Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alianka De Nephthys
Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

avatar
Messages : 418

Localisation : Près du pouvoir
Côté coeur : Le Lion de Feu

Activité/Profession : Dirigeante de la Cité

MessageSujet: Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))   Mar 26 Avr - 13:09

HRP : Ce RP se passe quelques nuits après le concert de Gabriel Laymann, au Multiplex


Le Red Devil était un établissement que j’aimais énormément. Il était entre autre tenu par l’une de mes plus grandes amies : la ministre de la Justice, Victoria Hunter. Je pouvais aisément m’y rendre en toute discrétion et y réserver un salon privé lorsque je désirai me détendre seule ou en compagnie de personnes que j’appréciais. Lorsque ma limousine s’arrêta devant le tapis rouge et les marches qui menaient vers l’antre du Diable, un portier m’aida à descendre du véhicule. J’attrapai délicatement sa main, ressentant soudainement l’air frais de l’hiver qui s’abattait sous les dômes. Les générateurs de climats étaient sous le contrôle du ministre de l’environnement : Jake Brennan et comme chaque année, il aimait s’amuser avec les températures surtout au niveau des bidonvilles. Je resserrai les pans de mon manteau en laine, doté d’un large col en fourrure, me lovant dans sa chaleur. J’avais donné à mon chauffeur des instructions auxquelles il était depuis longtemps habitué : il avait quartier libre jusqu’à ce que je le rappelle pour venir me chercher. La soirée n’était qu’à son balbutiement et j’avais donné rendez-vous à un homme qui m’était cher. Oh non, n’allait pas vous imaginer que je trompais Tomas, que cet homme en question puisse être mon amant ou l’avoir été jadis. Non, c’était un grand ami avec lequel je pouvais tout partager. Nous avions la même vision du monde, cette même soif de pouvoir et cette même image de l’évolution d’Asaria ce qui entrainerait bien évidement la perte totale de ces insectes humains qui souillaient notre belle cité.

Une fois les immenses portes du Red Devil passées, je pouvais savourer la douce température des lieux et la musique des premiers spectacles qui se jouaient dans les salles voisines. Les restaurants s’activaient pour la mise en place de leur table et recevoir les clients affamés en ce début de nuit. Il n’y avait pas encore tout ce brouhaha habituel mais il ne tarderait pas à apparaitre avec l’arrivée de plus en plus fréquente des voitures aux pieds du somptueux bâtiment. Je me dirigeai  vers le comptoir des hôtesses d’un pas félin. Les deux jeunes femmes m’avaient reconnue et elles déployèrent des tonnes de politesse pour me recevoir. L’une d’elles m’indiqua le couloir qui menait au salon privé que j’avais réservé et qui portait le nom de : Salon divin. Je me demandais si Victoria n’y était pas pour quelque chose dans ce choix. Un serveur m’y attendait, m’invitant à entrer à l’intérieur de ce petit bijou. La pièce était décorée avec goût, un mélange de couleurs chaudes sans être trop criardes ou trop imposantes. Un long canapé en cuir prenait tout un pan du mur. Deux fauteuils et une table basse complétaient cet ensemble parfait. Un bar offrait divers alcools pour nous servir nous-même sans être importunés par qui que ce soit. Les flammes crépitaient et ondulaient dans l’âtre qui réchauffait ce salon. Le jeune garçon m’aida à retirer mon manteau, dévoilant ainsi ma robe de soirée.

Je remerciai l’employé lui indiquant de surveiller l’arrivée de mon invité. J’attendrai sa venue pour déguster un cocktail. Mais pour le moment, même si tout était somptueux autour de moi, mes pensées étaient focalisées depuis la nuit dernière sur … cet homme … Ce chanteur que j’avais vu joué durant son concert au Multiplex … Ce Gabriel Laymann. J’avais pu remarquer le comportement nerveux de l’Assassin, assise à quelques fauteuils de moi et tout ceci n’était pas une folie. Les doutes s’étaient insinués en moi depuis et je n’arrivai plus à réfléchir correctement. Je devais en parler, me confier et Kylian était l’homme vers qui je pouvais me tourner.

Mes pas me portèrent vers la baie vitrée. Asaria était resplendissante à cette époque de l’année. La cité s’était recouverte de lumières, l’hiver était tout proche. Malgré toute cette beauté, je n’avais pas l’esprit à me laisser aller à ce petit moment de plaisir.  On frappa au même moment trois coups à la porte et elle s’ouvrit pour laisser entrer l’un des Anciens qui composait mon gouvernement en tant que ministre du Développement en Technologies. Je m’empressai de venir à sa rencontre alors qu’il m’offrait un baisemain comme à chaque fois.

-  Ministre Wright, je suis très heureuse que vous ayez répondu favorable à mon invitation.

Je gardai le vouvoiement tant que nous n’étions pas seuls. L’employé attendait mes ordres pour pouvoir s’éclipser.

- Apporter nous les toasts et la corbeille de fruits que j’ai commandés. Vous pourrez disposer  après.

- Bien Madame la Grande Conseillère.

Il referma la porte nous laissant enfin seuls. Mes prunelles glaciales se posèrent, bienveillantes, sur le Longue-Vie qui me faisait face.

- Je t’en prie, met-toi à l’aise. La chaleur du feu est très agréable comparait à la température froide de dehors.  J’ai préféré nous réserver un salon privé plutôt qu’une table dans un restaurant. Je voulais, pour ce soir, éviter les regards des curieux nous dévisager. Je suis contente que tu aies pu te libérer aussi vite. Je t’ai appelé ce matin et je ne savais pas si ton emploi du temps te le permettrait.

Je me dirigeai vers le bar, posant deux verres devant moi. J’attendis qu’il me précise son choix au sujet de l’alcool qu'il voudrait goûter.

- Je ne suis pas ici pour discuter avec le ministre, mais avec mon ami et mon confident … j’ai besoin d’avoir un avis, un regard extérieur pour faire le tri. Je me demande si je ne suis pas devenue folle … en une soirée… Crois-tu aux fantômes ? Ou bien en la réincarnation … ?






Dernière édition par Alianka De Nephthys le Mar 7 Juin - 18:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Un visage aux multiples facettes
avatar
Messages : 95

Côté coeur : *

Activité/Profession : *

MessageSujet: Re: Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))   Lun 23 Mai - 10:32


« Maitre, Vous nous aviez demandé de vous rappeler votre rendez-vous… »

Une projection holographique créée par le C.H.R.I.S.T. se trouve la devant moi, mais depuis peu cette projection n’est plus ma propre image, en tout cas point chez moi. Non elle représente Mara Jade portant des haillons déchirés, le corps marqué par diverses cicatrices des traitements que je voudrais lui réserver. Oui c’est mon petit plaisir malsain, posséder cette image de ma proie dévastée en attenant de récupérer l’originale à nouveau et de la briser totalement entre mes doigts, de lui rappeler l’honneur que c’était de me sentir en elle, l’honneur que je lui faisais en la torturant et celui que je lui donnerai en disséquant la Chose contre nature qu’elle protège tant. Mais passons, mon rendez vous n’est pas lié à l’erreur de la nature, ni celle qui m’appartient de droit, cette réunion dans le plus grand secret est l’appel d’une amie précieuse, la Grande Conseillère, une femme qui depuis longtemps fait partie de ma vie. Non point amante, point même une légère liaison, mais la seule personne qui possède la totalité de ma confiance, celle avec qui je partage son secret ainsi que celle à qui j’ai donné le contrôle total du Centre Holographique de Recherche et Identification des Systèmes Technologiques, une Intelligence Artificielle qui possède toutes les recherches et données technologiques en notre possession ainsi que le contrôle de bien d’autres systèmes. Elle est la seule personne qui a le droit de me convoquer à n’importe quel moment sans devoir passer par divers protocoles… Alianka, la femme qui est aussi un peu mon garde fou et me limite dans mes actes ou pensées, sinon croyez moi que l’annihilation des humains serait en cours, sans aucun silence, sans cacher mes intentions, ce serait de l’extermination pure et dure, totalement inhumaine.

Remettant mon costume bien en place, marchant pour quitter les lieux sans répondre à l’Intelligence Artificielle sous les traits de Mara, je quitte les lieux pour rejoindre le Red Devil, lieu dont je peux aussi m’assurer de la plus grande discrétion grâce au soutien inconditionnel de ma chère et tendre Victoria. Voiture, chauffeur, une route dans le plus grand des silences alors que mon regard fixait simplement l’horizon par la fenêtre, ne me préoccupait de rien car je me doute qu’Alianka ne m’a pas donné ce rendez vous pour simplement discuter du bon vieux temps. Je ne suis peut-être point télépathe, mais je la connais assez bien pour reconnaître chez elle l’assurance ou quand elle est affectée par une pensée, en faite je pense que j’ai toujours vu en la Grande Conseillère une femme avec une certaine sensibilité cachée par son poste et son rôle, une femme qui lors de la trahison de Gaius a ressenti surement une violente déception et douleur personnelle qui l’a affecté autrement que ma personne qui ressentait rage et haine face à cet acte intolérable. Au grand jamais je ne viendrai parler à Alianka de cette vision que j’ai d’elle, je ne voudrai point offenser cette dernière, mais quelque chose me dit qu’en ce jour, si je vais à sa rencontre, c’est car quelque chose arrive à affecter cette part de sensibilité.

Point de blabla, arrivé au Red Devil  je me montre comme à mon habitude, une montage de glace qui ne pose le regard sur personne, n’offrant point la politesse de me rabaisser au niveau des Maitres d’hôtel ou serveurs m’accueillant en leur offrant le plaisir d’entendre ma voix. Je les laisse me guider vers le salin divin, ne disant point de mots jusqu’à mon arrivé en ce lieu où mon amie m’attend simplement, posant mon regard sur elle en libérant le premier sourire de la journée, celui du plaisir de voir une des rares personnes pouvant comprendre la grandeur de mon esprit, une des rares personnes capable de partager ma vision. A peine approchée de moi, je prend lentement sa main pour la redresser vers les cieux et y déposer les lèvres sur son revers, un baise main classique et léger, rituel que je lui octroie naturellement.

« Grande conseillère, vous savez que je suis toujours à votre service. » Ceci n’est point juste des mots en l’air pour les bonnes formes, je suis toujours à son service et pour moi elle restera toujours la seule et unique dirigeante d’Asaria. Le serveur disparaissant, les mots reviennent sans les formalités diplomatiques, redevenant cette amie qui me tutoie et je l’écoute en me dirigeant proche du feu pour m’y installer simplement, ouvrant le veston de mon costume.

« J’ai toujours du temps à t’accorder, quelque soit la situation où l’Agenda. » Après tout, je suis déjà deux, deux versions de moi à travailler, agir en même temps, usant de ce dont pour avoir cette totale ubiquité. Dévoilant avec politesse mon envie de pouvoir gouter à du Brandy alors que je n’ose point lui demander le sujet de cette invitation, refusant peut-être de la brusquer pour la laisser placer les cartes sur la table à sa manière. Dès qu’elle me dit un instant penser être folle, c’est la que j’hausse un sourcil, me doutant que finalement la situation est bien plus grave que je ne l’imaginais.

« Hum… Avant de t’offrir réponse, je tiens à préciser une chose… Ce monde est fou, ceux qui protègent les humains sont fous, ceux qui se rebellent contre l’autorité sont fous… Mais pour moi tu es la femme qui possède la vision la plus lucide de ce monde, celle en qui j’ai foi et tu me dirais aujourd’hui  qu’il existe une humaine qui aurait produit naturellement du SEER dans son sang, qui ce serait embrasé naturellement en devenant cendre pour y renaitre tel un phénix en balayant notre monde d’une nouvelle pluie de feu… Et bien même si je n’ai rien vu, je te croirai. » J’insiste par ces mots pour montrer que je lui fais toute confiance et que je ne mettrai point en doute ses paroles. L’accueillant à mes cotés en prenant le verre qu’elle m’offre, réfléchissant à ce qu’elle conte et qui paraît bien étrange.

« Je crois aux fantômes du passé hantant nos esprits, je crois aux pouvoirs permettant à certains de se projeter en un autre lieu, je crois à beaucoup de choses Alianka. Après tout je suis un Asarien, ici présent avec toi en chair et en os alors que je suis aussi au cœur de la Wright Corporation à travailler tout en ayant une part de mon esprit dans une machine qui surveille tout ce qu’il se passe… Notre évolution a ouvert des portes inimaginables, des choses que nous n’aurions jamais cru se réaliser un jour et nous savons tout deux que nous ne connaissons pas encore réellement les limites de cette évolution. » Oui je met un raisonnement scientifique et génétique à cette idée de réincarnation et de fantôme, car c’est un peu comme cela que marche mon esprit sur le moment, imaginant bien un Asarien qui aurait le pouvoir de détacher son esprit du corps, que si le corps est détruit, l’esprit continue à vivre sans attache, pourquoi pas ? Mais ce n’est point une vision surnaturelle comme les hommes d’antan apeurés par des contes et légendes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alianka De Nephthys
Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

avatar
Messages : 418

Localisation : Près du pouvoir
Côté coeur : Le Lion de Feu

Activité/Profession : Dirigeante de la Cité

MessageSujet: Re: Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))   Mar 7 Juin - 21:58




Ma dernière phrase, cette question que je venais de lui poser, laissait dans son sillage un écho presque morbide, l’expression d’un souvenir que je pensais enterrer au plus profond de moi, à tout jamais. Dix ans ont passé. Dix ans à faire taire cette petite voix, ce refus de voir ma propre vérité en face. J’étais persuadée que rien ne viendrait fissurer ce carcan de glace que j’avais construit au fil du temps … Et pourtant en l’espace d’une soirée, d‘un concert tout à vaciller, tout à éclater en millier de morceaux. Maintenant je dois reconstituer ce que j’ai tenté d’étouffer et freiner les ombres de mes cauchemars qui ont commencé à hanter mes nuits.

Les portes de la suite se referment et me laissent en tête à tête avec l’homme que j’ai invité à passer la soirée avec moi. Si mon cœur quémande la présence d’un autre Ancien auprès de moi,  si la femme que je suis, même toute puissante, ressent le besoin d’un seul mâle à ses côtés, ma fierté d’Ancienne me dicte toute autre chose après ce refus du Général Van Brënner de venir s’expliquer. C’est pour cela que Kylian est là, installé confortablement dans le divan malgré la présence si lointaine de Tomas qui ne cesse d’envahir mon âme et mes sens. Je sers nos deux verres d’un alcool doux et fort à la fois et je viens m’asseoir près de lui en lui offrant un breuvage digne des Dieux. J’ai écouté ses propos, sa foi en ma personne, sa confiance aveugle en la Dirigeante de la cité, mais il est si loin d’approcher la vérité. Je fais teinter les glaçons dans un mouvement de ma main lent et précis. Le reflet des flammes se mélange harmonieusement à la couleur dorée de l’alcool que je porte à mes lèvres carmines.

- Tu as un pouvoir puissant. L’Ubiquité est un don particulier et même rare. Il y a peu de personnes qui le possèdent même au sein des Anciens. Ton double est tout aussi indépendant que peut l’être ta forme originelle. Il n’y a pas de limites à cela, comme il n’y a pas de limites à une télépathie poussée et exacerbée comme la mienne. Je dois tout de même me prévenir des autres esprits et me préserver. Plus la télépathie est grande, plus les barrières psychiques doivent l’être tout autant.

Par où commencer ? Comment expliquer ce qui n’est pas logique, ce qui n’a pas lieu d’être parmi nous ? Je pose mon verre sur la table basse et enfin je tourne mes yeux d’un bleu pénétrant sur le visage du ministre du Développement en Technologies & PDG de la Wright Corporation.

- Je te remercie pour cette confiance que tu as en moi, mais tu ne devrais pas être aussi catégorique. Tu as raison, le monde est fou, moi la première. C’est un fait indéniable Kylian. Je ne sais plus si je suis encore lucide … plus depuis ce soir-là où j’ai assisté à un concert. Une loge pour les VIP a été mise en place par … cet homme et son groupe. Je n’avais pas l’intention de m’y rendre, mais la situation m’avait poussé à revoir mon planning de la soirée.

J’ai repassé sans cesse tout le show dans ma tête. Trois heures non -stop à ressentir, apercevoir et découvrir tout ce qui pouvait se tenir terré derrière chaque mot, chaque phrase, chaque parole de ces chansons qu’il a égrenées sur cette scène du Multiplex. Ma main droite tremble légèrement, quelques microsecondes, mais je la vois. Je la referme sur ma cuisse pour ne plus éprouver cette faiblesse qui me nargue.

- Je n’ai jamais cru aux fantômes ou aux revenants parce que rien n’a jamais été prouvé sur leur existence. On ne pas comparer cela avec nos pouvoirs, ces dons avec lesquels nous sommes nés, qui font partie de nous.

J’ai le besoin urgent de bouger. Je ne suis même plus capable de rester en place et je me relève du divan en cuir avec tous ces petits coussins moelleux autour de nous. Je récupère mon verre et je m’avance dans cette suite immense.

- Ahmad répétait que nous n’étions qu’un maillon dans cette chaine de la Vie, que nous n’étions pas la dernière étape de ces Etres Supérieurs.  L’hydride en est la preuve. Il y aura certainement une autre évolution … Encore et encore … Mais je ne suis pas là pour parler avec toi de questions et de théories scientifiques …

L’alcool glisse dans ma gorge et la brule de son sceau  en me susurrant à l’oreille que ma terreur ne fait que commencer.

- Il est mort … Abattu d’une balle en plein cœur. J’ai vu son corps ce jour-là, à la morgue …

Et je me retourne, debout face à lui. Je viens sans doute de le déstabiliser. Kylian sait de qui je parle, un souvenir emmuré sous le protocole d’un pouvoir qui est le mien.

- Notre blood healer nous protège de tout et nous soigne sauf des pires blessures mortelles… comme cette balle. Comment aurait-il pu survivre ? Comment cet homme, sur cette scène, peut-il  avoir les mêmes souvenirs que lui ? Mon esprit est entré en contact avec le sien. Ce n’était qu’un maelstrom époustouflant et parmi cette rage et cette haine, j’ai vu des images familières …

Les cauchemars reviennent alors. Ces scènes de mon passées qui me hantent. Je ferme les yeux pour les chasser. Je ne peux pas perdre le contrôle de ma télépathie. Elle prendrait aussitôt l’ascendance sur mes deux autres dons et je pourrai devenir très dangereuse même pour Kylian.

- Il est vivant … Mon … fils …

Je me bats contre ce tumulte qui bouillonne en moi et que je sens m’échapper alors que mes lèvres ne veulent pas libérer ce prénom que je porte gravé en moi. La douleur enserre mon cœur lorsque j’ouvre de nouveau les yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spectre (PNJ ~~ Kylian E. Wright))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» conversion de spectre
» Kyrunne , le spectre de la révolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of A :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps-
Sauter vers: