[Abandonné]Nouveau départ [Ealie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Ven 11 Avr - 12:36

En appui contre mon fauteuil je compulsais avec attention le dossier d’Ealie Spencer, nouvelle recrue de la rébellion, tout juste arrivée il y a presque deux mois parmi nous. Fille d’un ancien Rebelle, Duncan et moi-même avions pensé que de la faire suivre et l’observer après la mort de son père pouvaient nous permettre de nous faire une idée sur ce qu’elle pourrait donner en tant que membre, et si elle était capable de nous rejoindre. Les agents sur le terrain n’avaient pas perdu une seule miette durant ces huit dernières années. Ce qui ressortait de son dossier était que la jeune femme était intelligente, débrouillarde, ingénieuse et capable de se fondre dans la masse du Light of Diamond en tant que danseuse depuis quelques semaines, maintenant. Mais ce n’était pas cela qui m’intéressait le plus. Moi, je me concentrais sur les capacités de la demoiselle qui savait démonter et bidouiller des ordinateurs ou tout ce qui concernait des codes et des câbles. Une formation qu’elle avait apprise par elle-même, un don que peu de personnes pouvaient se vanter d’avoir. Je refermais la pochette cartonnée la posant sur mon bureau, devant moi. Je ne savais pas quoi penser d’elle. D’habitude, j’arrivais à cerner les gens. C’était mon boulot au sein du Faucon mais elle, elle était différente sans savoir vraiment pourquoi. Je n’avais vu Ealie Spencer qu’une seule fois, lors de son arrivée. Nous avions eu un long échange basé sur des questions de ma part car il était important que je sache si elle était capable de rejoindre nos rangs. J’avais donné mon accord et comme toutes nouvelles recrues, il y avait un temps d’essai pour l’intégrer ou pas dans les équipes de terrain. Si je pensais que la personne était trop faible psychologiquement et que celle-ci pouvait mettre son équipe en danger, elle ferait alors partie des membres basés au QG. Si cette personne me démontrait, clairement, ses convictions et sa force de caractère, elle serait alors affectée à une équipe. Aujourd’hui, le destin de mademoiselle Spencer allait basculer une nouvelle fois puisque j’allais rendre ma conclusion sur ses deux mois parmi nous.  

Nous avions fixé l’heure de rendez-vous à 11h. Elle avait donc tout le temps de faire le voyage en jeep ou en moto des dômes jusqu’ici. Une ballade assez longue et qui comptait pas moins de 2h30 pour atteindre un QG complètement caché dans un ancien bunker et indétectable grace aux technologies asariennes que nous avions détournées durant nos missions. Le QG du Faucon comportait plusieurs étages souterrains dispatchant des bureaux, des laboratoires, une infirmerie, une armurerie, des salles d’entrainements, des réunions, une cafeteria, des dortoirs et de nombreuses autres pièces. Mon  bureau personnel se situait au niveau -2, décoré de manière assez confortable car je passais plusieurs heures enfermé entre ces quatre murs à étudier divers dossiers. J’avais besoin d’un silence profitable à mes rapports et à mes entrevues. Je tournais mon fauteuil sur le côté, me redressant avec l’idée en tête d’aller faire couler un bon café en attendant la venue de la jeune rebelle. J’avais laissé la porte entre ouverte. Elle n’aurait plus qu’à la pousser pour entrer.

La bonne odeur du café fraichement coulé se dispersa dans la pièce au moment même où l’on cogna à ma porte. Je me tournais vers la silhouette toute frêle qui se présenta devant moi. Je lui offris un sourire sincèrement lui tendant ma main pour la recevoir. « Bonjour Mademoiselle Spencer, ravi de vous revoir. Je viens de faire du café, vous en voulez une tasse ? Rentrez et installez-vous. » J’écoutai sa réponse servant une première tasse tout en l’observant par moment. « Alors, comment vous sentez-vous après ces deux mois passés parmi nous ? Je dois vous féliciter d’avoir obtenu une place comme danseuse au sein de l’un des plus prestigieux night-clubs de la cité. Un avantage très appréciable puisque vous allez être au centres de conversations très intéressantes. »  Je contournais mon bureau, déposant le café devant nous. Elle avait pris place dans un des fauteuils face à moi et je fis de même. « Il est temps de lever le voile sur certaines interrogations que vous vous posez sur votre père, j’imagine. Posez-moi  toutes les questions qui vous passent par la tête, et j’essaierai de vous répondre le plus sincèrement possible. »






Dernière édition par Evan Cassidy le Ven 20 Juin - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Dim 13 Avr - 22:05

Si un jour on lui avait dit ce qu'elle s'apprêtait à faire, elle lui aurait sûrement rit au nez. Elle n'avait jamais prétendu à avoir l'étoffe d'une résistante. Son père lui l'avait et c'était d'ailleurs pour cela qu'il était mort. Elle savait qu'il avait rendu l'âme pour ses idées et trouvait cela réellement brave et impressionnant. La jeune femme espérait avoir la même détermination et être à la hauteur de la réputation de son père. Mais c'était également pour elle et sa mère qu'elle avait accepté de rejoindre la résistance il y a de ça quelques mois. Ealie ne supportait plus la situation actuelle, tout cela devait changer. Et il y avait également sa mère qui était souffrante, elle savait que les Asariens possédaient la technologie pour la sauver et était bien décidée à trouver un moyen pour s'en emparer.

Ealie s'était levée tôt ce matin-là. On lui avait dit qu'elle aurait environ trois heures de route en moto et son rendez-vous n'était qu'à onze heure, mais elle ne souhaitait surtout pas être en retard. De plus, elle ne connaissait pas la route. Bien sûre, on lui avait expliqué le trajet, elle allait donc s'y tenir, au pire elle avait un bon sens de l'orientation cela ne devrait pas trop lui poser de problèmes.  La jeune femme sortit discrètement de sa maison, un blouson en cuire sur le dos, mais également la capuche de son sweet-shirt sur la tête. Il faisait froid encore ce matin, mais elle n'était pas très objective étant frileuse. Elle poussa sa moto, l'une qu'elle avait d'ailleurs à réussi à bidouiller en récupérant des pièces à droite et à gauche, elle ne voulait pas réveiller sa mère. Une fois à bonne distance de chez elle, elle chevaucha son bolide et démarra le moteur. C'était parti pour un bon bout de route.

Une fois sortie du dôme, le paysage qui défilait sous ses yeux lui était familier. Elle avait eu la grande chance de grandir dans le village humain, en pleine nature. Le soleil  continuait de monter dans le ciel et commençait légèrement à réchauffer l'air ce qui lui faisait du bien. La jeune femme décida de faire une petite pause après deux heures de trajet histoire de se dégourdir les jambes, mais également de profiter du paysage. Elle vérifiait également qu'elle n'était pas suivie, juste au cas où. Rapidement, elle reprit la route, il serait idiot d'arriver en retard pour son entretien avec l'un des leaders des Rebelles. Plus elle y pensait et plus elle ne savait pas quoi en penser... Elle se demandait  réellement ce qui allait se passer... Voir même si il n'y aurait pas des sortes d'épreuves physiques et psychologiques à passer ?  Mais elle était prête, sûre de ses choix, plus que jamais.

Elle s'arrêta quelques instants devant le bunker, cherchant désespérément une entrée. C'est lorsqu'elle entendit plusieurs clics qu'elle comprit qu'elle n'était pas seule. Elle se retourna et eut la joie de voir plusieurs hommes armés. Sûrement le comité d'accueil. Elle leva les bras, dégageant les pans de sa veste pour montrer qu'elle n'était pas armée.


« J'ai rendez-vous avec Lookout ! » lâcha-t-elle. Ealie du attendre quelques secondes de silence, avant qu'un homme ne sorte du lot pour venir à sa rencontre.

« Range ta bécane sur le côté, à l'abri des regards et suis-moi. »

C'est ce qu'elle fit. Elle restait calme et observait tout avec attention. Elle ne pouvait que faire confiance de toute façon. Le QG  semblait comporter plusieurs étages souterrains, la structure était réellement impressionnante, c'était toute une vie qui se développait sous terre. Le jeune homme lui montra alors une pièce, c'était sûrement bureau de Cassidy. La jeune femme le remercia et inspira un instant, tentant de calmer son rythme cardiaque. C'était partie. Elle toqua sur la porte entre ouverte et entra.

Une douce odeur de café était répandu dans la salle, mais Ealie ne pouvait même pas en profiter, trop stressée par la suite des événements. Evan Cassidy lui avait déjà fait forte impression lors de leur première rencontre et son impression était toujours la même. Elle lui serra la main, répondant à son sourire de la même façon.


« Merci. Je veux bien un peu de café. » dit-elle en s'asseyant sur le siège qu'il lui proposait. Il la félicita pour l'obtention de son nouveau poste, cela la rendit fière de son action. Il fallait dire qu'elle avait du oser pour faire partie des danseuses du Light of Diamond. Elle s'installa, son dos bien droit contre le dossier de la chaise.

« Oui, j'espère sincèrement pouvoir très prochainement utiliser ses informations à notre profit.» dit-elle avec un petit sourire. Elle tentait de se détendre, même si son sourire ne la quittait pas en toute occasion, l'on pouvait tout de même deviner qu'elle se demandait ce qui allait se passer par ses mains qui se tripotaient discrètement.

Elle se contenta de le remerciait lorsqu'il posa son café devant elle. Elle n'avait pas prit le temps de déjeuner ce matin et le liquide chaud allait sûrement lui faire du bien. Elle s'empara de la tasse, serrant ses doigts autour du mug, tentant de s'imprégner de la chaleur qui s'en dégageait. Sa gorge se serra lorsqu'il aborda le sujet de son père. Si elle avait des questions ? Elle en avait toujours eu. Elle se mordit la lèvre inférieur, observant sa tasse de café comme si elle pouvait y trouver des réponses.


«Et bien... Puisque vous me le proposez. Vous avez bien connu mon père ? J'aimerai savoir, quel était sa mission et surtout pourquoi elle a échoué ? »

Une autre question lui brûlait les lèvres. Elle attendit sa réponse pour ensuite lui poser la question qui lui tenait réellement à cœur.

« Il … Il a été capturé par l'ennemi ? Ou il est... mort durant la mission ? »
Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Sam 19 Avr - 15:24

Ne jamais se fier aux apparences surtout lorsque c’est une demoiselle que l’on a sous les yeux. Bien des agents de la Rébellion, un peu trop machos à mon gout, s’étaient vus remettre à leur place par des femmes telle qu’Elisabeth par exemple. Face à Diana, notre co-leader, les hommes mettaient leur égo en sourdine sachant qu’elle avait tout autant du répondant et que Duncan , n’était lui, jamais loin de sa compagne. Le respect devait donc faire office de priorité devant les hormones de certains. Loin d’être un mâle dominant, mon rôle était d’observer et de quantifier des résultats pour notre Cause : celle du Faucon et de l’avenir des humains. Ealie Spencer était nouvelle, elle tâtonnait encore les différentes voies qui s’offraient à elle mais malheureusement, à ce stade avancé, elle ne pourrait pas repartir du groupe. Elle en savait déjà assez comme l’emplacement exact de notre QG secret dans les terres sauvages et les codes qui régissaient notre quotidien. Nous ne pouvions laisser repartir une personne qui connaissait certains aspects de notre groupe pour ne pas devenir notre faiblesse. Mais les taupes pouvaient se glisser partout. C’était un fléau qui se multipliait avec les temps durs qui s‘annonçaient de plus en plus. Je lui servis son café et je ramenai les deux tasses sur le bureau, m’installant face à la jeune femme.  Je ne manquai pas de la féliciter concernant son nouveau job comme danseuse au sein même de l’un des établissements les plus emblématiques de la cité. Elle serait au centre de nombreuses conversations et ces informations nous seraient bien utiles. Si elle était là pour l’évaluation, je me doutais aussi que son esprit était hanté par de nombreuses questions restées en suspens depuis la mort de son père. Et, c’était par cette voie que je désirai commencer notre rendez-vous. Autant lui apporter des réponses et ainsi la motiver pour son nouveau destin de rebelle. Avoir toutes les clefs entre ses mains ne pourrait que la faire avancer. « J’ai peu connu votre père. Il était déjà là lorsque j’ai pris mes fonctions de recruteur. Il était toujours discret et je n’ai jamais eu à faire à lui directement. Les agents ne viennent me voir que lorsque je leur propose un rendez-vous pour une évaluation. Pour le reste, nos deux leaders, Duncan et Diana s’en chargent. Mais j’ai lu son dossier. Et je peux au moins vous donner quelques réponses. »

Je ne comptais pas lui mentir, je ne procédais pas de cette manière-là avec les agents. J’établissais une confiance, et après c’était à eux de vouloir continuer sur cette voie ou pas.  Je bus une gorgée de mon café avant de me lancer dans le début de mes explications : « Votre père a, affectivement, participé à la mission Persée. Une mission menée par le leader en personne, Duncan Ramsey. Depuis de nombreux mois, plusieurs équipes étaient à l’affut des rumeurs concernant la création de nouveaux générateurs d’air froid. Exposé ainsi, ils n’ont rien de très dangereux mais ces générateurs devaient être placés uniquement dans le dôme de la division humaine, autrement dit dans les bidonvilles. Les agents ont eu accès à des codes et des informations comme quoi les générateurs  diffuseraient une toxine dangereuse pour les humains seulement. Et à force, au bout de plusieurs années, cela engendrerait des cancers. La mission fut pensée durant de nombreux mois avant d’être lancée sur le terrain. Les agents devaient endommager définitivement les générateurs. Mais le groupe a été piégé … »

Je savais qu’en lui racontant tout cela, cela ne pourrait qu’éveiller des souvenirs douloureux pour la petite fille qui avait perdu son père. Je lui laissai le temps d’emmagasiner toutes les informations et de contrôler ses émotions sans trop faire peser le silence qui pourrait devenir gênant pour elle autant que pour moi. « Nous avons découvert bien trop tard qu’il y avait une taupe parmi nous, travaillant pour les Asariens. Votre père est mort au combat avec d’autres agents. Il n’a donc pas été capturé. Duncan Ramsey, notre leader fut très grièvement blessé et durant les 5 mois qui ont suivi ce désastre, seule Diana Thompson et moi-même avions les rênes du groupe. A force d’enquêter, nous avons trouvé l’identité de la taupe qui nous avait trahis. Cet homme se trouvait parmi les corps des victimes du groupe. »

La boucle était bouclée en quelques sortes mais Diana comme Duncan avaient encore un certain gout amer sur cette mission. J’ouvris le dernier tiroir de mon bureau posant devant elle une petite boite en fer avec un cadenas et une clef. «Certains agents préfèrent, comme votre père, cacher leur activité au sein de la rébellion pour protéger la vie de leur famille. Beaucoup nous demandent de leur garder précieusement des lettres et des objets à remettre plus tard s’ils leur arrivaient quelque chose de grave en mission. Cette boite appartient à votre père. Elle n’a jamais été ouverte. Elle vous revient donc en héritage, Ealie. »

Elle pourrait l’ouvrir ici ou bien la prendre avec elle, et découvrir les souvenirs de son papa une fois seule.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Mar 10 Juin - 19:32

Ealie observait les environs avec attention. Elle avait toujours eu ce don, cette mémoire des détails qu'elle observait. Elle ne voulait rien oublier, pensant que tout avait son importance. C'était bien pour cela qu'elle avait réussi à obtenir autant d'information et devenir une vraie petite génie en technologie. Elle n'était certes pas la plus forte dans sa compétence, mais ça, ça ne saurait changer avec l'aide de la Rebellion. La jeune femme était persuadée qu'elle pourrait acquérir des technologies dont elle n'aurait pas soupçonné l'existence ou ce genre de chose. Bref, elle avait fois en l'avenir, en leur avenir d'homme libre.

Evan lui servit donc un café et le posa devant elle sur le bureau tandis qu'elle s'asseyait. La jeune femme était légèrement anxieuse, elle voulait faire bonne impression à son supérieur. Dans un sens elle lui confiait sa vie. Elle était venue dans un endroit, sans que personne ne sache, dans un endroit que peu connaissait... Si jamais elle disparaissait alors personne ne saurait où et pourquoi. Cassidy lui accorda de pouvoir poser plusieurs questions. Bien sure, elle n'hésita pas à poser la question au sujet de son père. Après tout c'était à cause de lui qu'elle avait fini comme ça, enfin dans un sens. Elle voulait savoir ce qui lui était arrivé, comprendre pourquoi il était mort... C'était important pour la jeune femme, pour qu'elle avance sur sa propre voie. Elle lui demanda si il l'avait connu, ce qui s'était passé... Ealie se demandait souvent si son père aurait été fière d'apprendre que sa fille avait rejoint les rangs de la rébellion. Elle en doutait forcément. Quel père aurait voulu ce genre de vie dangereuse pour sa fille ?

Elle avala sa salive, levant les yeux vers le jeune homme, l'observant avec attention et surtout l'écoutant... Il n'avait donc pas réellement connu son père... Discret ? Ca lui ressemblait bien. Il n'élevait jamais la voix, rester toujours d'un calme olympien, silencieux aussi. Ealie acquiesça d'un signe de tête lorsqu'il lui dit qu'il pouvait tout de même lui apporter certaines réponses. C'était déjà ça... La mission Persée. La jeune femme se demandait comment l'équipe avait pu être piégé.... Était-ce une taupe qui les avaient vendus ? Ealie baissa les yeux réfléchissant à tout ce cela pouvait signifiait... Elle attendait la suite de l'histoire pour se faire un avis et peut-être poser d'autres questions. Elle avait donc bien analysé, son père s'était fait trahir par une personne qu'elle pensait être son frère d'arme... Au moins cette enflure était également morte... Elle s'humecta les lèvres observant avec attention un coin du bureau.

Elle releva la tête lorsqu'elle remarqua qu'Evan ouvrit le dernier tiroir de son bureau. Il posa une petite boite en fer avec un cadenas et une clef en face d'elle et lui expliqua ce que cela signifiait. Elle replaça une mèche de ses cheveux derrière l'oreille et s'avança un peu de son siège pour récupérer l'objet avec délicatesse. Elle posa la boite sur ses genoux et l’entrouvrit. Elle y vit alors une photographie de leur jolie petite famille, son alliance qu'il avait dit avoir perdu... Et une enveloppe où son prénom était inscrit. Elle referma la boite et releva les yeux vers Evan.


« Merci... Merci beaucoup. »

Elle se racla la gorge, tentant de rejeter ses émotions au second plan. Elle releva légèrement le menton, comme pour montrer qu'elle n'était pas ici pour se laisser abattre. Son regard vairon se posa sur l'un des murs de la pièce pour ensuite revenir sur son supérieur.

« Bon je suppose que je ne suis pas là uniquement pour avoir des réponses à mes questions ? Que puis-je faire pour vous ? » demanda-t-elle avec un petit sourire. Elle n'aimait pas tourner autour du pot cela ne lui ressemblait pas. Et puis, cela lui permettrait de ne pas penser à cette lettre qui l'attendait patiemment dans cette boite en fer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Ven 20 Juin - 21:11

Ne jamais mentir ou tenter d’étouffer la vérité car tôt ou tard elle survint d’une façon toujours quelque peu brutal et cela au mauvais moment. Tel était mon crédo et je n’avais jamais dévié de cette voie-là. Ealie Spencer possédait une silhouette gracieuse, fine, élégante et cela ne m’étonnait guère de savoir qu’elle avait obtenu un job dans le très select night-club que dirigeaient le frère et la sœur Warner. Elle était au centrer de cette société puissante et impitoyable, celle qui gouvernait la cité de verre. La jeune femme serait donc à l’affut de toutes les conversations et pourrait nous être très utile. Mais plus que cela aussi, il ne fallait pas oublier qu’il était mentionné dans son dossier, ses capacités à être une hackeuse de génie. Elle était donc capable de pirater n’importe quel ordinateur. Et avant de lui soumettre mon opinion et la conclusion de son évaluation, il était primordial autant pour elle que pour moi de parler de son père, un ancien agent du Faucon. Elle avait des questions qui souffraient de réponses depuis certainement très longtemps, et moi, je les possédai. Une fois que j’avais dissipé ce voile du passé, lui racontant tout ce que je savais au sujet de son géniteur, je lui présentai une boite qui n’avait jamais été ouverte et qui contenait des objets de son père. Une boite qui lui revenait donc. Ne voulant pas la brusquer, je gardai, par respect, le silence lorsqu’elle l’ouvrit. Je n’étais pas curieux au point de demander ce qu’elle contenait mais rien qu’à voir les traits de son visage et son regard, c’étaient des souvenirs précieux pour elle. « Ne me remerciez pas. C’est naturel et légitime de vous remettre cette boite. »

Soudain, je la vis changer, se transformer en un agent de terrain prêt à en démordre avec nos ennemis. Elle était capable de museler ses émotions et de se concentrer sur sa présence dans mon bureau. Ealie avait la même prestance que les femmes que je côtoyai ici, comme Natacha, Elisabeth, Diana. Ces femmes qui pouvaient toucher les hommes de par leur cœur et leurs sentiments mais qui savaient aussi être de véritables amazones au combat. « Ce que tu peux faire pour nous ? » J’avais habilement changé ma façon de parler, passant du vouvoiement au tutoiement pour bien marquer la fin de l’évaluation et entrain de plein pied dans sa mission de Rebelle. « Ton travail de danseuse au Diamond est un vrai petit trésor. Et si tu as des compétences exceptionnelles avec un ordinateur entre les mains, ta position au sein de ce night-club ne peut être reléguée au second plan. Voici ce qu’on te propose : observer, espionner et récupérer toutes les informations que tu pourrais entendre durant des conversations avec les clients. Tu vas côtoyer des grands noms de la société : des hommes et des femmes d’affaires, des ministres, des héritiers de familles influentes, des PDG. Toutes ces personnes ont un seul et unique point commun quand ils poussent les portes d’un établissement tel que le Diamond : se détendre après une longue journée éreintante et passer une excellente soirée. Tu le sais aussi bien que moi que tu ne soutireras rien aux Asariens en les faisant boire. Leur ADN génétiquement modifié les immunise contre l’ivresse de l’alcool à moins de leur faire boire 3 ou 4 bouteilles d’affilées mais quelques verres ne leur feront pas délier la langue, ce qui est dommage. Il va falloir que tu joues au jeu de la séduction. Attention Ealie ! …  » Je me penchai contre mon bureau et vers elle, les bras posés devant moi. Je voulai capter ses prunelles. «… En aucun cas tu te prostitueras pour obtenir des renseignements. Ce n’est absolument pas ce qu’on te demande. Je veux que tout soit bien clair pour toi. La réglementation au Diamond est très stricte aussi. D’après ce que j’ai entendu dire, les danseuses et les serveuses sont sous la protection des agents de la sécurité du club. Donc si un client t’oblige à quoi que ce soit, tu dois aller leur en parler. As-tu bien compris ? »

Je me passai une main sur le visage. J’avais horreur de la violence envers les femmes, et les brutaliser me donner la nausée. Mais certains Asariens ne se formaliseraient pas de peu pour violenter une femme et encore plus une humaine. « Ta position au club est délicate et dangereuse à la fois. Fais attention à toi. Pour le moment tu es la seule Rebelle à bosser là-bas. Si tu as besoin d’aide et de soutien, on pourra toujours y remédier et faire postuler un autre agent au club. Pour le moment, tu passeras par-moi à chaque fois que tu auras besoin de communiquer. »

J’ouvris le dernier tiroir de mon bureau et je déposai devant ses yeux un téléphone portable. «  Il y a une ligne sécurisée qui relie ton téléphone au mien. Tu ne pourras pas être tracée. C’est l’un de nos ingénieux hackers qui en mis en place ce système. N’hésites pas à t’en servir. Contacte-moi au moins toutes les 48 heures même si tu n’as rien de nouveau à me faire savoir. C’est pour ta sécurité. »






Dernière édition par Evan Cassidy le Jeu 11 Sep - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Mer 3 Sep - 22:55

L'émotion tentait de la submerger. Elle avait tenté pendant longtemps d'oublier ce qui été arrivé à son père. En réalité, il avait juste disparu du jour au lendemain et c'est en écoutant les informations qu'Ealie s'était douté de sa double identité... Elle l'avait vu à plusieurs reprises quitter la maison à la sauvette et surtout discrètement. Au départ, elle s'était demandée si il n'avait pas une maîtresse, mais après lui avoir annonçait, son père l'avait rassuré, tout en maintenant le mystère.

Aujourd'hui, Ealie avait enfin le fin mot de l'histoire. La jeune femme était reconnaissante envers Evan qui lui enlevait un poids et avait éclairci son passé. Elle était maintenant sûre à 100 % que son père avait fait parti de la résistance et était mort pour ses idée. Seulement voilà, la belle ne voulait pas se laissait emporter et tenter de garder la tête haute. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle voulait passer à un sujet moins personnel. Après avoir remercier son recruteur, la voix légèrement serrait, elle mit les pieds dans le plat. Elle n'était pas ici pour son intérêt personnel, elle était ici pour l'intérêt de la résistance et elle voulait réellement les aider.

Elle se redressa sur son siège, tenant fermement la petite boite. Son regard ne cillait pas, elle était prête à écouter sa mission, à faire part à la résistance. Elle fut étonnée de voir qu'il avait commencé à la tutoyer. Est ce que cela signifiait qu'elle avait passé le test ? Qu'elle faisait à présent partie des leurs ? Elle n'était pas sûre, ne comprenant pas encore leur code. Ealie ne savait d'ailleurs pas si elle devait également le tutoyer.... Elle acquiesça d'un signe de tête, reprenant ses émotions. En bref, elle devait juste continuer son travail correctement et laisser ses oreilles traîner à droite à gauche. Avec un peu de chance elle taperait aux yeux d'un des riches de ce monde et pourrait avoir la main sur l'un de ses agendas ou ordinateur.

La jolie brune acquiesça de nouveau lorsqu'il lui annonça qu'il était très difficile de les rendre ivres. De toute façon, ce n'était pas sa technique, vu qu'elle finirait soûle avant eux c'était certain... Elle sursauta lorsqu'Evan augmenta la voix. Il capta son regard vairon, étrangement c'était déconcertant de sentir ses yeux sur elle de cette façon. Il semblait si sûr de lui... Et puis, c'était agréable d'entendre qu'ils faisaient attention à ses agents.


« Je sais et je n'avais pas l’intention d'en arriver à ces extrémités. De toutes façons je suis dans le métier depuis un certain temps alors ne... Vous inquiétez pas pour moi, je sais me débrouiller pour ce genre de chose. Ça fait aussi partie de mon métier. » dit-elle avec un petit sourire rassurant.

La jeune femme avait déjà eu des clients plutôt entreprenant et en plus de savoir se défendre, elle n'avait pas la langue dans sa poche. Cela c'était toujours finalement bien passé alors elle ne voyait pas pourquoi cela n'irait pas dans l'avenir. Tant qu'elle ne se faisait pas prendre en tant que rebelles. Le jeune homme lui expliqua alors qu'elle pouvait également compter sur eux en cas de problème... C'était bon de se savoir soutenu. Ealie se demandait si la jeune femme finirait par considérer la rébellion comme une nouvelle famille....

La jeune femme saisit ensuite le téléphone et l'observa. Il ne serait pas difficile pour elle de s'en servir. Elle écouta avec attention ce qui annonçait et lui demandait. Elle acquiesça d'un signe de tête, relevant les yeux vers le jeune homme.


« D'accord pas de problème...» dit-elle doucement. « Je suppose que votre numéro est enregistré dans les contacts? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   Jeu 11 Sep - 11:03

Ealie était une recrue qui ne manquerait ni de caractère, ni d’intelligence. Un petit bout de femme qui me faisait penser à Natasha mais sans toute cette noirceur que les agents du Faucon pouvaient porter sur leurs épaules. La jeune femme était comme une bouffée d’oxygène dans ce monde de chaos. J’étais l’un de ses Supérieurs et c’était donc à moi de prendre soin de sa sécurité même si son engagement et sa volonté d’aller au bout de cette mission d’espionnage au Diamond paraissaient avoir aucune faille. Après lui avoir détaillé ce que j’attendais d’elle, les dangers d’une telle proximité avec les Asariens et les limites qu’elle ne devrait pas franchir même pour obtenir la plus importante des informations, Ealie semblait être prête pour le terrain, confiante dans ses capacités pour la sortir de mauvaise situation. Je ne l’avais pas perdu du regard, détaillant les expressions de son visage et son petit sourire. « Je préfère cela mais n’oublie pas que si tu as besoin d’aide, il y aura toujours un agent pour t’appuyer et te protéger. Certains rebelles sont indépendants mais à un moment donné, bosser en équipe, cela peut être agréable selon les situations rencontrées. »

Ce fut à ce même moment que je fis glisser devant elle, un téléphone portable lui indiquant que la ligne était intraçable grace à nos hackeurs. Je hochai la tête à sa question me recalant dans mon fauteuil. « Oui, c’est le premier numéro. Son abrégé est tout simplement la touche 1. Facile à manier. Il ne prend pas de place et tu peux l’emporter avec toi n’importe où. » J’avais fait le tour de la question ainsi que de sa présence dans nos murs. Je me redressai contournant mon bureau pour lui tendre ma main, enserrant doucement la sienne entre mes doigts. « Mademoiselle Spencer, bienvenue parmi nous. Je crois qu’il va te falloir un nom de code. J’ai lu dans ton dossier que tu aimerais porter celui de Butterlfy. Il te va à ravir. Un joli papillon de nuit pour un monde de strass et de lumière. »

Je l’accompagnai jusqu’à la porte de mon bureau, tout en réfléchissant aux derniers détails qui pourraient l’aider dans sa nouvelle vie d’agent de la rébellion. « Je suppose que tu n’as pas eu le temps de visiter nos locaux ? Si tu le désires, on peut faire quelques pas ensemble ? Le Faucon est une base souterraine qui comprend 3 sous-niveaux. Le dernier niveau est relié à une galerie souterraine qui  s’étend le long des terres sauvages pour rejoindre la cité. Le second niveaux est principalement dédié aux différents magasins tels que l’armurerie, les salles d’entrainements et de réunions, le poste de sécurité , la cafétéria et le troisième niveau, c’est là où nous sommes, comporte les bureaux et les chambres des agents. On va te trouver une chambre. Je ne suis pas certain que tu en auras une à toi  toute seule. Les nouvelles recrues se retrouvent à  par chambrée au début. Alors, partante pour un tour avec ton nouveau guide ? »

Je n’avais plus aucun dossier à consulter et j’avais envie d’une certaine manière de faire mieux connaissance avec Ealie, non pas comme recruteur envers un agent mais entre deux rebelles. Je lui souris, charmeur et sincère, la main sur la poignée de la porte.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Abandonné]Nouveau départ [Ealie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Abandonné]Nouveau départ [Ealie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre de Prophétie : Asaria :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps :: » Si Asaria m'était conté-
Sauter vers: