La menace fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alianka De Nephthys
Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

avatar
Messages : 418

Localisation : Près du pouvoir
Côté coeur : Le Lion de Feu

Activité/Profession : Dirigeante de la Cité

MessageSujet: La menace fantôme    Mar 2 Aoû - 15:56

Previously :
 








24 heures après la réunion des ministres, bureau de la Grande Conseillère
Code Rouge niveau sécurité
9h42

- Madame, l’informaticien en chef de la sécurité du réseau de la tour est là.

Je levai les yeux du dossier que je compulsais depuis un moment lorsque la voix familière s’éleva. C’était le tout premier rapport qui relatait tous les évènements de la veille. J’appuyai sur le bouton de l’intercom pour répondre à ma secrétaire personnelle.

- Vous pouvez le faire rentrer Marissa.

Je me redressai de mon fauteuil au moment où un homme charmant, assez grand de stature et des cheveux d’un blond d’un blond doré, entra dans mon bureau, guidé par Marissa qui referma la porte aussitôt. Elle savait que je n’avais pas de temps à perdre ce matin, ni durant les prochains jours.  Mathias Zaminsky me salua de la tête et s’approcha de moi en prenant soin de déposer un baisemain. C’était un Asarien qui travaillait ici depuis les prémices du gouvernement et de son pouvoir. Ses pouvoirs de technopathe combinés à ses connaissances en information faisaient de lui l’homme nécessaire et important pour la sécurité du réseau. Sauf qu’hier, un petit malin s’était infiltré là où personne n’avait réussi depuis toutes ces années et il avait berné toutes nos communications et nos vidéos.

- Madame la Grande Conseillère, mes hommages.  J’ai fait aussi vite que je le pouvais. Je vais être honnête avec vous. Ceci correspond aux premières conclusions. Elles nous informent de l’état du réseau, mais je ne vais pas me reposer sur cela. D’autres analyses sont en cours, pour approfondir et tenter de retracer tout le déplacement de ce petit futé.

- Je ne veux que rien n’échappe à vos analyses ! Je sais que je bouscule tout votre service et vos hommes, mais je veux des faits concrets ! Nous sommes en code rouge ! La Tour ne sera plus ouverte au public durant une semaine, pour le moment. Tous ceux qui ont des rendez-vous avec les ministres, devront passer des conditions de sécurité drastique ! Au moindre doute, ils seront reconduits à la sortie.

- Je comprends Madame. Je ne vous ferai pas attendre. Voici la première étude de la bande vidéo de la salle de réunion. Puis-je me connecter à votre ordinateur ?

- Faites, je vous en prie.

- Venez, Madame, installez-vous, je vais vous montrer ce que nous avons déjà découvert.

Je repris place dans mon fauteuil tandis que l’informaticien en chef branchait sa tablette via un cordon USB à mon ordinateur. La vidéo des caméras de surveillance qui avait filmé la réunion se mit en marche.

- Lorsqu’on se trouve devant cet hologramme, à première vue, on ne voit aucun défaut. Vous avez été la première à converser avec l’hologramme du ministre Van Brënner. Vous étiez même très étonnée de sa présence.

- C’est exact. Le Ministre Van Brënner ne devait pas se trouver à la réunion. Il avait précisé, depuis le début, qu’il serait retenu par ses obligations au QG de la Milice. De plus, s’il avait eu besoin de participer à la réunion, d’y apporter une information, il existe la visio-conférence. Donc, sa présence m’a troublée.

- Vous n’êtes pas la seule. Tous les ministres le sont tout autant que vous. On peut observer leur visage dès son arrivée parmi vous. Comme vous pouvez le remarquer, l’uniforme du ministre n’est pas le bon. Il est ancien par rapport à ses dernières tenues. Je sais ce que vous vous dites, Madame, il faut vraiment être pointilleux dans les détails et j’ai commencé par cela quand j’ai analysé la vidéo. La personne qui a projeté cette image a dû s’aider des médias ou d’internet. Il pensait, et cela a marché au début, que la tenue ne serait pas une priorité. Vous n’avez pas souligné cette différence.

- Effectivement,  je n’ai rien dit. J’ai été stupéfaite de le voir. J’avais quitté le ministre un peu avant. Il ne portait pas la même tenue, c’est vrai, mais j’étais tellement concentrée sur cette apparition soudaine, que mon réflexe fut de savoir pourquoi il se présentait à nous, et non pourquoi il portait une tenue forte différente.

- La surprise est un aspect qui marche sur toute personne. L’esprit a un premier réflexe de se poser des questions sur le pourquoi et non de prendre en compte les détails. Regardez bien les dernières minutes avant la disparition complète du double du ministre. Sur la vidéo, on voit cela très bien. Ce sont des petites interférences.

Je suivis des yeux l’index de l’informaticien qui me montrait avec précision les défauts de l’hologramme. Je hochai la tête.

- Ce n’est pas une projection qui viendrait d’un détournement de notre réseau de surveillance. C’est la manifestation même d’un pouvoir.

- D’un pouvoir ?!  Vous voulez me dire que cette personne n’a pas piraté notre système, mais qu’il a utilisé son don ? !

- Oui Madame et cela se confirme avec ces interférences. La personne a employé son pouvoir, mais cela a dû lui demander beaucoup d’énergie, ce qui explique les défauts qui apparaissent sur la fin. Il n’y a pas que cela. Pour se servir de son pouvoir et rendre cet hologramme tout à fait vrai, pour lui donner vie et échanger avec vous, il devait être assez prêt de la salle de réunion…

Je me laissai tomber contre le dossier de mon fauteuil, en fixant la vidéo qu’il venait de mettre sur pause.

- La porte de la salle était ouverte.

- Oui, Madame et regardez bien lorsque je zoome sur la partie du couloir. C’est très bref, une seconde… Il y a une ombre qui disparait aussitôt. J’ai à partir de là, commencer à examiner les caméras de surveillance qui donnent sur le couloir et l’entrée de la salle de réunion. Il n’y a rien.

- Mais alors d’où vient cette ombre ?

- D’une personne qui a l’art de disparaitre très vite … et qui échappe à nos capteurs de caméras. Ce qui est impossible …

Je ne lui répondis pas laissant sa phrase en suspens. Mon esprit, lui, venait de retrouver des souvenirs très anciens. J’avais connu une seule personne pouvant se dématérialiser aussi vite, de voyager à la vitesse de la lumière … Ahmad Saria ….

- Madame, je vous ferai mon second rapport demain à la même heure. Mon équipe et moi-même, nous sommes en train de décortiquer les vidéos des ascenseurs et toutes celles qui se trouvent aux entrées et sorties de la tour.

- Très bien.  Faites-moi une copie de tout cela.

- Je viens de tout vous transférer sur votre ordinateur. Je vous souhaite une bonne journée Madame.

- Merci, à vous aussi.

J’attendis que l’Asarien sorte de mon bureau et j’appelai Marissa par l’intercom qui arriva aussitôt.

- Envoyez une convocation par mail au ministre Van Brënner. Je dois le voir à propos de l’incident de la réunion et des vidéos.

- Bien Madame.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La menace fantôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» la menace solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of A :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps-
Sauter vers: