(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Lockwood*
Invité
Anonymous

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyDim 5 Fév - 18:06

HRP:
 



(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Tumblr_mwuf9tDocW1s8ch6to2_500

J'essayais de tromper mon angoisse en détaillant une énième fois le plan que j'allais mettre en action tandis que j'attendais l'arrivée de Wade et Camilla. J'avais toujours été un type hyperactif et les moments où je tenais en place étaient rares. Lorsque je verrouillais une cible à l'époque où j'étais sniper, j'étais capable d'une concentration telle que rien ne m'aurait fait dévier le tir. Lorsque j'écoutais de la musique aussi, enfin cela dépendait du genre de musique, j'étais parfois capable de rester prostré dans l'obscurité en plein voyage dans mes rêves. Lorsque j'écrivais mes pensées ou mes émotions sur ce petit carnet que j'avais confié à Raven ou que je contemplais un paysage dont la beauté m'avait saisi, là je pouvais être posé. Mais ces occasions étaient de plus en plus rares, depuis que j'avais cette responsabilité écrasante, depuis la capture de Logan qui m'avait laissé sans mon ami, mon sauveur et notre guide à tous. L'avenir de bien des êtres allait se jouer cette nuit et la coordination entre les différentes phases de mon plan conditionnait sa réussite. J'en demandais beaucoup à ceux qui allaient les mettre en œuvre, j'en avais conscience. Chris devrait accomplir un dernier geste une fois les I.T.S. arrivés en lieu sûr, un geste qui lui demanderait beaucoup de courage et de détermination. Max et Kyra n'auraient pas de temps mort dans les heures qui allaient venir. Mais le plus dur psychologiquement incombait à Wade, Camilla et moi-même. Nous devions libérer Logan et le déclenchement, la réussite de notre mission serait grandement conditionnée par la leur.  Quoi qu'il advienne pour Max et Kyra, Chris avait reçu l'ordre d'exécuter sa tâche sans se soucier de ce qui adviendrait de ceux restés en arrière. Qu'ils échouent ou réussissent, Wade, Camilla et moi tenterions de sortir Logan de son cachot. Pourtant je savais que leur réussite nous offrirait une diversion appréciable et couvrirait le dernier acte de la migration des I.T.S.

Étrangement, j'avais le sentiment inexplicable que des événements bien plus étendus allaient se jouer à Asaria, que notre exode, notre ultime rébellion contre les Asariens n'étaient qu'une part d'un bouleversement bien plus vaste. Le Bidonville tout entier était concerné et la visite de Mara Jade, l'accord qui en avait découlé, avait rendu concrète cette impression diffuse. Mais il y avait autre chose... Les Asariens  laissaient le dôme humain dans la décrépitude mais ne lui épargnait pas la propagande des Longues Vies. Et si le Bidonville crevait de faim et d'insalubrité, il était pourtant doté de ces écrans leds qui relayaient les "informations" de la Télévision à la botte de l'Etat. Pourtant ces derniers temps, pas de flash info, pas d'intervention de la Grande Conseillère et de son âme damnée, que je haïssais avec encore plus de rage. Van Brënner et sa putain se taisaient. En revanche on avait assisté à un déploiement de troupes et de blindés légers qui n'augurait rien de bon. Le survol de drones s'était aussi accru sur le bidonville. Cependant, j'avais l'impression que le Gouvernement gardait le silence pour mieux préparer un sale coup. Dans les souterrains nous nous efforcions depuis toujours de vivre à l'écart de ce jeu de la surface, mais j'avais compris les limites de ce choix avec cette menace de l'eau contaminée. Ce qui se passait en surface nous impactait inévitablement. La découverte de cette ancienne base militaire dans les Terres Sauvages était une aubaine pour nous, pour continuer à vivre notre vie d'Insoumis encore plus libres, et loin des pressions du Grand Conseil des Longues Vies. Il m'arrivait parfois de repenser à l'enchainement des événements qui m'avaient mené  à cette découverte, et surtout à ceux qui m'avaient conduit à la montrer à Raven.

Nourrir les miens, ma famille d'adoption, m'avait mené à chasser dans les Terres Sauvages et à découvrir cette base. Ma panique face au poids des responsabilités, ma fuite lorsque j'avais compris que Logan prisonnier, je devenais le leader des Insoumis, m'avait entrainé, et Raven avec moi, à découvrir la rivière souterraine qui nous ramenait presque directement à cette base. J'étais un mec pragmatique mais ce constat me troublait. Les hasards ajoutés étaient-ils des coïncidences et jusqu'à quel point ? Et puis, il y avait ce rêve, enfin plutôt ce cauchemar horrible qui alimentait encore les conversations dans les galeries, même si certains ne disaient rien, leur regard sombre ou effrayé parlait pour eux. Nous étions nombreux à avoir fait ce sale rêve. Plusieurs s'étaient vus mourir noyés. Certains parlaient de Miliciens "brillants comme de l'argent". J'avais reconnu les robots armés de mon propre cauchemar. J'en frissonnais encore. Comment un rêve pouvait-il sembler si réel ? Perdu dans le fil de mes pensées, je n'avais même pas conscience d'avoir  saisi le porte bonheur de Raven que je portais au cou. Quel était mon rôle dans ce chaos ? Essayer de sauver les Insoumis me suffisait. J'ignorai comment et pourquoi, mes pas m'avaient mené vers des lieux qui nous offraient une seconde chance, un refuge. Un jour peut-être, j'aurai une réponse à ces questions, mais pour l'heure, le plus urgent était de tenter de survivre, de se battre encore pour survivre... Une vie d'Insoumis, et rien de plus ...

Un coup discret frappé à ma porte... Je soupirai avait d'aller ouvrir. Camille se tenait sur le seuil.

- Entre, je t'en prie ... J'espère que Wade ne tardera pas trop. Nous ne pouvons pas prendre de retard sur le plan.


Dernière édition par Adam Lockwood le Ven 31 Mar - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyDim 5 Fév - 21:20

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  762082PNJCAMILLE


- Tu sais aussi que s’il découvre que je suis en relation avec toi et que je te donne des infos sur l’avancement du plan, il va me tordre le cou ! Je ne sais pas pourquoi je t’ai écoutée !

Un petit rire mutin répondit seulement à mes commentaires. Comment avais-je pu me faire rouler aussi facilement dans la farine par une petite humaine ? Hum, pas si petite que ça en fait. Elle avait désormais sur ses frêles épaules toute la responsabilité de mener les Nôtres ainsi que des humains et enfants du bidonville vers la nouvelle base qu’Adam lui avait fait découvrir lors de leur escapade nocturne, là où nous autres, on se faisait du soucis pour eux tandis qu’ils barbotaient dans l’océan au clair de lune et se réchauffaient devant un bon feu de bois.

- Fais attention, Alex et Chris aussi. Ne fais rien d’extravagant Raven ! Tu n’as pas des câbles et des ordinateurs sous la main ! Je te tiens au courant et … toi aussi … Donne-moi des nouvelles du groupe, surtout quand vous serez arrivés dans les terres sauvages.

Tout compte fait, avoir accepté d’aider Raven me servirait aussi. Je pourrai suivre leur évolution tout au long des tunnels puis dans les terres sauvages. Cette petite humaine défiait toutes les lois de la logique : elle était aussi douée que moi dans le domaine de l’informatique. Elle avait un esprit vif et chaque défi était une manière d’avancer et de ne pas sombrer. Je comprenais pourquoi Logan lui avait confié la mise sur pied de ce poste de surveillance … Je soupirai en tournant le vieux fauteuil à roulette et je posai mes yeux sur cet endroit quasiment désert. Raven et moi avions pris le soin de tout démonter et de ranger cela dans les carrioles des ITS. Il y avait beaucoup trop d’informations pour tout laisser et tout faire péter. Il ne restait ici qu’une vieille épave d’ordinateur d’où Raven aimait piocher les pièces dont elle avait besoin. Moi, j’avais gardé une tablette et pas n’importe laquelle, une de celles prises lors d’un convoi par les Insoumis. Elle faisait partie de la dernière technologie asarienne et elle était au top ! Et c’était avec ça que je pouvais garder un lien avec Raven.




Ce poste serait bientôt abandonné comme tous nos abris. J’avais vidé le mien qui tenait dans un sac à dos. Rien d’encombrant, que des choses utiles et nécessaires pour survivre au mieux. Je me massai doucement les tempes du bout de mes doigts. Je n’avais pas assisté au départ même des ITS, je détestais les « Au revoir » depuis que j’avais trouvé chez les Insoumis une seconde famille. Je me demandai ce que mon père, ce cher ministre Huyana, penserait du changement de carrière de sa fille ? J’étais une traitresse à la cité et au sang asarien encore plus à celui d’Ancien. Un jour, une vieille femme dans le bidonville m’avait demandé si j’avais un jour rêvé d’être quelqu’un d’autre ? Je ne lui ai pas répondu, mais sa question n’a eu de cesse de tourner en boucle dans ma tête. J’étais devenue une autre personne sans vraiment le vouloir. De statut de fille de ministre, éduquée comme toutes les jeunes filles, j’avais fui le système dès que j’avais pu pour devenir une Insoumise. Le regrettais-je ? Non, absolument pas. Mais mon père ne le verrait jamais de cette façons-là et il ne cesserait de me chercher jusqu’à son dernier souffle.

Il n’y avait pas que ces souvenirs-là qui me hantaient, il y avait ce cauchemar étrange. Je ne m’étais assoupie que quelques heures et je m’étais réveillée en sueur et totalement déboussolée. Les images étaient encore bien présentes dans mon esprit : Les Miliciens nous avaient cernés et il y avait avec eux … des Êtres étranges et brillants, différents des soldats. Cette femme blonde connaissait mon identité et elle savait ma filiation avec le ministre Huyana, mais, malgré le danger qu’elle représente, elle nous avait avertis sur le plan imminent, celui de l’inondation complète des galeries. C’était si réel, si ancré en moi que j’en avais eu des étourdissements … J’observai mes mains et je me souvenais aussi d’avoir utilisé le Dazzler, mon pouvoir sur le son. Je percevais encore le picotement de mon don au bout de mes doigts. C’était impossible …

L’alarme de ma tablette se mit à biper. Je l’avais programmée pour ne pas oublier la réunion avec Adam. Il m’avait donné rendez-vous dans son abri pour discuter du plan et de tous les préparatifs pour aller libérer Logan de sa prison. D’un balayement de l’écran avec mon index, j’arrêtais la petite musique que j’avais chopée sur le net, un jour où je m’étais mise à capter une radio qui passait tous les mercredis soirs … c’était quoi déjà le titre … « All the Clowns » .  Je me levai du vieux fauteuil et je glissai dans la poche de mon blouson mon micro et mon oreillette. Je gardai avec moi ma tablette puisque c’était devenu mon seul et unique outil pour bosser correctement et je filai en direction de l’abri d’Adam. Je n’avais pas encore pris conscience du silence qui régnait dans les abysses et  c’est en me promenant dans ce village souterrain que je compris là aussi que je n’y remettrai plus jamais les pieds. Je remontai le petit chemin et je grimpai quelques roches pour atteindre l’abri d’Adam. Je toquai à la porte un bref coup et cette dernière s’ouvrit rapidement, me présentant la silhouette du leader.

- Wade doit aussi tout boucler à l’Underworld. C’est son bébé. C’est normal, comme j’ai pu le faire avec Raven pour le poste de surveillance. Il sera là comme prévu. Il ne manque jamais à sa parole.

Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyDim 19 Fév - 23:31

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  808741Wade3

Je me trouvais dans mon club, ma fierté, revoyant les images du passé qui défilaient dans mon esprit tandis que les minutes s’égrainaient avant l’heure fatidique, avant de tout laisser derrière soi ! Mais c’était notre sacrifice pour essayer de sauver notre ami, et pour essayer d’entrevoir un avenir meilleur loin dans les terres sauvages. Bien sûr il n’est jamais facile de tourner la page, surtout quand celle-ci renferme une grande partie de notre vie, mais il n'y a rien au monde qui n'ait un moment décisif, et le nôtre arrivait à grands pas, nous les insoumis, nous les épris de liberté.

Je me retournais une dernière fois vers ce lieu désormais vide qu’est l’Underworld, un dernier regard, un dernier sourire et un dernier hochement de tête avant de le plonger dans le noir. Désormais mon esprit n’avait plus qu’un seul objectif, et ce dernier allait me mener pour l’heure jusqu’à l’abri d’Adam, Nous avions rendez-vous Camille et moi-même avec notre leader pour finaliser le plan pour faire sortir Logan de sa prison, lui qui de sa précieuse liberté il ne jouissait plus.

Mais alors que je traversais le village des insoumis pour me rendre à mon point de rendez-vous, je me remémorais les images indescriptibles d’un cauchemar que j’avais fait alors que je m’étais assoupi plus tôt, j’avais même l’impression que c’était plus des souvenirs de moments réellement vécus que des images vus dans un rêve en dormant. J’essayais de les oublier, de passer outre mais c’était impossible, surtout sachant ce que nous nous apprêtions à faire. Et bien que je ne fusse pas vraiment adepte des rêves prémonitoires, je n’y croyais pas du tout même, mais j’avais peur que celui-ci le devienne.

Je fermais les yeux en essayant de chasser ces mauvaises pensées de mon esprit, ce n’était pas le moment de commencer à douter, chacun savait ce qu’il avait à faire, nous étions prêts, et quoi qu’il arrive, nous allions mettre en œuvre notre plan, et ce n’était pas un cauchemar, aussi affreux soit-il, qui allait changer ça. Et alors que j’arrivais à hauteur de la « maison » de notre leader, j’entendais ce que Camille venait de dire. Alors je décidais de ne pas frapper pas à la porte, je me contentais de donner un petit coup de pied dessus pour qu’elle s’ouvre.

Bien sûr que je ne manque jamais à ma parole, j’espère que tu n’en doutais pas Adam.

J’avançais alors en refermant la porte derrière moi, même si ça ne servait à rien, il n’y avait plus personne pour venir nous déranger, mais c’était un reflex. Je contemplais les visages de mes deux acolytes, ils étaient graves, mais vu la situation c'était complètement compréhensible, nous allions défier nos ennemis, le gouvernement, et ce ne sera pas vraiment une promenade de santé.  

Alors, on est prêt ?

Me contentais-je de lancer alors que les images de ce maudit cauchemar me trottaient encore dans la tête, fallait vraiment que je trouve le moyen de ne plus y penser.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyLun 20 Fév - 20:10

J'étais tendu et cela me rendait un peu parano. Je n'avais aucune raison de douter de Wade. C'était, avec Logan, le seul qui comprenait et supportait mon caractère de merde. Le seul qui m'avait accueilli de façon à peu près amicale. Hormis Logan, si je devais désigner un Insoumis avec lequel j'avais un lien qui s'apparentait à de l'amitié, c'était bien Wade. Humain, comme moi, il m'avait permis de me défouler de cette rage qui menaçait d'exploser à tout moment sous la masse de muscle. Je passais pour un taciturne mutique et timide, un calme pas très vif, voire pas très malin. Logan c'était la tête et moi j'étais les jambes pas très réactives, un peu diesel. Bon nombre d'Insoumis devait penser que je n'étais qu'un type au physique spectaculaire avec un petit pois dans le crâne. Il faut avouer que parfois cette étiquette m'arrangeait bien quand je voulais faire ma grande gueule pour tenir tête à ... bah un chieur ou une chieuse. " Qu'est-ce que tu dis, j'ai pas bien compris. Faut m'expliquer lentement... Putain, je comprends rien à ce que tu me racontes. C'est moi qui ai raison."  Wade avait été témoin d'un paquet d'altercations entre ses clients et moi. Il aurait pu m'interdire l'accès à l'Under. Au lieu de ça, il avait eu l'idée de me faire boxer sur le ring pour me défouler. Et ça fonctionnait plutôt bien. Moins de prises de becs, moins de clients démolis par mes poings. C'était mieux pour les affaires. La dernière prise de tête mémorable à laquelle il avait assisté, il devait s'en souvenir encore, c'était entre Raven et moi qu'elle avait pris naissance. Et la vache, ça avait chauffé et pas qu'un peu. Pauvre Wade ! Il devait avoir envie d'en prendre un pour taper sur l'autre. Qui sinon un ami, finalement, aurait supporté ça ? Un sourire ému passa sur mes lèvres au souvenir de cette sacrée soirée.

A peine Camille était-elle arrivée qu'il pointait le bout de son nez. Il avait entendu mes propos et sans doute pensé que je ne lui faisais pas confiance. Camille avait raison : Wade n'a qu'une parole et ceux qui pensent pouvoir l'en départir en sont pour leurs frais. Moi le premier. Bien que je pèse probablement quinze bons kilos de plus que lui, c'est par le froc qu'il m'avait balancé une fois dans son arrière cour parce que j'avais cherché la merde à un de ses clients habituels. Ce n'était pas faute de m'avoir prévenu. Je pensais qu'il blaguait ? Ce doute m'est bien passé depuis et j'ai compris ce jour-là que ce que Wade promet, Wade le fait. Que ce soit bon ou pas pour nos miches. Camille avait mal interprété mes propos. Je ne pouvais lui en tenir rigueur. C'était une interprétation possible quand on ne connaissait pas sur quoi était bâtie le lien entre Wade et moi. J'espèrais que Wade ne soit pas en retard, parce que dans les Abysses, et à l'Underworld  tout pouvait arriver. Des imprévus à la pelle. Des clients qui ne voulaient pas partir ou des clients qui voulaient entrer. Et puis il pouvait aussi faire une mauvaise rencontre dans les galeries.

- Tu as raison, Camille. Wade, tiens le voilà, d'ailleurs ... Wade je sais que tu n'as qu'une parole. Mais depuis ce sale cauchemar, j'ai tendance à être parano. Tout peut arriver, un détail qui fait tout foirer à la dernière minute. La première étape de notre plan, c'était pour moi, et ne riez pas, de se trouver déjà réunis là tous les trois. Donc je suis content qu'on soit tous là!

Je me levai et déroulai  sur ma vieille table branlante la carte des sous sols d'Asaria et une autre de la surface du Dôme Humain.

- On va passer à l'étape 2 sans tarder, mais avant je dois vous faire un résumé de la situation pour les autres équipes. Les ITS, j'ai pas de nouvelles depuis leur départ, mais ils doivent se trouver pratiquement sous les postes frontières des terres sauvages, autrement dit presque arrivés en dehors du Dôme. Alex et Raven ouvrent la marche. La colonne est escortée tous les 30 mètres d'un mec armé. C'est peu, mais j'ai pas pu faire mieux. En même temps si j'avais distribué des flingues à tout le monde, dans les galeries , ça aurait pu s'avérer plus meurtrier qu'autre chose.  La vérité, ne nous leurrons pas, c'est que tous les mecs, ou les nanas, ajoutais-je devant le haussement de sourcil de Camille, tous ceux qui savent garder leurs nerfs avec une kalach sont soit dans cette pièce soit sur l'autre mission, j'ai nommé Max et Kyra. A part Chris, qui ferme la marche,  j'ai confié des armes lourdes à quelques mecs qui escortent le convoi, comme Ruppert, Donovan, Kayle, Tchekowitz ou encore Yosono. Pour les autres, ils ont juste des fusils de chasse qui leur seront utiles pour nourrir la colonie. Alex et Raven ont une arme de poing et des couteaux. Elles avaient ordre de progresser à dix mètre devant la colonie avec Nielson et Youssouf en éclaireurs afin de permettre aux I.T.S. de battre en retraite si jamais elles rencontrent un ... contretemps. Mais connaissant Raven, elle a dû la faire à l'envers à Chris une fois qu'il a pris la queue de la colonne et dire aux deux éclaireurs de sécuriser les "civils" plutôt qu'elles...

Je me tournai vers Camille et elle pouvait voir que ce que je venais d'évoquer les yeux fermés ne me mettait pas en joie rien qu'à la palpitation de mes narines.


- Tu as peut-être du nouveau au sujet des I.T.S. Camille ? Un dernier contact radio avant d'avoir abandonné ton PC ? Est ce que les radios portables que j'ai demandé sont opé ? Kyra et Max en ont une, il faut qu'on vérifie si on a le contact avec eux via les nôtres. Même si on devra couper avant d'entrer dans le bâtiment de la Milice.


Camille extirpa de son sac à dos trois radios miniatures et les mit en position on avant de nous les tendre.

- Parfait ! Réglons notre fréquence sur celle de Max et Kyra. N'oubliez pas, une fois dans le bâtiment on sera voués à nous-mêmes. Toute communication radio serait immédiatement repérée, sans compter qu'ils utilisent des brouilleurs qui nous empêcheraient d'être entendus et de recevoir. On se ferait juste griller. Le seul contact qu'on aura entre nous trois sera visuel. Pas un mot échangé, j'insiste. Souvenez-vous de nos signes de communication en raid ravitaillement. On les préconisait de préférence aux chuchotements ou ordres vocaux. Eh bien, là dedans, je ne veux même pas vous entendre péter. On sera dans le Q.G. de Van Brënner, son nid. Ce type est un psychopathe. Il flique même ses Miliciens. Et surtout, une fois sortis des Abysses, aucune tentative de communication avec les I.T.S. J'ose espérer que vous mesurez le danger que vous feriez courir aux nôtres et à tous ces gosses du Bidonville, si un échange entre eux et nous était intercepté. Une fois en surface on ne communique qu'avec Max et Kyra et une fois dans le centre de thalasso de Van Brënner, on communique avec ... Notre conscience et basta ! C'est clair ?  

Camille et Wade obtempérèrent à présent aussi tendus que je l'étais. Je les immergeais sans transition dans l'univers aliénant, déshumanisé du monde carcéral et répressif selon Tomas Van Brënner. Ce n'était que le début. Si tout se passait bien, ils n'y feraient qu'une visite guidée. Moi j'y avais vécu des mois d'enfer comme résidant.

- Je poursuis. 20 heures, Max et Kyra entrent en contact avec la Castafiore qui leur chante l'Homme Armé. Ils installent la pompe qui va fournir de l'eau pure au bidonville mais aussi aux Insoumis qui ont choisi de rester. Au fait, Wade tu as vu ce mec ? J'espère qu'il est fiable, tu me parlais d'un type trapu dissimulé sous une cape et qui chantait comme un Ténor enrhumé ? Bon en même temps on a pas trop le choix. On est obligé de lui faire confiance. Max et Kyra ont l'ordre de le buter au moindre doute de toute façon. En tout cas tu chantes aussi bien que Raven tiens, à la radio. Heureusement que je connaissais l'air. Hmmm je me demande bien comment d'ailleurs ... Max t'a défendu bien sûr quand j'ai dit que j'avais dit prendre un aspirine après t'avoir écouté.


Wade me regardait de son regard indéfinissable et je ne savais guère ce qui pouvait se tramer derrière ces yeux qi me scrutaient. Il m'avait vu tellement en vrac et débauché, une femme accrochée de chaque côté.  Il était venu me secouer pour me réveiller quand je cuvais dans l'arrière cour de l'Under afin que je ne crève pas connement d'une hypothermie à cause de l'hiver du Dôme. Il savait mes pires vices, l'alcool, les femmes, la violence. Tout ce qui faisait de moi un déchet plus qu'un leader. Pourquoi me ferait-il confiance ?


- Je voulais vous dire, Camille, Wade ... C'est peut-être le billet sans retour, ce soir. De nous trois, le seul qui doive la vie au sens strict à Logan, c'est moi. Le seul qui n'a rien apporté de concret socialement, à la collectivité, c'est moi. Camille, Raven aura besoin de toi pour sécuriser la nouvelle base, pour organiser les postes de surveillance, les patrouilles, la logistique communication. Vous êtes un super binôme, elle et toi. Wade, tout le monde aura besoin de tes conseils, de ta faculté de modérer les coups de sang, de créer des lieux de vie qui rassemblent les nôtres. Moi je peux juste vous ramener votre vrai leader: Logan. Je lui dois la vie plutôt deux fois qu'une. Si quelqu'un doit y aller, c'est bien moi. Alors si vous pensez être plus utiles pour la colonie, il est encore temps avant que Chris fasse péter les galeries. Si tout se passe bien, nous rejoindrons les I.T.S. grâce aux pouvoirs de Max et Kyra qui nous rendrons invisibles, Logan, vous deux et moi. Mais vous pouvez choisir de rallier la communauté dès à présent. Logan le comprendrait et je le comprends aussi. Vous devez prendre votre décision. Maintenant ! Avant que je poursuive ...  


Dernière édition par Adam Lockwood le Mar 7 Mar - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyJeu 23 Fév - 19:07


(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  132658762082PNJCAMILLE




Nous étions tous les trois enfin réunis puisque Wade était apparu dans mon dos quelques brèves secondes après que j’ai passé la porte de l’abri d’Adam. Tous ces bouleversements dans les abysses avaient un effet assez étrange sur moi : je n’avais plus aucune notion du temps. Je savais que les ITS avec Raven et Alexandra étaient partis au petit matin, mais j’avais une impression bizarre que des jours et des nuits entières s’étaient écoulés depuis alors qu’il n’en était rien. C’était ce cauchemar qui mettait mes nerfs à rude épreuve et le départ de nos amis vers un voyage plein de danger avant d’atteindre cette fameuse base. Et ce pressentiment étrange et presque malsain, je venais de me le prendre en plein visage quand Adam entre deux phrases laissa échapper un détail qui aurait pu passer complètement au travers des explications … Il avait fait un cauchemar. Mon esprit me disait de me lancer dans des questionnements auprès des deux Insoumis et ma logique me demandait de me taire pour écouter le plan de notre leader. Ce fut la seconde option que je choisis tout en gardant cela dans un coin de ma tête.

Je m’approchai de la vieille table où Adam déroula la carte des galeries souterraines de la cité. C’était un vrai labyrinthe, une fourmilière gigantesque. C’était impressionnant de voir tout cela réuni sur un même plan. Avant de mettre en marche la mission de récupération de Logan, il voulait nous faire un petit topo sur les ITS. Je savais où ils se trouvaient pour garder contact avec la blondinette et son groupe depuis leur départ. J’aurai pu lui couper la parole, mais pour le moment j’écoutais et j’emmagasinais toutes les données. Je haussai un sourcil devant son argumentation. Il se trompait sur un point : je ne savais pas me servir d’une arme et mes pouvoirs en étaient une si on réfléchissait bien. Je laissais cela à des personnes comme Kyra, Max, Wade, Chris, Adam et plein d’autres pour se servir d’une arme à feu. Tout ce qu’il racontait sur Raven et sa manie de n’en faire qu’à sa tête s’avérait juste. Elle avait bien ordonné aux deux éclaireurs de sécuriser ceux qui en avaient besoin. Mon visage n’exprima aucune émotion. J’avais appris cela de mon géniteur et cela me servait pour ne pas mettre Raven dans une position délicate face à Adam même si ce dernier la connaissait très bien. Je jetai un œil rapide au comportement de notre leader en le dévisageant brièvement lorsqu’il ferma les yeux. Il cherchait à se calmer, à se reconcentrer sur notre plan. S’il n’y avait pas eu Logan prisonnier de la Milice, Adam aurait filé vers les ITS. Mais on ne pouvait pas toujours faire ce que l’on désirait quand on était Insoumis.

Je hochai la tête et j’extirpai de mon sac les trois radios qu’il m’avait demandées :

- Oui, j’ai eu plusieurs contacts radio avec les ITS. Le dernier remonte à presque deux heures. Ils étaient en route vers la sortie des galeries.

J’avais envie de lui dire que je n’avais pas besoin de mon PC pour garder un lien radio avec Raven, que mon ingénieuse et talentueuse tablette était équipée d’un logiciel que j’avais mis au point avec Raven pour rester en contact avec son groupe. Vous conviendrez qu’il était beaucoup plus facile de se balader avec une tablette qu’avec un gros PC sur les bras ? Le plus important se trouvait devant moi : ces trois radios. J’en donnai une à Wade, la seconde à Adam et on les régla sur les fréquences de celle du binôme.

- Il n’y aura pas de communication radio entre nous une fois là-bas ni avec les  ITS … Oui c’est bien clair !  Je ne pourrai pas utiliser toute la technologie à ma disposition dont je dispose pour ne pas nous faire griller, néanmoins, mes pouvoirs seront là pour nous aider. Tu sais que je suis capable de créer des ondes avec le …


Pourquoi je lui disais cela ? Ha mais oui … Dans ce même cauchemar, j’avais utilisé le Dazzler pour assommer les Miliciens et Adam était présent.  J’écarquillai les yeux. Adam allait se demander si j’avais toute ma tête pour une telle mission. Je me raclai la gorge.

- Je veux dire que mes dons sont aussi efficaces que des  kalachnikovs. Mon Dazzler capte toutes les ondes même le moindre chuchotement, je peux le dévier et le transformer. Je possède aussi le don de l’illusion. Je peux créer une illusion ou bien envelopper une personne de cette illusion et la faire passer pour une autre. Ça peut nous être utile. Mon dernier pouvoir, c’est l’emphase. Je passe à travers toutes les matières seule ou accompagnée même si cela me demande plus d’efforts.

Notre leader poursuivit sur le déroulement de la mission. Il nous plongeait sans modération dans le monde carcéral … qu’il semblait bien connaitre. Tous les Insoumis avaient des secrets, personne ne soutirait des informations sur le passé de l’un et de l’autre, c’était interdit et c’était l’un des points le plus important sur lequel Logan et Adam ne plaisantaient pas. Ils n’empêchaient bien sûr pas les Insoumis à se confier. Chacun avait au moins cette liberté. Je ne savais pas grand-chose sur Adam à part ce qu’il laissait voir et entendre, qu’il avait été tiré de sa cellule par Logan, qui à cette époque-là était un Sergent de la Milice.

- C’est qui cette Castafiore ? Vous avez dégoté une chanteuse d’opérette pour nous aider ?!!

Ok, il avait ajouté un type trapu, mais quand même … un mec qui chante dans notre plan ? Je levai mes mains, paumes devant Adam.

- Ne compte pas sur moi pour chanter. Je préfère me servir des notes et de la musique pour alimenter mon pouvoir.

Une petite touche d’humour pour apaiser la tension de cette mission qui nous attendait de pied ferme. Je fronçai les sourcils en écoutant la dernière partie du monologue d’Adam. Je le laissai aller jusqu’au bout et avant que Wade n’intervienne, je pris la parole.

- Je suis consciente que ce soir soit peut-être le dernier. Il y assez d’Insoumis avec les ITS. J’ai déjà fait mon choix depuis longtemps. J’aurai pu te présenter tout un tas de raison pour partir avec eux. Raven n’a pas besoin de moi. Bien sûr, elle aura besoin de volontaires et de personnes qui se connaissent en informatique pour mettre au point la sécurité de tous dans cette nouvelle base, mais je ne suis pas la seule dans le groupe à posséder cette capacité. Regarde, cela ne fait même pas partie de mes pouvoirs. Raven en est la preuve : pas besoin de pouvoirs exceptionnels pour comprendre les machines. Chaque Asarien dans le groupe a des facultés prodigieuses qu’ils mettront au service de notre nouvelle base. Moi, le peu que j’apporte, je le fais pour toi et Logan. Tu as oublié un aspect dans ce plan : si on ne revient pas, Les Insoumis n’auront plus aucun leader, plus aucun guide. Je pense que le seul qui ne devrait pas mettre sa vie  en danger, c’est toi. Qui aura les épaules assez larges pour reprendre ton rôle et celui de Logan ? Tu y as pensé ?  

Je soupirai nerveusement et avant de mettre les derniers détails au point, j’osai enfin leur parler de ce cauchemar.

- Dites-moi si je me trompe, mais les Humains ont tendance à dire que certains rêves sont prémonitoires, non ? Je ne voudrai pas plomber l’ambiance, mais tu as parlé au début d’un sale cauchemar … ? J’en ai fait un aussi. Je me suis un peu assoupie et j’ai vu des visions horribles qui nous concernaient tous … Enfin pas vraiment tous si j’y repense bien. Alexandra et Raven n’étaient pas présentes dans ce cauchemar. Nous faisions face à la Milice, à une femme qui les commandait et à des robots surprenants …  Elle savait qui j’étais … Elle bossait avec mon père. Elle a tiré sur ses soldats pour soit disant nous aider. C’est assez confus …

Je secouai la tête devant l’afflux de visions qui me revenait soudainement tout en racontant mon cauchemar. L’un après l’autre, je dévisageai Adam et Wade.

- Est-ce que je suis la seule à avoir rêvé toute cette maudite situation ?

Soit ils me prendraient tous les deux pour une folle et une Asarienne en pleine non maitrise de ses facultés, autant vous dire que c’est un sacré bordel à gérer. Ou alors avec un peu de chance, si on pouvait appeler cela ainsi, ils auraient eux aussi plein de choses à m’apprendre. Et si nos visions se regroupaient, ça deviendrait encore plus flippant.


Dernière édition par Compte PNJ le Ven 10 Mar - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyMer 1 Mar - 17:30

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  808741Wade3

L’atmosphère était tendue, et c’était bien normal vu ce qui nous attendait, et à bien y réfléchir, j’aurai sans doute dû sourire ou rajouter un petit mot pour bien faire comprendre que la phrase était lancée sur le ton de la plaisanterie, mais peut-être n’était-ce pas le bon moment pour plaisanter ? Mais bref, de toute façon, ce n’était pas vraiment important, on était tous présent, et il était temps qu’on se mette au boulot. D’ailleurs c’était ce qu’avait commencé à faire Adam en déroulant les cartes dont on allait se servir sur la table, avant de nous expliquer où en était la situation pour les autres, il était clair que la nuit allait être intense pour tout le monde. Mais si au moins j’avais pu me reposer un peu pour me préparer, au lieu de cela, j’ai fait le pire cauchemar qu’on pouvait faire dans ce genre de situations, et de toute évidence, je n’étais pas le seul à avoir mal dormi, puisque Adam aussi avait fait allusion à un mauvais rêve.  

J’écoutais malgré tout avec beaucoup de concentration les explications d’Adam et suivait avec attention l’avancée des choses, récupérant entre deux échanges la radio que m’avait tendu Camille pour qu’on puisse rester en contact par la suite. Enfin pour un certain temps du moins, puisque les ordres étaient clairs, toute utilisation de ces radios une fois à  à l’intérieur des bâtiments était interdite, pour éviter de se faire repérer, si on se fiait à ce que disait Adam, le simple fait de pouvoir respirer là-bas était déjà dangereux pour nous, et dire que les gens font tout pour ne pas pénétrer dans l’antre du diable et que ce soir nous y allions de plein gré, mais la raison en valait le coup, Logan avait déjà passé trop de temps dans cet endroit.

Je n’ai jamais vraiment pu m’entendre avec ma conscience, elle pense qu’elle a toujours raison…Bref plus aucun mot à l’intérieur, compris !

Lançais-je pour exprimer mon accord avec ce que venait de dire Adam avant de reporter mon attention sur Camille qui nous disait pouvoir utiliser ses pouvoirs à défaut de pouvoir utiliser les gadgets qu’elle a en sa possession. Etre humain c’était bien, mais je devais reconnaître qu’avoir des pouvoirs était pas mal aussi. En tout cas, plus la conversation avançait et plus je me sentais encore plus tendu, parler de faire quelque chose c’était bien mais l’appliquer c’était autre chose parce qu’on n’avait plus le droit à l’erreur. « Bref, reste concentré » me soufflait une petite voix à l’intérieur de moi alors que mon esprit commençait à vagabonder, et qu’Adam reprenait la suite du plan qui impliquait Kyra et Max. Mais c’était difficile avec Camille qui venait mettre son grain de sel dans l’histoire et me faisait sourire.

Pourtant pour cette partie musicale, tu étais notre plan de secours au cas où le Ténor nous aurait fait faux bond, Camille. Mais sinon, oui il est digne de confiance. De toute façon il sait que s’il venait à me doubler, plus jamais il ne pourrait chanter quoi que ce soit d’autre. Quant à toi Adam, je prends bonne note que mon timbre de voix te donne mal à la tête, c’est une bonne chose à savoir, je saurai l’utiliser le moment opportun.

Chacun essayait de masquer du mieux qu’il pouvait la tension qui montait au fur et à mesure que les minutes défilaient, mais quoi qu’il en soit cette partie du plan devait également « normalement » bien se déroulait, donc Adam passa à la suivante en reprenant la parole. Autre chose de bien plus sérieux que le fait de chanter bien ou mal, et Camille était encore plus sérieuse que lui.

Ecoute Adam, si je dois être aux côtés d'une seule personne cette nuit se sera toi…enfin…vous voyez ce que je veux dire ?

Ce n’était pas comme si je n’avais pas pensé non plus à ce qui pourrait arriver une fois à l’intérieur des bâtiments, où même à l’extérieur, je savais le jour où j’avais donné mon consentement pour participer à ce plan que je mettais ma vie en danger, pour faire évader notre ami et notre leader, et puis si la mort devait être de la partie et m’attendait au tournant, alors elle serait la bienvenue, après tout ne ditons pas que la mort est la plus parfaite des évasions ? M’enfin je ne nierai pas le fait que je pense que s’il devait n’y avoir que l’évasion de Logan cette nuit ce serait quand même mieux pour tout le monde, moi y compris.

Bref, on va y aller, on va chanter, on va sortir Logan de là et rejoindre les autres, et pas la peine de penser à d’autres fins alternatives.

Disais-je pour clore cette discussion qui n’avait pas lieu d’être à mon sens, et surtout pas alors qu’il ne restait plus beaucoup de temps pour mettre en application notre plan. Mais quand Camille reprit la parole pour parler de rêves prémonitoires et surtout décrire ce qu’elle avait vu dans son rêve, je commençais bizarrement à penser à d’autres fins alternatives, surtout une avec la milice, des robots, et beaucoup de sang et de pertes humaines…Camille avait fait presque le même cauchemar que moi. Certes dans une situation comme celle dans laquelle on se trouvait, on pouvait que les choses tournent mal mais pas que ce soit à ce point identique. Je restais silencieux un bon moment, surement le temps d’encaisser ce que Camille venait de dire.

Okay ! Jusque-là j’essayais de rester positif mais là, y a pas moyen…j’ai fait ce cauchemar aussi, d’ailleurs je n’arrête pas d’y repenser, j’ai vu la même chose que toi mais je crois que je me suis réveillé sans savoir comment ça s’est terminé, je me souviens juste que je vous rejoignais pour vous aider face à ces…robots ou je ne sais quoi, puis je me suis réveillé à l’Underworld avec le sentiment de ne pas avoir rêvé mais que ça s’était réellement passé.  

Une chose était certaine, ou bien quelque chose se passait, ou alors Logan allait devoir compter sur des fous pour aller le libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyMer 8 Mar - 0:07

L'une des premières choses que j'avais appris au sujet du fait d'être le co-leader d'un groupe de personnes était le sens des responsabilités qui en découle. Avant cela, je n'avais eu à gérer, à me préoccuper, que de la subsistance de ma personne. Et de celle de mon premier mentor, ce qui m'avait coûté cher et aussi permis de découvrir le second. Fonder avec Logan cette communauté des Insoumis m'avait contraint à considérer la survie d'autres personnes et ce qui en découlait comme engagement personnel.  L'une des premières choses que j'avais apprise au sujet du fait d'être seul leader d'un groupe de personnes, c'était l'obligation de prendre la parole, d'accepter de faire un pas vers les autres. C'était de loin, bien plus difficile pour moi que d'assumer des responsabilités. J'avais toujours été un taiseux, quand d'autres sont de grandes gueules. Longtemps je n'avais ouvert ma bouche que pour parler à Logan et lui soumettre mes idées, qu'il mixait avec les siennes pour faire de sa voix le fil conducteur des Insoumis. Logan n'avait pas imposé ni même voulu ce mode de fonctionnement de notre duo leader. Cela s'était imposé à nous deux. Il avait l'habitude de donner des ordres, de commander à la soldatesque milicienne avec laquelle son grade de sous officier le mettait en prise directe. J'avais appris à économiser mes mots et ma salive depuis une certaine nuit durant laquelle j'avais gueulé des heures durant "papaaaaa ! mamamamamamannnn! " en vain. Plusieurs décennies de minimalisme langagier. Ça donne une idée de la rudesse du choc, lorsqu'on a plusieurs milliers de visages tournés vers soi, qui n'attendent qu'une chose : un espoir dans les ténèbres, une raison de ne pas se laisser glisser et crever tout de suite. Depuis que j'avais découvert cette base de l'ancien monde et que nous savions nos jours comptés dans les Abysses depuis la capture de Logan, je savais que je devrais faire bien plus que prononcer deux mots du genre "croyez-moi". Et je l'avais fait ! J'étais parvenu à convaincre une majorité des Insoumis à migrer vers l'inconnu, à me croire sur parole. Depuis, il y avait peu de choses qui pouvaient me faire douter, mais ce que j'avais vu dans mon sommeil cette nuit-là était de nature à faire douter le plus optimiste.

Je me souvenais très bien de ce cauchemar et de la façon dont Camille avait utilisé son Dazzler pour nous sauver la mise dans les galeries infestées de soldats et de ces ... monstres en acier. La femme officier de la Milice, j'avais encore bien son visage en tête, ainsi que celui de cette pauvre gamine qu'elle trimbalait avec elle. Je me souvenais avoir pensé "il faut que je tirer cette gosse de ses sales griffes de Milicienne. " Mais je m'étais réveillé avant. Je ne savais pas ce que pouvait signifier ce cauchemar, ni même ce que symbolisait cette petite fille dans ce merdier que mon cerveau avait imaginé. Mais je m'étais réveillé salement mal à l'aise. J'opinai du chef.

- J'ai fait le même cauchemar. Et c'était horrible. Tu te souviens de cette gamine qu'elle avait avec elle?  Je veux dire, la Milicienne ! Elle lui avait foutu un casque et une combinaison trois fois trop grands Et puis il y avait ces bruits de tir à l'arme automatique, dans les galeries mais aussi dans les rues. Tout semblait trembler et vibrer sous les assauts d'une incroyable puissance de feu. Puis il y a eu l'eau. Des milliards de mètres cubes d'eau qui jaillissaient en trombes des galeries secondaires. J'avais la certitude qu'on allait tous crever noyés quand je me suis réveillé en suffocant comme un poisson hors de son bocal.


Je pris Camille par les épaules et la fixai dans les yeux. Ce n'était pas le moment de douter et encore moins de se poser ce genre de question.

- Oui Camille, je connais la puissance de ton pouvoir et il vaut largement une batterie TIEM.

Je leur souris à tous deux devant leur mine déconfite.

- Une batterie TIEM, c'est un alignement magnifique de canons longue portée qui sont équipés de têtes à impulsion électro-magnétique. C'est presque une légende de l'armement. Le Saint Graal du Mercenaire ou le cauchemar du Milicien. Croyez-moi, j'ai fréquenté les deux, et si les rebelles de la première heure avaient eu ce genre d'arme à leur disposition et l'avaient utilisé plutôt que la bombe A, on ne serait pas dans ce fichu merdier aujourd'hui, mais dans un monde décroissant post revival. En gros ça ne flingue que les organismes qui sont dépendants d'une machine pour survivre, puisque ça flingue les machines, et tout ce qui utilise l’électricité, les ondes. Donc Camille tu pourrais flinguer un réseau numérique en une seconde. Et aussi provoquer l'échouage massif de dauphins ... ou de gros connards de Miliciens suréquipés en gadgets numériques.

Wade me regardait perplexe, se demandant certainement comment je pouvais savoir tout ça. Je haussai les épaules, l'air entendu.

- Je suis pas simplement un mec qui joue des poings Wade, tu sais. J'ai eu deux maîtres en matière d'armement. L'un m'a tout appris sur les armes anciennes, l'autre, que vous connaissez bien, tout sur les armes de pointe des Miliciens. Le TIEM fait partie des antiquités de l'Ancien Monde et pourtant ....

Jeko me répétait souvent, quand il avait trop picolé, que ce putain d'alignement de canons pouvait ruiner un empire.

- ... Il pourrait terrasser celui qui nous asservit. Mais ce n'est qu'une légende. Aucun TIEM n'a pu résister à la pluie de feu. Mais nous, on a notre TIEM ! On t'a, toi, Camille, et que tu ne saches pas quoi faire d'une kalach n'est pas tellement un problème. Tu vas nous neutraliser tout le système d'alarme en deux temps trois mouvements. Après ça, s'introduire sera plus simple. On n'aurai que la vigilance classique des Miliciens et les dons de perception de certains asariens plus affutés que d'autres. Et puis si tu n'y arrives pas, tu pourras toujours passer à travers un mur et aller chercher un pass dans la poche d'un gardien.

La tentative d'humour de Camille aurait pu faire mouche si elle n'avait évoqué ensuite ce cauchemar qui l'avait aussi marquée. Wade confirma lui aussi avoir été victime de ce même rêve démoralisant. D'ailleurs mon ami semblait avoir perdu son optimisme.

- Sois tranquille Camille, nous n'aurons pas besoin de chanter pour cette mission. Quant à savoir qui aura les épaules assez larges pour guider les Insoumis et veiller sur eux quand ils seront dans leur nouvelle base, je ne suis pas asarien, je n'ai donc pas le pouvoir de prédiction comme certains d'entre vous Camille, mais je sais que certains leaders se révèlent à la faveur de circonstances, bonnes ou mauvaises. Je te demande de me croire : sans l'arrestation de Logan, j'aurais continué à être une ombre pour vous, un Humain insignifiant. Et c'est ce que je redeviendrai sitôt que nous l'aurons sorti de cette putain de cage de douleur. Je n'ai rien d'irremplaçable, parce que je ne suis qu'un Humain que sa condition a amené à songer fonder cette communauté. Beaucoup d'Humains auraient pu le faire ... Logan, lui, a renoncé à tout ce que son statut lui donnait comme privilège. Et ça, très peu d'Asariens auraient pu le faire. 


Wade n'était pas pour m'aider: avec son histoire de conscience, il avait, sans le savoir, ébranlé mon assurance apparente. Méritais-je la confiance que les Insoumis plaçaient en moi ?  Méritais-je l'amour que Raven semblait me porter, malgré nos différends ? Méritais-je seulement l'intérêt que Logan m'avait accordé en sacrifiant son statut pour me sauver d'une mort lente et infâme. Wade pouvait, lui seul, appréhender une partie des faiblesses de l'homme qui se tenait en face de lui en ce début de soirée.

- Wade, si ta voix, je peux plus la voir en chanson, c'est que je l'ai trop entendue me gueuler dans la face pour tenter de me remettre sur le droit chemin ! Et j'espère que tu dis vrai à propos de ce mec parce que nous n'avons pas besoin de contre temps du genre "Max et Kyra font de la chair à pâtée de trafiquant". Et puis le Bidonville besoin d'eau potable et ceux des nôtres qui vont rester également.


Le ralliement et la promesse de Wade ne me surprenaient pas, mais cela me toucha pourtant alors que je n'aurais pas dû me laisser atteindre par ce facteur humain. Après tout, ce qu'on attendait d'un leader, n'était-ce pas, à en croire certains, de ne rien ressentir, de ne penser qu'à sa gueule et à dominer les autres dans un empire de solitude chèrement préservé ?  Plaisanter fut la seule échappatoire acceptable pour masquer mon embarras.

- Non, non, Wade ! Désolé ! Tu n'auras pas à chanter sur cette mission. C'est plus que je peux en supporter ! Quant à passer la nuit seul avec toi, désolé mais je heu ... ne suis pas vraiment libre  ... Et je t'interdis de sombrer davantage dans le cauchemar à cette révélation !  


Je leur distribuai des armes soigneusement choisies pour leur efficacité mais aussi pour leur détectabilité réduite.  

- On va y aller ! Si vous avez des questions c'est le moment où jamais ! Une fois à la surface, il sera trop tard pour les états d'âmes !
Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyVen 10 Mar - 11:13


(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  132658762082PNJCAMILLE



J’avais bien reçu le message d’Adam : plus aucun lien radio avec les ITS une fois que nous serions sur place. Pour le moment, je pouvais donc encore les contacter et au moins savoir comment se passer leur traversée. Nous étions conscient que tout pouvait s’arrêter pour nous trois cette nuit, mais pire encore et c’était ce que j’avais fait remarquer, nous pourrions perdre notre autre leader et ça c’était quelque chose qu’il ne fallait pas imposer aux Insoumis. Mais comme une idée en entraine une autre, mes réflexions me poussèrent vers ce terrible cauchemar. Adam avait légèrement ouvert la voie, moi j’avais ouvert grandement la porte sans délicatesse. J’avais besoin de parler et de me confier. C’était aussi une façon de claquer la gueule de ces démons qui me hantaient et pouvoir me canaliser sur ma future tâche. Adam et Wade confirmèrent tous les deux mes dires. J’aurai dû être soulagée, mais ce n’était pas vraiment ce que je ressentais.

- On a fait tous ce même cauchemar ! C’est impossible scientifiquement parlant.  On peut faire des rêves qui peuvent avoir certaines similitudes, mais pas voir, ressentir les mêmes choses …  Ce qui m’amène à dire qu’on n’a pas vraiment rêvé, pas dans le sens de sa définition première.

Nous aurait-on manipulés ? Si oui, de quelles manières ? Quelqu’un possédait-il un pouvoir aussi puissant pour nous immerger dans un même rêve et de nous le faire vivre à plusieurs ? Il ne nous manquait plus que cela … Pourquoi tout devait-il nous tomber dessus au même moment ? Cette femme Milicienne m’avait foutu la trouille parce qu’elle m’avait reconnue, elle en avait vite déduit que j’étais la fille du ministre Huyana. Mon père savait-il que j’étais là quelque part, six pieds sous terre ? Si c’était le cas, si lui aussi il avait rêvé la même chose, Elijah Huyana mettrait tout en œuvre pour retrouver sa fille et je devenais alors moi aussi un danger pour les Insoumis …   Je sentis des mains sur mes épaules et la voix d’Adam atteindre mes pensées personnelles. Je clignai des yeux pour revenir au moment réel et je le fixai à mon tour. Je leur avais fait à tous les deux un résumé de mes pouvoirs, mais là, ce que disait Adam était … incompréhensible.

- Une batterie TIEM ?

Il nous expliqua l’histoire de cet armement ancien. Le leader cachait bien son jeu. Il était resté l’ombre de Logan et peu d’entre-nous le connaissions. Il préférait la discrétion aux honneurs, la réserve aux grands discours. La seule chose que je savais de lui c’était grâce à Raven quand elle me racontait ses prises de becs avec lui. Et il y en avait eu beaucoup. Adam était bien plus qu’un humain insignifiant. Je secouai la tête, en désaccord avec ce qu’il venait de dire à son sujet.

- Il y en a qui préfère l’ombre à la lumière, mais ce n’est pas pour cela que la lumière les rejette ou qu’ils ne trouvent pas leur place. L’ombre protège des autres. On se sent en sécurité, on ne se montre pas, on ne se donne, on reste à l’abri des regards, des commentaires, des sentiments. Tu n’étais juste pas près Adam à faire ce pas dans la lumière. Tant qu’il y avait Logan, tu pensais que te mettre hors du chant des projecteurs te permettait de garder la distance avec nous tous. Tu étais bien dans ton coin. Tu le pensais. Tes engueulades avec Raven sont la preuve que avais besoin de plus pour exister, pour avancer. Ce n’est qu’en contact des vivants, que tu as compris que tu avais besoin de ça. Je ne dis pas que cela a été simple pour toi de prendre la place de Logan, mais tu es le seul qui sache tous les rouages de notre communauté, tous ses aspects même les plus terribles. Les Insoumis ne sont pas faits d’Humains et d’Asariens. Non, ils sont faits d’hommes et de femmes qui obéissent à leurs lois uniquement et non aucune limite. Tu es un bel exemple.

Je n’avais jamais  fait un aussi long discours. Raven commençait sérieusement à déteindre sur moi. Elle pouvait être très mutique, pour des raisons qui m’échappaient ou alors tout le contraire, un vrai moulin à paroles et ça c’était à chaque fois qu’elle avait croisé le chemin d’Adam. Malgré l’heure grave et importante qui concernait à la fois notre petit groupe et le sauvetage de Logan, nous essayons tant bien que mal de dissimuler notre peur. Nous étions des Insoumis, certes, mais nous savions aussi réfléchir et peser les conséquences de nos choix, de tout ce qu’allait entrainer cette mission suicide. Au moins, pour nous réconforter, nous savions que la plus grande majorité des Insoumis étaient partis avec le groupe de Raven. Ils seraient en sécurité. J’espérais que rien ne leur arriverait. Ils représentaient notre survie. L’héritage des Abysses, ce que nous étions, ce que nous leur laissions. Une trace de nous, de toutes ces personnes rejetées par la société qui avaient trouvé une seconde chance dans les entrailles de la cité. Dans cette histoire, Max et Kyra étaient déjà sur le terrain et ils devaient entrer en contact avec un type d’une façon assez originale. C’était une connaissance de Wade et il se portait garant. Je ne saisissais pas grand-chose l’échange avec Adam, sauf que pour reconnaitre cet homme, il fallait chanter un air que Wade récitait assez mal d’après les dire d’Adam. Il n’était pas question pour moi de faire le chœur ni de chanter. La petite taquinerie de propriétaire de l’Underworld eut comme effet de me faire relâcher momentanément la pression musculaire qui s‘était emparée de moi. Un petit sourire mutin se dessina sur mes lèvres.

- Si tu veux devenir sourd avant l’âge, Wade, à tes risques et périls. Comme ça, tu donnes mal à la tête à Adam ? C’est vrai que Raven a  aussi une voix de crécelle quand elle monte dans les aigus et qu’elle chantonne je ne sais quelles chansons qu’elle entend à la radio que l’on capte parfois de la cité. Tu imagines ? Toi, Raven et moi ? Nous serions l’arme secrète des Insoumis ! Plus besoin de pouvoirs, juste notre voix et on assommerait nos ennemis.

Je ne savais pas si c’était la nervosité, mais Wade avait beaucoup de mal à prononcer des phrases qui avaient un sens … Je me retins de rire au moment où il se reprit pour reformuler ses mots sur la fameuse nuit à ne passer qu’avec Adam. J’allais rétorquer, mais notre leader fut plus rapide et sa petite information me fit sourire encore plus.  Le roc et  la lave. Le discret et la fouineuse.  L’un comme l’autre, ils se complétaient bien au-delà de leur caractère et de leur façon de voir les choses.

- Tu viens de briser le cœur de Wade … Tu t’en rends-compte ?

Je pris les armes qu’Adam nous distribua ont une que je passais dans le dos grâce à la bandoulière qui je plaçais contre ma poitrine. Les autres étaient de taille plus petite et elles trouveraient une place plus ingénieuse dans mes affaires ou sur moi.

- Non aucune question : une fois là-bas, plus de contacts radio entre nous, rien que des contacts visuels et nos signes … Nous 3 contre Eux tous.

Je sortis de mon petit sac à dos ma tablette et devant Adam et Wade je tapotais un message. Ils devineraient très bien à qui je l’envoyais : à Raven, puisque c’était sans doute le dernier lien que j’aurai avant un long moment. Je clipsai ma radio à la poche de mon blouson pour l’avoir toujours su moi jusqu’à ce qu’on atteigne le QG de la Milice et qu’on puisse aussi avoir des nouvelles de Max et Kyra.

- Je suis prête ! Prête à neutraliser tout le système d'alarme en deux temps trois mouvements!

Je souris parce que j’avais repris les termes d’Adam, fière de ça ! Fière de mes origines et de ce que j’étais aujourd’hui !

Revenir en haut Aller en bas
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
Compte PNJ
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyJeu 30 Mar - 18:55

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  808741Wade3


Depuis longtemps, Wade naviguait entre un esprit protecteur et loyal envers les Insoumis et son caractère sombre. Chaque Insoumis avait ses blessures, ses marques du passé, il ne faisait pas exception. Wade n’a jamais existé que depuis qu’il est parmi ce clan qui lui a tendu la main. Il n’était rien d‘autre  qu’un esclave, pas celui d’une Maitresse pervers, il était un cobaye pour la Firearms Factory Asland (F.F.Asland) avec à sa tête l’un des plus fou et perturbé Asarien qu’il avait croisé : Kenneth Asland. On essayait sur lui diverses armes et les effets qu’elles pouvaient avoir sur un corps humain. En cela, Wade n’oubliera jamais. Il s’est reconstruit, il s’est donné les moyens d’avoir un but, une vengeance et l’Underworld est né, en l’honneur de tous ces  opprimés et qui vivent cachés.  Son établissement ne sera plus qu’une histoire passé pour bientôt. Un jour, peut-être, il rebâtira un endroit comme celui-ci, ailleurs.

Camille avait raison, ce cauchemar était tout sauf rationnel. Adam, elle et lui avaient eu les mêmes visions, certaines étaient modifiées, mais elles racontaient toutes la même histoire. Si ce n’était pas un vrai rêvé comme le supposait Camille, alors qu’est-ce que cela pouvait être et qui avait le pouvoir pour insuffler dans les pensées des gens la capacité d’y greffer cette histoire perturbante ? Adam et Camille avaient des séquences en commun que Wade découvrait en les écoutant. La Milice avait réussi à atteindre les plus lointaines galeries, une femme militaire qui avait déduit la filiation de Camille au ministre Huyana. Et l’inondation des tunnels … Il n’avait pas vu tout cela, il avait senti le danger, il se voyait courir, à bout de souffle, pour rejoindre les Abysses. Des tirs, des cris, des hurlements, des bruits de canons qui retentissaient et ébranlaient les parois, et il s’était réveillé en sueur à ce moment-là.

Camille mentionnait ses pouvoirs qui fonctionneraient aussi bien qu’une arme. Il n’aimait pas les démonstrations des Asariens, il ne s’y habituerait jamais, même s’il avait appris à apprécier la jeune femme. C’était lui qu’il l’avait trouvée, fuyant des hommes armés à ses trousses. Elle se cachait. Il pensait qu’elle était humaine et il comprit que même faire partie de cette race supérieure, personne  n’était à l’abri de la folie de ses pairs. Wade avait trouvé une Camille effrayée et paumée. Elle s’était habituée à cet état miséreux qu’elle n’avait jamais connu. Sa tenue correcte, ses gestes éduqués, ses mots civilisés s’étaient mués en une femme plus courageuse et déterminée. Adam avait repris la parole et il faisait un exposé sur la comparaison des dons de Camille à une bombe TIEM. Il resta aussi étonné que l’Asarienne face à la très grande compréhension de cet ancien armement. « Je me suis toujours douté que tu étais autre chose que le type que tu montrais sur le ring. Il y en a une qui t’a démasqué depuis longtemps : Raven. Elle n’était pas consciente de l’électricité qu’elle provoquait en toi, tendu comme un arc quand elle venait à l’Underworld. J’ai observé vos scènes de ménages, je me suis très souvent opposé, mais tu n’avais pas encore accepté de te dévoiler à une personne, tu n’avais pas accepté d’être fragilisé face à une femme. Camille à raison et elle a tout dit, tu n’étais pas prêt à tout ça, être l’ombre de Logan était une façon de te mettre à l’abri. Il t’a fallu un bon coup de pied au cul pour te faire réagir et la blondinette fait partie de tout ce processus.  On n’a pas besoin d’un autre mec que toi pour guider les Insoumis. »

Les touches d’humour de chacun n’étaient pas dignes d’un film oscarisé de l’ancien temps, des répliques qui font mouches, mais cela permettait à Wade de chasser sa peur et de reprendre confiance en lui et en la mission importante que leur chef leur avait dévouée. « Obéir à des ordre, OK ! Mais là tu m’en demandes beaucoup Adam ! L’Underworld a terminé sa route, mais cela ne m’empêchera pas de te remettre dans le droit chemin à ma façon ! Ma clientèle traine dans les eaux troubles, en revanche, j’ai de bonnes relations avec tout le monde. Ce type avait entendu la conversation animée entre Max, Raven et toi via la radio. Je l’ai pris à part et il m’a détaillé  qu’il avait tout en stock. Il  a ajouté que s’il voyait du matos supplémentaire qui semblerait utile pour notre affaire, il l’amènerait avec lui. Max et Kyra sont rodés dans les missions de terrains. Ça se passera bien. »

Camille et Adam ne perdirent pas une seconde pour détourner les paroles de Wade et encore une fois, offrir un peu de plaisanterie. L’humain et accessoirement, bientôt, ex-propriétaire et créateur de l’Underworld, connaissait certaines facettes de leur leader : l’homme de combat cachait un homme de cœur et sensible qu’il avait vu souvent se dévoiler après des échanges très bruyants avec une certaine blondinette qui le mettaient à bout et à nu. Il leva ses mains et secoua sa tête de gauche à droite : « T’es pas vraiment mon type de gonzesses, trop carré, trop large, trop grand, pas assez de formes là où il en faut. Si je dois ajouter comme cauchemar la vision de toi et Raven … C’est plus ce qu’il m’en faut. Mon coeuuuur !»

Il posa sa main sur son torse et mima un malaise. « Trêve de plaisanterie, ça fait un bail que je vous vois vous prendre la tête pour des choses ridiculement inutiles : Toi, tu ne voulais pas qu’elle mette le pied à l’Underworld parce que tu pensais que ce n’était pas sa place. J’ai déjà vu Raven flanquer une droite à un type qui la faisait chier ! Et elle, elle ne supportait pas la manière que tu avais de te consoler avec les bimbos après les combats. J’ai été votre confidents à vous deux, j’ai de quoi écrire un livre ! C’est peut-être ce que je ferai, me recycler comme écrivain ! »

Wade récupéra sa radio et les armes distribuées par Adam. Camille avait toujours sur elle un gadget informatique et avec sa tablette, elle pianota quelque chose sur l’écran tactile. Il leva ses yeux vers Adam pour l’interroger du regard. Était-elle en relation avec les ITS. Il aurait aimé savoir ce que le groupe devenait. La geek résuma les points principaux et il les répéta à sa suite. « Je suis prêt aussi ! Plus de contact radio entre nous, une fois les pieds en enfer ! Que des signes entre nous pour communiquer !  Comme je n’ai pas besoin de chanter, je préserverai ma belle voix de ténor !»
Revenir en haut Aller en bas
Adam Lockwood*
Invité
Anonymous

(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  EmptyVen 31 Mar - 21:42

Merci de nous suivre Ici et là
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty
MessageSujet: Re: (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)    (terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(terminé)[Intrigue] : Le Réveil : Quitte ou triple / volet III (pv Camilla et Wade)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Le réveil du chat
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre de Prophétie : Asaria :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps :: » RP Intrigues-
Sauter vers: