[Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 402

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Dim 30 Oct - 9:32

Nat se réveilla en sursaut complètement en sueur. Encore un de ses fichus cauchemars. Mais jamais il n’avait été d’une telle intensité. C’était comme si chaque parcelle de son corps l’avait réellement vécu. Son cœur continuait de battre la chamade et elle avait l’impression de sentir le froid glacial qui soufflait devant l’auberge et le bois du banc sous elle. Elle en avait vécu des cauchemars Nat mais jamais comme ça. Certes elle était toujours oppressée en se réveillant mais les sensations ne persistaient pas comme ça. Se levant, elle passa sous la douche rapidement et sortit. De toute façon, elle n’arriverait plus à dormir. Sa tête lui faisait mal comme si elle avait vraiment percutée le sol. Son cœur n’arrivait pas à se calmer et la boule dans son ventre était toujours là.
Nat avait conscience que le danger était omniprésent dans sa vie. Que l’opération citerne n’avait fait que davantage les exposé mais c’était sa vie. Le danger, la menace. Elle vivait avec depuis toujours donc ce n’était pas ça qui la mettait dans cet état. Elle n’arrivait juste pas à comprendre. C’était tellement bizarre comme sensation…

Dans la rue, tout était calme. Comme si rien n’avait jamais troublé les bidonvilles. Nat regarda autour d’elle le monde endormi. La jeune femme ne vit rien de changé. Les murs étaient comme la veille, tout aussi délabrés et vieux. Les vitres n’avaient pas explosé. Rien n’avait été rasé. Quelques humains marchaient sans peur ou du moins sans la panique qui les avaient tenaillée dans son cauchemar. Alors pourquoi ? Pourquoi avait-elle cette impression si tenace que cela avait été réel ? Qu’elle avait vraiment vécu cela ? La brune secoua la tête en soupirant. C’était incompréhensible. Totalement perdue dans ses pensées, elle ne vit pas la petite boule qui surgit de nulle part et qui vint se tenir à elle. Baissant le regard, elle sursauta en reconnaissant la petite. C’était celle de son rêve…Nat s’accroupit alors devant elle et lui demanda d’une voix douce

« Salut toi… Qu’est ce que tu fais ici toute seule en plein milieu de la nuit ? »

La petite ne répondit rien et se contenta de lui sourire avant de se jeter dans ses bras. C’était exactement la même sensation qu’elle avait ressenti auparavant et c’était comme si la petite l’avait elle aussi reconnue. Non… Elle délirait complètement là. La fatigue sans aucun doute. Après avoir raccompagnée la petite chez elle, Nat reprit son vagabondage. Cette nuit, elle n’essayait pas de faire du repérage, de trouver des issus ou des cachettes ou même d’espionner des Asariens. Non elle était bien trop perdue dans ses pensées pour cela. Elle prenait des routes au hasard sans vraiment prêté attention autour d’elle. La jeune femme se retrouva bien vite devant une maison qu’elle connaissait. Evan… Elle resta plantée devant comme une idiote ne sachant pas si elle devait frapper ou pas. Mais elle devait en parler à quelqu’un. Quelqu’un de rationnel…

Elle n’eut pas le temps de réfléchir un peu plus que la porte s’ouvrit sur une Nat qui avait toujours le poing levé. Elle baissa vivement son poing tandis qu’un sourire embarrassé se dessina sur ses lèvres finement ourlées.

« Euh… Salut… Je venais voir si tu allais bien… Si t’avais pas été blessé… »

Elle se mordit aussitôt la langue. La jeune femme se sentait stupide maintenant. Il allait la prendre pour une folle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 586

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Sam 5 Nov - 17:55

Evan vida sur ses cheveux et son visage une bouteille entière d’eau potable qu’il avait récupérée d’une des citernes. C’était du gaspillage. C’était aussi le seul moyen de se réveiller de ce cauchemar qui venait de le prendre aux tripes.  Il essuya d’un geste anxieux de la main, le miroir devant lui qui lui renvoya son image. Celle d’un homme fatigué alors qu’il venait à peine de se réveiller. Son cœur battait fort et son souffle était si anarchique que cela l’oppressait. Il manquait d’air et il ne se souvenait pas d’avoir vécu pareil cauchemar aussi … réel.  Le rebelle serra les dents, retira son t-shirt et inspecta la douleur qui l’avait réveillé à l’épaule. Rien. Il n’avait aucune trace de blessure. Cependant, ses doigts qui inspectaient sa chair neutre lui arrachèrent une petite plainte. Il avait mal là où aucune plaie ne s’était nichée. Peut-être s’était-il donné un mauvais coup en s’endormant ou pris une mauvaise position. Le recruteur ne voyait que ces possibilités pour avoir aussi mal. Il épongea l’eau sur son corps avec une serviette toujours en s’inspectant du coin de l’œil, dans le miroir. Il se frictionna le visage fortement avec ses mains en espérant que ce malaise sournois finisse par s’envoler.

Il sortit de la salle d’eau en titubant. Ses mouvements ressemblaient à ceux d’un homme qui venait de prendre la plus grosse cuite de sa vie. Les murs de son petit abri dans le bidonville tournaient dans tous les sens. Avant de rentrer chez lui, il s’était rendu à la Taverne de l’enfer. Il se pourrait bien que quelqu’un ait pu verser une drogue dans son verre ? Non, il l’aurait vu et le père Roswell était méfiant de son côté. Son corps ne répondait plus comme il le souhaitait. Il empoigna le dossier de la chaise et se hissa jusque dans le petit coin cuisine pour se faire du café et retrouver ses esprits. Il mit en marche la cafetière. Elle était vieille, bruyante, mais il ne l’avait pas payée. Là où il travaillait, au Five, le matériel était très souvent renouvelé. Il avait demandé à son patron s’il pouvait récupérer cette vieille cafetière et on lui avait accordé. C’était de cette manière qu’il s’était composé sa petite cuisine avec toutes les récupérations.

Son corps ne lui répondait toujours pas avec la précision qu’il connaissait. Tandis que le café se préparait, Evan retourna tant bien que mal dans sa chambre à la recherche d’un t-shirt propre et ses yeux découvrirent sur son lit.  C’était un champ de bataille. La couverture et le drap étaient tombés sur le sol et les coussins avaient volé plus loin. Des images violentes et intenses assaillirent son esprit si bien qu’Evan chancela contre le meuble dans son dos. Il inspira, essayant de lutter contre cette horreur qui se pressa dans sa tête. Il ferma les yeux et ces visions se transformèrent en des scènes d’une atrocité insoutenable. Le Rebelle rouvrit les yeux et se dirigea aussi vite qu’il le pouvait dans sa salle d’eau une nouvelle fois pour y vomir ses boyaux.

Quelque chose ne collait pas. Un cauchemar était terrible d’où son nom, mais pas au point d’affecter l’esprit et le corps aussi véritablement. La seule idée qui lui venait encore, c’était cette drogue qu’on avait dû lui verser dans son verre. Il avait besoin de prendre un peu l’air. Même sous le dôme, les températures avaient chuté pour s’apparenter à celles de l’hiver, à l’extérieur. Evan chercha un pull, son blouson, enfila ses bottes et se souleva avec beaucoup de mal vers la porte d’entrée qu’il ouvrit péniblement. Son expression à ce moment-là exprima tous les mots qui restaient coincés dans sa gorge. Il cligna des yeux en espérant que la silhouette qui se tenait devant lui n’était une hallucination, encore un effet de cette drogue. La voix de la jeune femme le réconforta. Ce n’était pas une conséquence de cette mixture qu’on lui avait fait boire.   « Nat…Acha … »

Evan articula seulement le prénom de celle qui se tenait devant lui. Il n’était pas présentable et sa sale mine avait assurément interpellé Natacha. « Blessé ? »

Il soupira devant sa manière de lui répondre par un seul mot. Il se cala contre le coin de la porte et la laissa entrer à l’intérieur. « Je ne sais pas. »

Dans son envie de filer d’ici, il en avait oublié la cafetière qui émit un bip sonore, lui annonçant la préparation du bon nectar chaud. « Qu’est - ce qu’il t’arrive ? »

Evan retira son blouson et fila à sa cafetière. Il plaça deux verres sur la table et d’autres scènes lui apparurent. Les tirs des Miliciens et des chars. Il avait sauté sur Natacha pour la protéger et lui éviter le pire. Il avait été blessé à l’épaule … A cette même épaule qui lui faisait mal. Il remplit les deux verres de bon café. « J’ai très mal dormi. Et toi ? »






Dernière édition par Evan Cassidy le Sam 19 Nov - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 402

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Lun 14 Nov - 1:30

Si Natacha se demandait encore si elle avait bien fait de venir, elle se rassura bien vite en voyant la mine de déterré que lui offrait Evan. En effet, elle n’avait jamais vu le Recruteur dans un tel état. A croire qu’il avait passé la nuit à festoyer et était rentrer ivre mort chez lui. C’était la première fois qu’elle le voyait avec la gueule de bois et dans d’autres circonstances, elle l’aurait certainement charrié sur son état épouvantable. Mais pas maintenant. Pas aujourd’hui. Pas cette nuit alors qu’elle venait d’avoir la nuit la plus atroce de sa vie. Du moins le cauchemar le plus atroce de sa vie. Nat n’arrivait toujours pas à se dire qu’elle n’avait fait que de rêver et non vivre tout ça. Cela avait été tellement réel… Même encore maintenant. Elle pouvait sentir les courbatures qui en avaient résulté. Sa tête lui faisait mal comme si elle s’était vraiment cognée en tombant. Et que dire de la rencontre avec la petite ? La brune pensait que l’air glacial de la nuit allait lui faire du bien, il en résultait que plus de confusion. Elle ne savait pas trop comment réagir. En fait, elle était complètement perdue…

Entrant à la suite d’Evan, Nat entendit la cafetière siffler. Elle regarda Evan avec surprise. Il serait vraiment sorti sans prendre la peine de l’éteindre ? Cela ne ressemblait pas à l’homme toujours si méticuleux et si consciencieux qu’elle connaissait. A vrai dire, elle ne l’avait jamais vu aussi troublé. Elle avait l’impression qu’il était aussi perdu qu’elle. Elle le regarda faire sans mot dire. En fait elle ne savait pas elle-même ce qu’elle était venue faire ici.

« Merci… », murmura-t-elle.

Serrant la tasse chaude entre ses mains glacées, Nat se sentit un tout petit mieux. Elle ne prenait conscience que maintenant qu’elle était transie de froid. Dans sa hâte de sortir, elle n’avait qu’un simple débardeur sous sa veste en cuir. La jeune femme prit une gorgée de café et laissa le liquide chaud descendre le long de sa gorge pour venir ensuite réchauffer tout son être. La jeune femme s’appr6etait à reprendre une gorgée de café lorsque les mots d’Evan la firent réagir. Levant le regard vers lui, elle s’exclama

« Toi aussi ?! »

La jeune femme balaya la pièce du regard et s’arrêta sur la chambre de son hôte derrière lui. Tout était sens dessus comme si Evan avait passé la nuit à se battre avec ses draps. Un véritable champ de bataille. Aussitôt, les images de son horrible cauchemar se présentèrent à elle. Natacha ferma les yeux pour tenter d’y échapper mais les rouvrit aussi sec. Yeux fermés, les images n’en devenaient que plus réelles comme si elle pouvait les voir avec plus d’acuité encore. S’exhortant au calme, la jolie brune souffla longuement. Son cœur s’était remis à danser la java et la boule dans son ventre semblait s’agrandir encore.

« Evan… je… »

Elle s’interrompit, un peu hésitante à lui dire ce qu’elle ressentait. Evan lui semblait tellement à l’ouest qu’elle se demandait si c’était finalement une si bonne idée que ça que de lui parler. Mais elle se remémora ses paroles… Il ne savait pas si il était blessé, il avait très mal dormi… Rajoutez à cela sa rencontre avec la petite fille dans la rue. Son mal de crâne phénoménal. Nat se jeta alors à l’eau. Si il devait la prendre pour une folle et bien tant pis.

« J’ai fait un rêve. Non un cauchemar plutôt. Un cauchemar horrible mais je… Je n’en avais jamais fait de semblables auparavant. Crois moi. J’ai de l’expérience en la matière. Je n’ai jamais fait de rêve aussi réel… C’est comme si je l’ai vraiment vécu… L’opération citerne, la Milice qui nous attendait… Les cris, le sang, les morts… »

Secouant la tête comme pour effacer ces images mais en vain, Natacha reprit les yeux rivés sur sa tasse

« Les Rebelles ont été décimés. Nous n’étions plus qu’une poignée… Le Bidonville rasé… Je ne sais pas comment c’est possible mais c’est comme si j’étais vraiment dedans Evan… Même encore maintenant, j’en ressens les séquelles… »

Un petit silence plana alors. Silence que la belle rompit d’une voix un peu désabusé

« Tu dois me prendre pour une folle… Peut-être bien que je le suis… »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Mar 15 Nov - 18:28


J'avais décider de veiller tard au QG afin de prévoir diverses opération, je venais d'arriver chez moi, totalement épuisée. Je ne pris pas long à partir dans les bras de morphée une fois dans mon lit. Le croyant paisible et relaxante, ce ne fut malheureusement pas le cas.

De mort, de sang et feu, j'eu le sommeil agité. Je m'étais réveiller à plusieurs reprise, considérant les cauchemars comme un rien mais là, c'était un semblant de réel. Je regardais ma montre sur la table de chevet a coté, je fis la moue, uniquement 23h50 du soir. Le sommeil ne me vint plus, trop inconfortable suite à ce rêve des plus étrange. Je pris le nécessaire afin de prendre une marche dehors. Il faisait froid, j'avais croiser des personnes qui semblaient chercher dans les poubelles. Fixant chaque moindre détail des quartiers, des rues, je me promenais sans but fixe, me vider les idées dans se froid, mon lit sera surement plus accueillant après. Par contre, je me disais que la rue m'était particulière, ou l'ai-je déja vue ? Je pris de bonne minute afin de réaliser que j'étais pas loin de chez mon recruteur.

Dans ma conscience, la balance de la pensée c'était mélanger. Pourquoi ici ? C'était pas à l'habitude d'aller le voir si tardivement mais voila, même s'il était un rebelle, je le considérais comme un ami, il comprendra peut être mon rêve ? Je fis quelques coups dans la porte, je m'attendais pas à une réponse rapide, il semblait déjà éveiller malgré sa mauvaise tête et la chaleur sortait bien de chez lui.

-Bonsoir Evan, je te dérange pas ?

Je vis Nat au loin, j'ouvrir les yeux un peu grand. Les 2 là, je savais qu'ils se tournaient autour du pot même s'ils se chialaient souvent dessus mais en ce moment, je les dérange ? Mais en vue de la tête de Nat, elle semblait aussi fatigué.

-Euh... si je vous dérange je vous laisse, dis-je en pointant la sortie du doigt.

Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 586

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Sam 19 Nov - 18:58

Dans sa hâte de sortir d’ici pour aller prendre l’air même dans ce miséreux quartier avec les patrouilles de la Milice non loin, il avait oublié la caféière . Le petit son lui rappela que le café était prêt. Etonné par un tel manque de précision, même Natacha l’observait bizarrement. Ce n’était pas lui de laisser ce genre de détails dangereux sans y prêter attention. Il était ivre ou drogué. C’était les seules idées qu’il se répétait depuis qu’il s’était réveillé en sursaut dans son plumard. Mais le visage de la Rebelle le perturbait autant que sa propre mine défaite. Evan, la fit entrer à l’intérieur. Son petit abri possédait la chaleur agréable pour parer la froideur de l’hiver du dôme. Il ferma la porte et se pinça les lèvres. Natacha était aussi épuisée que lui. Elle revenait certainement d’une de ses missions. Cela ne lui ressemblait pas, néanmoins d’avoir le visage aussi fatigué.  Il servit le café dans deux verres qui faisaient office de tasse et le Recruteur espéra que ce petit coup de caféine lui remettrait les idées à la bonne place. Il tira une chaise et s’installa face à la jeune femme qui dégustait la boisson chaude. Il avait mal dormi et elle aussi d’après son aveu. Il fronça les sourcils et suivi son regard qu’elle braqua sur la chambre dont la porte était ouverte.

Evan se cala en arrière contre le dossier et fixa un moment le vieux plafond. Elle venait de lui raconter son cauchemar. Un cauchemar qui ressemblait au sien. Il plissa les yeux et essaya de rassemble tous les souvenirs de ce rêve horrible. C’était comme si chaque fil de la trame ce mauvais rêve lui échappait. « Tu n’es pas folle. Ou alors nous sommes deux … »

Il chercha le regard de la jolie brune et y ancra le sien. Evan savait qu’elle ne mentait pas, qu’elle n’inventait rien. Il aurait pu croire à une connerie de ce genre venant d’un individu qu’il ne connaissait pas. Mais elle, c’était différent. En affirmant qu’elle n’était pas folle et qu’il l’était tout autant qu’elle, l’expression de Natacha changea. « Je suis allé faire un tour à la Taverne et je suis rentré chez moi. Je me suis réveillé il y a à peine une demi-heure, avant que tu ne tapes à ma porte. »

Il se leva de sa chaise un peu trop brusquement et chercha sur l’une de ses étagères, au-dessus du réchaud à cartouches de gaz, une bouteille d’un vieil alcool que le patron de la Taverne lui avait fait cadeau. Il en versa une grande rasade et laissa la bouteille à l’attention de Natacha. « J’ai fait un putain de cauchemar qui ressemble au tien. J’étais … Non ! Nous y étions tous, toi, Roy, Ely, Diana, moi, tous nos agents du Faucon. Nous y étions tous ! Ici, sous ce dôme. Les chars, la Milice, ils nous tiraient dessus sans répit. La population était prise au piège et  nous aussi. J’ai été blessé en te protégeant. Je me suis réveillé avec une douleur à l’épaule. Aussi réelle que lorsque je te parle maintenant. »

Evan prit la main de libre de la jeune femme dans la sienne et se pencha vers elle. « Tu te souviens d’autre chose ?  »

Quelqu’un d’autre tapa à sa porte et son regard devint anxieux et méfiant. Il demanda à Natacha d’un signe de la tête de rester sur ses gardes. Il se dirigea vers la porte et il ouvrit de grands yeux devant la personne qui se tenait devant lui. C’était quoi déjà ce vieux diction ? Plus on est de fous, plus on rit ?  Evan riait jaune sur ce coup-là. Il ne s’attendait pas à voir la leader débarquer chez lui à cette heure de la nuit. Diana ne l’avait jamais dérangé. Mais la présence des deux femmes le mettait mal à l’aise alors qu’il avait encore cette étrange impression de son cauchemar qui le rendait nauséeux.  Il ne pouvait pas se résigner à lui demander de repasser plus tard. « Tu ne me déranges pas. Nat’ est passée me voir. Entre Diana. Un café ? Quelque chose de plus fort ?»

Il laissa échapper un petit rire amer et referma la porte. Quel serait le prochain rebelle ? Elisabeth ? Roy ? « Dis-moi que tu ne viens pas nous dire que tu as fait un cauchemar ? »






Dernière édition par Evan Cassidy le Mer 7 Déc - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 402

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Dim 27 Nov - 1:32

Natacha ne s’attendait pas vraiment à ce qu’on la rassure. En fait avec tout ce qu’ils vivaient au quotidien, à la pression de tous les instants qu’ils avaient et surtout des opérations qui se jouaient en ce moment, il n’aurait pas été vraiment étonnant que l’un d’entre eux pète un câble non ? Mais elle se pensait plus résistante que ça. Nat n’aurait jamais cru être la première à craquer et surtout pas de cette manière. Mais quand Evan lui avoua que lui aussi, ce fut comme si le poids qui pesait sur elle s’allégeait un peu. Elle n’était pas folle mais d’un autre côté cela ne la rassurait pas plus que ça. Evan semblait aussi perturbé qu’elle et la jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander quel genre de cauchemar pouvait perturber un être aussi imperturbable que le célèbre recruteur du Faucon. Elle le fixa du regard et l’expression qu’elle vit dans les yeux azur de son compagnon était le reflet qu’elle avait vu dans son propre miroir avant de sortir. Un regard hanté par quelques songes obscurs.

Il commença par lui raconter sa soirée avant de s’interrompre. La brune le regarda prendre une bouteille et arqua un sourcil en le voyant boire comme ça. Ce n’étaient pas des gestes anodins. Evan ne se laissait que rarement submergé par ses émotions… C’était perturbant de le voir se comporter ainsi. Mais quand il commença à lui raconter ses songes, Nat laissa échapper un petit cri de surprise. Il lui racontait son rêve à elle !  La jeune femme le regarda stupéfaite. Etait-ce possible que deux personnes fassent le même rêve ? Ou du moins un rêve similaire ? Nat se mit à trembler et elle comprit pourquoi il avait poussé la bouteille vers elle. Attrapant cette dernière, elle prit une longue gorgée à même le goulot qui lui brula la gorge. Elle en ressentit d’abord une nausée avant de se sentir un peu mieux. Elle n’était pas habituée à des alcools aussi forts. Pourtant le tremblement de sa main n’avait pas diminué pour autant. Elle pouvait le sentir tandis qu’Evan posait sa main sur la sienne. Même perturbé comme il l’était, ce simple geste la réconforta quelque peu. Hochant la tête, elle murmura

« Oui… Une porte rouge… Une maison avec une porte rouge… Je leur avais demandé de se réunir là-bas… Puis ça a explosé. Oh mon dieu Evan c’est à cause de moi que ces personnes sont mortes ! »

Sous le coup de l’horreur de ce qu’elle revoyait, Nat dégagea sa main de celle du blond avant de cacher son visage entre ses mains. La culpabilité qu’elle pouvait ressentir à ce moment là était criante. Et même si tout cela n’avait été qu’un affreux cauchemar la jeune femme sentait encore la mort de ces personnes peser sur sa conscience.

Un coup à la porte la sortit pourtant de sa torpeur. L’instinct reprit vite le dessus et la jolie brune hocha la tête à ce que lui dit Evan. Elle se tint sur le qui-vive mais relâcha la pression en entendant la voix familière de son amie et leader. Elle lâcha un petit rire amer en entendant la blague du Recruteur.

« Si c’est le cas, je te dirais qu’on nous a tous drogué ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Dim 4 Déc - 6:46

J’affirmais d’un oui en silence à la question d’Evan, oui un cauchemar c’était produit et semble avoir été partagé ou commun à mes compères. Il faisait bien chaud dans le domicile mais je ne dis pas non pour compenser le froid qui me collait encore sur moi.

« Un de tes alcool fort si tu as, s’il te plait » dis-je en prenant place à coté de Nat, elle semblait tout aussi d’horrible chose dans ce rêve à du la dégouté.

Drogué de quoi ? Et qui ? Il est vrai que dans les 3, tous avaient passé une partie de la journée sous le dôme. À savoir si les autres habitants c’était le cas aussi ? Une substance consommé ou inhaler à leur insu ? À voir avec les autres si c’était le cas également, on verra plus tard si nous les croisons en ville ou au QG. S’il y a bien un truc que je déteste, c’est bien nager dans l’inconnu mais le plus des inconnus des cas étrange.
Dans toute les situations de plan, celui de rêver d’échouer, était bien présent mais pas aussi réel. À savoir si Evans ou Nat avait aussi bien les détails que des flous dans ce cauchemar.

« Je vais avouer que dans les plus étrange, les actions mener de mon côté, était en partit celle que j’avais partiellement prévu, afin d’attirer la milice sur un point et d’y perdre le jeu et de devoir fuir. Avez-vous autant de détail que la douleur ressenti en elle-même si vous avez été blessé ? »

Je voyais bien le regard noir de Nat sur cette question, comme si cela était une torture d’avoir demandé une question comme telle.

Un Asarien ou encore un Ancien aurait-il eu le pouvoir d’insufflé des mauvais rêves ? Pourtant personne n’est connu des élites sauf moi-même qui a été esclave et ils savent que je suis probablement encore en vie.

« Quoi qu’il en soit, ce rêve serait une sorte d’alarme si c’est pas un contrôle de nos pensées, vous en pensez quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 586

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Mer 7 Déc - 17:12

Diana s’installa auprès de Nat et les trois Rebelles commencèrent, chacun à leur tour à  rassembler tous les détails de leurs cauchemars. Evan prit place devant les deux femmes et versa dans les gobelets des rations de ce vieil alcool fort pour tout le monde. La leader reconstitua ce qu’elle avait vécu dans son rêve. Le Recruteur s’efforçait de composer dans sa tête tous les liens possibles avec ce qu’il avait ressenti en se réveillant et les images qui lui revenaient sans cesse. « Dans mon rêve, comme je viens de le raconter à Nat, j’étais en liaison permanente avec toi, Diana. Tu étais avec une équipe et ta mission était de sécuriser l’arrière du dispensaire. La Milice a commencé à frapper. On a perdu Elisabeth. Roy n’a plus voulu reçu d’ordre et il est allé à sa recherche. Nat et moi, nous avons fait en sorte de réunir la population pour les éloigner du champ de bataille. C’était un vrai carnage. »

Ces scènes horribles dansaient encore devant ses yeux. Il serra dans sa main le gobelet et le vida encore une fois, d’une seule gorgée. « Tous ces corps qui tombaient à nos pieds. Je me suis retrouvé blessé en protégeant Nat. Quand je me suis réveillé de ce cauchemar, j’avais mal. Une douleur au niveau de l’épaule, là où j’avais été touché précisément. »

Diana venait de faire allusion à un contrôle des pensées.  Evan avait argumenté depuis le début aux effets d’une drogue tant que cela ne le touchait qu’à lui, mais à présent ils étaient trois à avoir vécu la même chose, le même moment, le même lieu, le même chaos. « Une alarme par rapport à  quoi ? … »

Il avait mentionné à haute voix sa question et déjà des réponses lui venaient en tête. « Si c’est un Asarien qui joue avec nos pensées, pourquoi nous montre-t-il cet Enfer ? Nous avons vécu cette histoire comme si nous étions. Il faudrait aller questionner les autres Rebelles, Ely et Roy et aussi la population du bidonville, ça pourrait nous donner une piste. »

Il s’adossa à sa chaise, croisant ses bras musclés contre son torse : « Tu dis, Diana, que cela pourrait être une sorte d’alarme ? De signes ? De ce qui nous attendrait dans un futur tout proche ? La veille au soir, tu étais avec moi. Nous avons rencontré la leader des Pacificateurs. Les enfants sont à l’abri grâce à la bonne intention des Insoumis. Certains adultes aussi. Mais on sait très bien, toi et moi qu’il reste encore 2/3 des habitants livrés à la population de l’air et à la contamination de l’eau.  Nos citernes et notre alliance avec les Pacificateurs,  c’est beau tout ça, je suis le premier à avoir accepté et je ne le regrette pas, mais on reste trop passif. Ça va nous péter à la gueule tout ça et les premiers touchés seront les habitants du bidonville, encore une fois.»

Si les enfants étaient à l’abri quelque part avec le groupe des Insoumis et des humains du bidonville qui les avaient accompagnés, il ne fallait pas oublier tous les autres. « Je pense à quelque chose : Au-dessus de nos têtes et sous chaque dôme, se trouve les générateurs d’air. Ils propulsent l’air chaud l’été et l’air froid l’hiver. Il y a d’autres machines en place qui génèrent la pluie et la neige artificielle. Tout cela est bien commandé par une centrale, non ? Des ordinateurs ? »

Il se pencha vers les deux femmes : « Il faudrait trouver un bon hacker, quelqu’un qui s’y connaisse, qui puisse entrer dans le cœur informatique de la société de Brennan. C’est ce ministre qui possède le pouvoir sur les commandes de ces générateurs.  S’ils soufflent de l’air froid ou chaud, en inversant les paramètres, ils pourraient aspirer tout l’air pollué, filtraient les particules toxiques grâce à leurs filtres et rejetaient l’air complètement pur. Il doit bien exister un programme pour purger, nettoyer l’air s’il est mauvais ? Pour l’eau, il faut se creuser les méninges. Il faut trouver une source sous terre. Les Insoumis ne veulent pas nous aider. Il doit exister des personnes qui connaissent l’emplacement des rivières ou des cours d’eau souterrain ? Il faut lui mettre la main dessus … »

Evan se frictionna le visage avec ses deux mains : « Si c’est une prémonition pour qu’on se bouge le cul au lieu de rester sagement à attendre que tout cela nous tombe dessus, on va agir. Il faut retourner voir les Pacificateurs. Là aussi, on va devoir se serrer les coudes. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 402

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Dim 11 Déc - 17:43

Nat ne put s’empêcher de frissonner à l’évocation du cauchemar de Diana. Ils étaient trois à avoir fait ce cauchemar. Etait-ce un signe ? Faisaient-ils face à quelque chose de plus grand ? Un rêve prémonitoire géant qui les préparait à ce qui allait se passer ? Trop de questions se bousculaient dans sa tête lui donnant une impression de tournis assez désagréable. Pour se donner contenance, elle reprit une gorgée de son café aromatisé à l’alcool maintenant. La jeune femme était complètement perdue et ce n’était pas ses compagnons qui allaient pouvoir lui donner des réponses. Aux dires de leur leader, elle aussi ne savait pas du tout comment interpréter tout cela. Et entendre encire et encore le cauchemar commun ne l’aidait pas vraiment à garder son calme. Levant le regard vers Evan lorsqu’il leur dit que les enfants étaient tous à l’abris.

« Ils ne le sont pas tous ! Je… J’ai vu une petite fille sur le chemin tout à l’heure. Cette petite fille… c’est celle que j’ai vue cette nuit en rêve. Elle est venue à moi comme si elle me reconnaissait… »

Consciente des regards qui se posaient sur elle, Nat se défendit

« Ne me regardez pas comme ça ! Si on a fait tous les trois le même cauchemar pourquoi pas d’autres ? »

Elle se tut lorsqu’Evan continua. Elle était d’accord sur le principe. Il fallait bien réussir à entrer dedans mais comment ? Corrompre un des gardiens de l’immeuble ? Ce n’était pas vraiment possible. L’idée de base était bonne. Mais il leur fallait trouver ce hacker. Et même si ils en trouvaient qui leur garantissait que ce dernier serait prêt à les aider ? La jeune femme était de l’avis d’Evan. Il fallait faire quelque chose. Depuis le début, ils savaient que le plan n’était qu’un plan d’urgence. Cela les aider à pallier au plus urgent et qu’il leur fallait un plan sur le long terme. Les Rebelles étaient bien trop peu nombreux pour continuer ainsi. Ils le feraient sans hésiter mais ce n’était pas tenable. Entre tenir leur couverture aux yeux du monde et cette mission, ils brûlaient la chandelle par les deux bouts. A un moment donné, l’un d’entre eux allait griller soit sa couverture ou pire la mission.

« Pour la société Brennan, je suis d’accord qu’il faudrait trouver quelqu’un mais qui en connaît un ? Un de confiance ? Et après il faudra réussir à y pénétrer. Cette partie, je peux m’en occuper. Au Louxor, il y a pas mal de chiens de gardes. Il suffit d’être habile et réussir à leur soutirer les bonnes infos et je pourrais faire le reste. Avant d’essayer d’entrer dans un quelconque système autant savoir auquel on a affaire… »

Elle savait qu’Evan n’approuverait pas forcément son plan. Il n’aimait pas qu’elle prenne ce qu’il appelait des risques inconsidérés sans compter ce qu’il se passait entre eux. Avant qu’il ne puisse objecter quoique ce soit, elle rajouta

« Diana et toi, vous savez très bien que je peux le faire. Jusqu’à présent, j’ai toujours réussi à entrer là où je le voulais. Entrer et sortir sans laisser de traces, c’est ma spécialité »

Sans compter qu’elle aurait l’impression de servir à quelque chose. Un peu d’action ne pouvait que plaire à Natacha.

« Pour l’eau, au village ils doivent forcément avoir entendu quelque chose non ? ça serait peut-être une bonne chose d’aller voir de ce côté là ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Mer 28 Déc - 19:06


Les idées, elles était bonne mais bien risquer. Quoi qu'il en soit, le temps jouait et ce même si les prioritaires étaient en sécurité avec les insoumis. N’empêche qu'avec ce cauchemar, je perdais autant de vie humaine que les rebelles, malgré que tous avait réussi en sortir jusqu’à village.

Répondant à Evan sur le système d'aération des Dômes.

«Il y a longtemps avec Duncan on avait noté une tour Brennan, une tour de contrôle non loin du corridor qui doit communiquer avec les autres Dômes, je ne sais si cette tour contrôle la température du dôme des humains, elle est pas accessible au public et bien garder, sinon ca serait d'aller directement au Dôme principal... Mais c'est très aussi très bien surveillé et suicidaire d'essayer d'y aller. Mais... avec la température qui court et le peu de milice en ville, je verrais bien ce centre de contrôle, disons laisser de coté. Et je suis d'accord qu'on doit se bouger le cul, mais d'un coté vaut mieux réfléchir à nos actions, ce cauchemar ou cette illusion était pas là pour rien. Oui je sais je déteste parlé de truc qui dépasse l'humain mais on a pas le choix ! »


Sur le moment, je crois que j'aurais bien eu une claque pour prendre en considération cette avertissement. Sur le moment avec la déclaration de Nat, je regardais son verre puis la regardait puis ensuite Evan :


« Ta pas trop mis d’alcool ? » même si le temps est sérieux, la petite blague dans la discussion, ça fait pas de mal. Recontacter les Paces, on va se faire passer pour quoi après ? Je me rechigna :

«Et ce même si tu rentres et sort partout sans laissé de trace Nat, je suis étrangement du même avis que Evan pour contacter les Paces de nouveau, voir si nous pouvons leur proposé cette action commune d'infiltration dans la Société Brennan, leur leader a bien les idées en place d'aider tout les gens ici, un aide de plus ne ferait pas de mal.»

La question a se poser si le plan restait toujours ainsi malgré tout, si j'attribue à Nat la mission d'infiltrer une tour de Brennan, qu'elle réussisse ou non, nous avons deja peu de monde. Et si nous prenions de l'avance sur ce cauchemar ?


«Et si nous prenions de l'avance sur le sauvetage, on commence à réveiller un quartier, et les dirigeons deja vers la sortie sans alerter personne. Le chemin que nous avons emprunté dans ce cauchemar, existe t'il réellement ?»






Revenir en haut Aller en bas
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 586

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Mar 3 Jan - 18:57

L’aveu de Natacha sur cette petite fille qu’elle avait croisée dans le bidonville en venant retrouver Evan apportait plus de crédit à un cauchemar commun. Les Rebelles n’étaient plus les seuls touchés, la population le devait être aussi. Il vérifierait de son côté auprès des Pacificateurs si eux aussi ils avaient été atteints par ce phénomène étrange. Le Recruteur était de plus en plus persuadé qu’un Asarien, voir même un Ancien aux facultés fabuleuses avait créé une sorte de lien psychique entre chaque âme vivante d’Asaria. Ce cauchemar montrait un futur atroce. Et c’était peut-être le message qu’il voulait délivrer ou bien le message inverse : les humains ne gagneraient jamais face à la race supérieure et qu’il serait sage pour eux tous d’abandonner leur rébellion. C’était une idée qu’Evan ne pouvait admettre. Jamais, il ne baisserait les bras. Jamais, il ne se laisserait abattre sans avoir exposé et utilisé tous les plans à sa disposition pour aider les humains. Les Siens.

L’alliance avec les Pacificateurs était une bonne chose. Il avait appris à connaitre la leader grâce à Duncan et il croyait en sa parole et en sa loyauté. Les deux groupes ne se battaient pas sur le même plan, n’avaient pas les mêmes intentions, mais ils avaient réussi à former une union solide pour aider les innocents du bidonville. « Pourquoi cette petite fille n’a pas suivi nos conseils ? Après la rencontre avec la leader des Pacificateurs, nous nous sommes séparés pour avertir le plus de gens possibles. Cette fillette n’a peut-être plus de famille et elle est passée au travers des informations. Nat, il faut que tu lui trouves un abri ou une famille qui voudra bien s’occuper d’elle. Elle va s’apercevoir qu’il n’y a plus d’enfants ici ou peu. »

Le cerveau d’Evan grouillait d’informations. Les citernes d’eau potable n’étaient qu’un leurre qui leur exploserait à la gueule tôt ou tard. Bien que maintenant, il y avait un peu moins de personnes dans le bidonville à fournir en eau grâce aux Insoumis qui avaient emporté avec  eux  une partie des humains. La pollution de l’air associée à l’eau devenait chaque jour plus dangereuse. L’idée de la société Brennan qui contrôlait les gros générateurs d’airs ne pouvait pas être une si mauvaise solution. Les deux femmes face à lui rebondirent sur cette théorie d’infiltrer le centre informatique du ministre. Chacune avait sa vision et de l’imagination. Il but son gobelet d’alcool et s’en resservit un autre. « La tour Brennan existe bien, c’est le cœur qui gère tous ces générateurs que l’on voit au-dessus de nos têtes et sous chaque dôme. C’est un bunker ! L’Ancien est paranoïaque et la sécurité est encore plus accrue que n’importe où ailleurs. Nat’ avant de se lancer dans la gueule du loup, il faut des plans de la tour et avec un bon hacker, il peut contrôler le système informatique de loin, pas besoin de se retrouver sur place. C’est une personne comme ça qu’il nous faut ! On aura pas à griller notre cul sur place. »

Diana était du même avis qu’Evan, totalement d’accord de se bouger et avec de la tempérance. Natacha était plus instinctive et elle voulait prouver sa place et sa fonction au sein du Faucon. Le Rebelle n’avait pas besoin de cela pour savoir qu’elle était importante pour le groupe … et pour lui. « Trop d’alcool ? Pas encore ! »

Il sourit moqueusement à sa leader et il lui remplit le verre de nouveau. L’alcool réchauffait et il avait pour effet de lui décongeler le cerveau avec ce froid intolérable pou des Êtres humains comme eux. « On n’a personne dans nos rangs qui a cette fonction d’Hackers. Elisabeth est douée en informatique, mais je ne sais pas si elle pourrait déjouer les pare-feux. Les Paces peuvent avoir dans leur groupe ou dans leurs connaissances une personne de ce genre. On doit leur demander et les mettre dans la confidence. Plus nous resterons soudés, et mieux on protégera la population de cet enfer. »

Il se tourna vers Natacha, accentuant son regard sur la jolie brune : « Je sais de quoi tu es capable, mais sans plan, sans codes d’accès,  sans rien pour s’introduire dans le système informatique de la tour Brennan et prendre le contrôle de tout le programme pour le planifier différemment, quelle que soit tes capacités de voleuse, tu seras en danger et cela ne servira à rien. »

Evan se leva de sa chaise et augmenta la chaleur de son vieux poêle : « Diana, j’ai vu aussi ce tunnel dans le cauchemar. Nous y étions tous réunis. Roy avait réussi à ramener Ely, blessée, mais sauve.  Il se situait … derrière le lavoir du bidonville. Il faut vérifier qu’il s’y trouve et qu’il mène bien à l’extérieur. On ne peut pas envoyer des individus à travers des galeries sans y faire une reconnaissance avant. On va aussi prendre contact avec les Pacificateurs et voir s’il on quelqu’un de confiance sous la main comme hacker. Il faut avertir Shadow et Hawk. On aura besoin de renforts.»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 402

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Dim 15 Jan - 23:18

Evan avait l’air de penser comme elle pour la petite fille.

« Tu crois pas que je leur en ai parlé ? J’ai ramené la petite chez elle. C’est sa tante qui l’élève et elle ne veut pas s’en séparer sous prétexte d’une promesse faite aux défunts parents… Et comme les Insoumis ne veulent pas d’adultes… »

L’amertume perçait clairement dans la voix de la Rebelle. La tante de la petite était très têtue et elle n’avait rien pu dire pour la convaincre de laisser une chance à sa nièce. Elle préférait mourir ensemble et ne pas briser cette promesse faite à sa sœur décédée. D’un côté, elle comprenait ses raisons mais de l’autre… La vision du sourire innocent et joyeux de la petite continuait de hanter Natacha. La frustration se disputait en elle à la colère. Colère contre tout et tout le monde. L’obstination de cette femme qui condamnait sa nièce, l’égoïsme des Insoumis qui ne voulaient pas s’encombrer et qui ne pensaient qu’à leurs gueules. La brune n’arrivait pas à comprendre comment on pouvait être aussi égoïstes. Les Paces, eux, vivaient peut-être dans une utopie mais au moins, ils avaient le bien commun à cœur…

Ils avaient beau parler, Natacha avait l’impression de tourner en rond. Elle ne voulait pas. Elle avait besoin d’agir sinon elle deviendrait folle. Et ce fut une nouvelle frustration qui s’ajouta lorsque Diana puis Evan refusa son plan. Elle n’était pas idiote et bornée au point de ne vouloir en faire qu’à sa tête mais son visage exprimait clairement qu’elle n’était pas d’accord. Mais elle ne ferait rien sans leur aval. Ils étaient dans une situation assez précaire comme ça sans qu’elle ne vienne mettre à mal leurs efforts. La jeune femme avait fait d’énormes progrès par rapport à son impulsivité et son entêtement.

« Comme vous voulez… », murmura-t-elle

Elle n’allait peut-être pas essayer de pénétrer dans la Tour Brennan mais rien ne l’empêchait d’aller à la pêche aux infos. Les chiens de garde, une fois quelques verres dans le nez, étaient extrêmement éloquents. Il suffisait de savoir leur parler. Nat savait que son physique était un atout et elle s’en servait quand il le fallait. Qui se méfiait d’une frêle humaine ? Personne et Natacha savait très bien tourner ça à son avantage. Mais ses pensées furent détournées par les voix d’Evan et de Diana qui parlaient du tunnel. Elle aussi s’en rappelait très bien. Mais n’était-ce pas un piège justement ? Les Asariens voulaient-ils que les Humains arrivent à ce point pour mieux les exterminer ? Si sa mémoire ne lui jouait pas des tours, c’était un endroit sans beaucoup d’issus. Donc si guet-apens, il  y avait…

« Et si c’était un piège ? continua-t-elle à haute voix en suivant le cours de ses pensées. C’est en plein marché aux esclaves… On ferait une cible parfaite… D’ailleurs en parlant de Paces. Vous pensez que leurs copains Asariens ont fait ce cauchemar aussi ? Ou bien ce n’était destiné qu’à nous pauvres créatures sans défense ? »

Plus ils en parlaient et plus cette sensation de malaise s’ancrait en elle. Nat n’arrivait pas à comprendre le pourquoi de tout ça. A quoi cela servait aux Asariens de faire en sorte que tout les Humaines aient fait le même rêve ? Dans quel but ? Celui de les effrayer ? De leur faire comprendre que jamais ils ne pourraient se libérer de leur joug ?

« Vous les appelez ? On se retrouve où ? Ici ou au Faucon ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 586

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   Mar 14 Fév - 21:07

Evan et Diana avaient accepté l'offre des Insoumis via le pacte que les Pacificateurs avaient fait avec eux. Mara Jade n'avait rien pu faire d'autre que de consentir à cette alliance pour mettre à l'abri le plus de monde possible. Les Insoumis avaient mis en avant des alternatives imparables pour accepter quelques humains du bidonville dans leur exode hors du dôme : des enfants, les femmes enceintes, les invalides. Ces derniers seraient aidés de deux humains valides chacun et c'est à partir de cette maigre idée que les Rebelles et les Pacificateurs avaient fait en sorte de regrouper les parents et les enfants. Il se passa la main dans ses cheveux quand Natacha lui annonça avec amertume que cette petite fille n'avait pas pu partir avec le groupe à cause d'une tante égoïste. Il tapa du poing la table rageusement. Comment pouvait-on faire passer ses envies avant la vie d'un enfant ? C'était une conception qui le rendait malade. Pourtant Evan n'avait pas d'enfants, il n'était pas père. Jamais aucune femme n'était venue lui apporter la preuve du contraire, mais il ne laisserait pas ses choix passer avant celui de protéger des âmes innocentes. « Quel gâchis ! » [b][b]

Natacha avait rebondi sur le plan d'Evan qui consistait à pénétrer le système informatique central des générateurs d'air du ministre Brennan pour tâcher d'en détourner le programme principal. Ces immenses ventilateurs et leurs pales pulsaient de l'air froid ou chaud suivant les saisons. S'il avait une chance même minime, il devait la saisir, lui et les Rebelles. Le plan de Natacha était dangereux. Evan connaissait les compétences de l'espionne comme Diana. Dans ce plan boiteux qui pourrait leur exploser à la gueule, il fallait mettre toutes les chances de leur côté.  Diana appuyait Evan et elle allait dans son sens : Natacha ne prendrait pas ce genre de risques. Il s'aiderait des relations qu'il avait instauré avec les Pacificateurs et leur leader pour chercher la meilleure personne pour infiltrer le système informatique. Il avait perçu la déception de BlackCat dans sa voix. Même par amour, il ne lui ferait prendre aucun risque et il ne céderait pas.

Diana avança un autre plan : celui de faire passer la population restante par le tunnel que chacun avait rêvé. Natacha mit en avant un piège. Elle avait raison, rien ne devait être laissé au hasard sans que les Rebelles mettent leurs nez. « C'est pour cela qu'on va aller sur les lieux, qu'on va s'assurer que ces galeries ne transforment pas un guet-apens.  Diana je te laisse te charger de voir cela avec Roy et Elisabeth, si tu as besoin de soutien, on sera là aussi. Ce sont les meilleurs agents de terrain. Quant à Natacha et moi, nous allons voir la leader des Pacificateurs et je vais proposer mon idée sur les générateurs d'air et la tour Brennan. Ca sera aussi le moyen de discuter avec eux sur ce cauchemar. On se tient au courant. »

Tout avait été dit. Evan, depuis que son ami et leader Duncan pansait ses blessures, avait trouvé l'assurance nécessaire pour le remplacer et épauler Diana dans les décisions et les choix à faire pour le groupe et la population face au gouvernement. « Les filles, reposez-vous pour cette nuit. Je vais envoyer un message crypté aux Pacificateurs et je leur donnerai rendez-vous demain soir à la Taverne de l'enfer. Nat, je te mettrai au parfum dès que j'ai une heure pour la rencontre. On se retrouvera là-bas. Le père Roswell nous prêtera sa pièce privée à l'arrière du bar pour qu'on puisse parler tranquillement sans tous les clients autour de nous. Dès qu'on aura les premières ébauches d'une action de conserve et leur appui, Diana, on se retrouvera au QG. Si Roy et Ely sont déjà pris sur les fameuses citernes d'eau, fais-moi signe, j'irai avec toi pour étudier ces tunnels. »

HRP : dernière réponse pour moi.
Nat, je vais MP Mara et je nous ouvre le RP
Merci à vous 2






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue : Dôme Maudit] Nightmare or reality ? [Evan/Diana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» This is not a nightmare, just reality / Kiba T. ( Terminé )
» Résumé de l'intrigue
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Île au crane + Maudit Graal
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of A :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps :: » RP Intrigues-
Sauter vers: