(Terminé) Can't run away this time [PV Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Jeu 28 Juil - 15:52

Ce RP se situe quelques jours après celui avec Diana

Encore le feu… Tout n’était que débris autour d’elle. Natacha pouvait voir les corps de sa famille, de Johnny et même de certains de ses amis Rebelles. Elle cherchait quelqu’un. Elle LE cherchait lui… Mais quand il apparut devant elle, elle ne put s’empêcher de pousser un hurlement.

Natacha se réveilla en sursaut et en sueur. Cela faisait deux nuits de suite qu’elle faisait ce rêve et si hier, elle avait pu sortir prendre l’air, ce soir elle était au QG. Impossible de sortir sans que cela ne fasse tout une histoire. Elle s’allongea de nouveau dans le lit mais impossible de fermer l’œil. Un regard vers le réveil et Nat soupira. On était au beau milieu de la nuit et il n’y avait rien d’autres à faire. La jeune femme se tourna et retourna dans sa couchette mais force fut pour elle de constater qu’elle était bien trop énervée pour se rendormir. Elle se leva alors et enfila un long caleçon en lycra noir et une brassière de sport grise. Elle avait de la chance. Cette nuit, personne ne partageait la chambre et elle n’avait donc aucune crainte de réveiller quelqu’un en faisant du bruit ou en allumant la lumière. La jeune femme sortit de la chambre et se dirigea vers la salle d’entrainement. Autant s’entrainer au lieu de rester là à ressasser ce cauchemar. De toute façon, elle n’en avait aucune envie et surtout elle n’était pas prête à affronter tous ses démons. Evan avait raison en lui reprochant de fuir ses peurs au lieu de les affronter. Mais Nat faisait ça depuis tellement longtemps qu’elle ne savait pas si elle était encore capable d’y faire face. Cela faisait bien trop mal et elle avait déjà assez souffert comme ça. La politique de l’autruche lui convenait parfaitement.

La jeune femme pénétra dans la grande salle silencieuse. A cette heure-ci, il n’y avait pas un chat et c’était tant mieux, Nat n’avait aucune envie de justifier sa présence ici. Elle avait juste besoin de se défouler et ce sans autre témoin que les murs qui l’entouraient. Elle choisit un sac de frappe et commença alors à s’entrainer. Mais bien vite, l’entrainement se transforma en un enchainement de coups de poings sur le sac. Aucun coup n’était précis, tout ce qui importait à la jeune femme c’était d’évacuer toute la tension qui l’habitait. Elle voulait par ses coups effacer les images des cauchemars des deux dernières nuits. Elles étaient encore trop présentes dans son esprit pour qu’elle reste calme. Elle ne voulait plus en fermant les yeux voir tout ça. Alors elle frappa. Encore et encore. La brune ne s’arrêta que lorsqu’elle fut à bout de souffle. Reculant afin d’éviter le sac, elle posa ses mains sur ses genoux pour reprendre sa respiration. Puis attrapa la serviette pour essuyer son visage transpirant et rougi par l’effort.

Nat se redressa et se retourna pour continuer lorsqu’elle croisa un regard qu’elle ne connaissait que trop bien.

« Evan ? Que fais-tu ici à cette heure ? »

Depuis combien de temps était-il là ? Nat se demanda ce qu’il pouvait bien penser en la voyant s’entraîner à cette heure de la nuit. Il était bien trop perspicace pour se laisser leurrer… Adoptant alors une attitude désinvolte, la jeune femme lui fit un petit sourire et lui dit sur le ton de la taquinerie

« Ça va finir par devenir une habitude ces petites rencontres nocturnes ! »


Dernière édition par Natacha Grey le Dim 15 Jan - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Ven 29 Juil - 18:14

La distribution de l’eau devenait quotidienne. Les équipes tournaient et se remplaçaient pour former la sécurité auprès des citernes et pour épurer les encombrements qui éveilleraient les soupçons des patrouilles. Le dispensaire faisait du bon boulot avec la fausse prévention et la répartition de kit pour filtrer l’eau à chaque famille. Si tout se passait pour le moment sans gros débordement, c’étaient des solutions qui ne pourraient durer. Il fallait faire sortir cette population au plus vite. Cette situation avait pour effet de l’empêcher de dormir. Le sommeil lui avait fait faux bond depuis plusieurs jours et Evan s’endormait qu’au petit matin, à quelques heures de l’alarme de son réveil.  La caféine le maintenait sur l’eau qui vive, pour le moment, jusqu’à une certaine heure. Dès le soir au QG, quand sa mission était terminée et qu’on venait le remplacer, il préférait la compagnie d’une bonne bière … de plusieurs.

Il n’était pas saoul, pas quand l’urgence lui demandait d’être prêt à tout instant. Evan Cassidy avait des défauts, mais pas celui de se torcher la gueule. La salle d’entrainement était pratique de nuit, il n’y avait personne. Entre les Rebelles en missions de surveillance au bidonville pour guetter le moindre des mouvements de la Milice autour des citernes, ceux qui prenaient un repos bien mérité, et les derniers qui étaient de garde, servant de lien entre tous les agents, le Faucon était calme. Le Recruteur s’était façonné un corps ferme au cours de ses nombreuses séances. Il ne ressemblait pas à Duncan ou à Ethan ni à Roy. Il n’avait pas le profil de l’homme de terrain, mais il savait se défendre lorsqu’il était loin de son bureau.

Taper dans un sac de frappe lui était devenu presque vital. Tous les soirs, lorsqu’il n’était pas au bidonville, il venait frapper plusieurs heures jusqu’à ce que la fatigue le surprenne enfin. Il filait prendre sa douche et se coucher pour les dernières heures. Il avait besoin de se concentrer sur autre chose que les scénarios noirs qui courraient dans sa tête à propos de la population humaine. Les Siens étaient prisonniers d’un dôme. Chaque groupe avait émis des solutions, chacun se donnait la peine de les aider, mais rien ne pourrait les sauver totalement. Il frappa, encore. Tapa jusqu’à ce faire saigner. Les bandages qui protégeaient ses mains s’étaient recouverts de tâches sombres.  Mais il continuait. Evan espérait que la douleur effacera sa haine du gouvernement, balayerait sa peine et sa colère.

Il attrapa le sac à deux mains pour l’arrêter dans son mouvement et se laissa tomber sur le banc. Il avait décidé de troquer sa bière pour une bouteille d’eau. Ce fut ce moment, dans la pénombre, caché par le poteau qu’il vit une ombre arriver dans la salle. Elle passa sous la faible lumière et il devina le visage et le corps athlétique de la féline. Il renversa la tête contre le mur et reboucha sa bouteille doucement. Il n’avait pas vu Natacha aujourd’hui. Elle était tout aussi occupée que lui. Il s’essuya avec sa serviette qu’il reposa sur le coin du banc. Le Rebelle la laissa se défouler sur le second sac. En l’observant faire, il se demandait s’il était ainsi. Tous les agents du Faucon devaient être dans le même état qu’eux. La demi-heure passa sans que BlackCat se rende compte qu’elle n’était pas seule. Evan n’avait rien fait pour lui signaler le contraire. Il s’était contenté de reste assis et de la détailler. Elle était tellement différente quand elle lâchait prise, quand elle ne se buttait pas à cacher derrière ses barrières.

La dévisager ainsi, à la dérober, ce n’était pas son trip. Il se décida à se relever et à avancer quand elle prit sa pause et qu’elle souffla après son exercice. Immédiatement, l’instinct de la Voleuse prit le dessus de la femme et elle se tourna vers lui. « Je fais comme toi … Faut que je demande la permission à Mademoiselle ? »

Il posa son épaule contre le poteau qu’il l’avait dissimulé durant tout ce temps, et croisa ses bras contre son torse. Un petit sourire ironique marqua ses lèvres aux mots de la jeune femme. « J’allais te faire la même remarque !  Je ne dormais pas. Je viens ici pour me défouler, comme toi, si j’ai vu dans quel état du frappe ce sac. Il ne t’a rien fait !»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Sam 30 Juil - 15:28

Evan était la dernière personne qu’elle aurait pensé rencontrer dans cette salle. Non pas qu’il ne s’entretenait pas mais elle n’aurait jamais cru qu’il était du genre à venir ici en pleine nuit. En fait, elle ne savait pas… Ce n’était pas la première fois qu’elle allait à la salle alors que le jour n’avait pas encore fait son apparition mais elle n’avait jamais vu personne. Pas même les plus habitués des lieux à savoir Ethan et Roy. Elle s’entrainait aussi bien sur mais elle préférait de loin aller explorer les moindres recoins des différents dômes. On en avait toujours l’utilité, surtout en ce moment où la discrétion devenait plus que primordiale. Vitale même. Elle avait pu ainsi donner plusieurs itinéraires à ses camarades pour éviter qu’ils ne se fassent repérer par les chiens de Van Brënner. Mais elle savait que ce n’était pas suffisant. Les innocents étaient bien trop nombreux et eux trop peu. Ils risquaient leur vie à tout moment et cette pensée crispa un peu la jeune femme.

Mais ce n’était pas le moment de se laisser aller à ces sombres pensées. Reportant son attention sur le jeune homme qui la regardait d’un air ironique, Natacha lui répondit sur le même ton

« Peut-être bien. Je t’aurai laissé la place avec plaisir ! »

Arquant un sourcil, elle comprit qu’il l’avait vu tout du long. Qu’en avait-il pensé ? La Rebelle n’avait aucune envie de répondre à des questions sur tout ça. Mais après tout, avec tout ce qui se passait, Evan devait croire que c’était à cause de la tension qui les habitait tous. Et en y repensant, ce devait être ça l’origine de ses cauchemars. Oui c’était surement ça. Natacha se sentit beaucoup mieux d’un coup. Elle le gratifia même d’un sourire moqueur

« Comme tu l’as dit, c’était pour se défouler. Tu vas me faire croire que ce que toi tu as fait c’était différent ? »

Elle se pencha pour prendre sa bouteille d’eau avant de regarder Evan. Il avait dû passer énormément de temps ici. Il avait pris beaucoup en muscle depuis la dernière fois qu’il s’était retrouvé à moitié nu devant elle. Prenant conscience qu’elle était en train de le regarder sans vergogne, Nat rougit un peu et bénit la pénombre qui devait masquer son trouble. S’éclaircissant la voix, elle lui lança sa serviette à la figure et lui lança

« Bon, puisqu’on est là tous les deux. Que dis-tu d’un petit combat ? »

La jeune femme pensait qu’ainsi elle allait échapper à ses questions. Elle connaissait assez Evan pour savoir que lorsqu’il avait une idée en tête il n’en démordait pas. C’était ce qui faisait de lui un si bon Recruteur mais aussi un redoutable interlocuteur pour elle qui avait tant de cadavres dans son placard. La meilleure attaque dans son cas était de détourner son attention de la raison pourquoi elle était là. Elle lui fit un petit clin d’œil en rajoutant

« A moins que tu ne saches plus comment te battre après tout ce temps passé derrière un bureau ? Alors Monsieur le Recruteur ? On a peur de se faire battre par une fille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Mar 23 Aoû - 16:17

Il aurait pu parier très gros sur la manière dont Natacha réagirait devant lui et il aurait gagné le pactole. La Rebelle reculait et fuyait la vraie conversation. Evan commençait à le savoir et à la connaitre. En ces temps obscures, il aurait préféré avoir une femme plus ouverte et avec qui il pourrait parler de tout à cœur ouvert. Elle se dérobait et le Recruteur n’avait pas sa patience légendaire en bon état depuis ces derniers jours. Il était ravi de voir revenir Diana au sommet de sa forme et reprendre les rênes de la Cause. Elle se sentait perdue, larguée au milieu d’évènements qui s’enchainaient trop vite les uns avec les autres. Il serait là pour la guider et l’aider. Son retour boosterait les rebelles et c’était nécessaire à leur survie. « Non, pas de combat. Je ne joue pas ce soir. »

Evan n’entrerait pas dans le jeu de la Belle ? Pour y faire quoi ? Tourner en rond autour d’un sujet dont elle ne voudra jamais parler. De ses peurs qu’elle refusait d’affronter. De son entêtement à voir au-delà du passé. Il ne trouverait pas les bons arguments pour contre-attaquer et contourner les défenses de la Demoiselle. Le présent était malheureusement sa priorité. Les Innocents à sauver, les alliances à consolider. Il déroula les bandages de ses mains empeignés de son sang à cause des coups intensifs qu’il avait portés au sac de frappe. « Tu devrais te trouver un autre pauvre type sur lequel tu pourras te défouler Natacha. Je préfère, c’est vrai, mon bureau. Mais je n’ai pas le choix si je veux aider les Nôtres et la population. Tu pourras leur dire à tous que je me suis défilé. J’ai autre chose de plus important à faire. »

Il se détourna d’elle et rejoignit son sac qu’il avait laissé, sur un banc plus loin. Evan devinait que la belle brune le dévisageait et que c’était la première fois qu’il lui montrer un autre visage que celui du rebelle à l’écoute et prêt à aider les autres.  « Ça te dérange ? Je le sens. Qu’est-ce que ça fait Nat’ quand une personne se défile à quelque chose que tu viens de demander ? Ça t’énerve ? Ça te met hors de toi ? J’agis comme tu le fais avec moi depuis longtemps. C’est enfantin ? Pense ce que tu veux. C’est l’image que tu me renvoies à chaque fois que je fais un pas vers toi. »

Elle s’était montrée taquine. Evan ne s’était pas laissé attirer par le chant de la sirène cette fois-ci. Il était désolé d’agir ainsi. D’être aussi insensible. Que pouvait-il faire pour qu’elle arrête un peu d’élever des murs autour d’elle ?  Il retira son tee-shirt plein de sueur et passa sa serviette autour de son cou. «  C’est ça que tu veux ?  Jouer la comédie à chaque fois ? Ça sera sans moi Nat’. J’ai trop de soucis pour ce genre de relation avec toi. Nous ne sommes plus des gosses et moi, je ne suis pas ton ennemi. On tourne en rond et on en revient toujours aux mêmes discussions et à cette façon que tu as de fuir. Je ne peux rien pour toi … J’ai essayé. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Mer 24 Aoû - 23:36

La jeune femme ne voulait pas prendre le risque de trop se dévoiler. Le souvenir de leur dernière rencontre nocturne restait vivace dans la mémoire de Natacha. Evan était le seul qui arrivait à la pousser dans ses derniers retranchements. Quand elle était avec lui, elle baissait inconsciemment sa garde. Elle oubliait les barrières qu’elle mettait généralement entre elle et les autres. C’était le seul qui avait réussit le tour de force à lui avoir fait parler de la nuit où tout avait basculé pour elle. La nuit qu’elle n’avait jamais racontée à personne. Aussi Natacha évitait-elle soigneusement de se retrouver à nouveau dans cette situation. Mais apparemment, leur relation telle qu’elle était ne suffisait plus au Recruteur. Elle le regarda avec surprise par la façon dont il lui répondit. Décontenancée, elle ne répondit rien et se contenta de le suivre du regard tandis qu’il alla chercher ses affaires passant outre le fait qu’il se déshabilla devant elle. Le visage qu’il lui présentait là était loin – très loin – de celui auquel il l’avait habitué.

« Evan… »

Son murmure passa totalement inaperçu du blond qui enchaina de plus belle. La brune ne put retenir un sursaut lorsqu’il lui fit ses reproches. C’était ce qu’il pensait ? A un autre moment, elle aurait pu s’en sortir avec une pirouette mais pas maintenant. Nat’ était sous tension depuis trop longtemps et les cauchemars ne l’aidaient nullement à garder son sang-froid. Le côté farouche de la Rebelle refit surface et elle vit rouge. La colère la submergea balayant toutes ses bonnes résolutions de se tenir à carreau devant le Recruteur. Natacha s’avança alors vers lui et l’attrapa par le bras avant de lui dire d’une voix frémissante

« C’est ce que tu penses ? Que je me joue de toi ?! Il ne t’est jamais venu à l’idée que c’est justement parce que je tiens à toi que je mets autant de barrières entre nous ? »

Elle le relâcha avant de reculer de quelques pas. Tout ce qu’elle avait réussi à canaliser et à dégager par son défoulement sur le sac revenait en force. Nat revit son cauchemar comme si elle était encore à l’intérieur. Evan avait raison en lui disant qu’elle se débattait toujours avec ses démons et qu’elle ne réussirait jamais à tout exorciser. Mais comment le faire quand dès qu’elle avait l’impression de faire un pas en avant, quelque chose lui rappelait que toutes les personnes auxquelles elle s’était trop attachée s’était sacrifiée pour elle ? Elle avait une peur bleue de perdre encore une personne. Ironique quand on songeait à ce qu’elle faisait mais c’était comme ça. Nat préférait se sacrifier et donner sa vie pour les autres plutôt que l’inverse. Elle s’était déjà trop retrouvée dans cette situation pour risquer de le revivre encore une fois.

« Tu ne comprends pas Evan… Toutes les personnes qui s’approchent trop près de moi finissent par mourir  cause de moi. Je ne supporterai pas qu’il t’arrive la même chose. »

Prenant conscience de ce qu’elle venait de lui dire, Nat porta la main à sa bouche et recula de quelques pas cherchant un moyen de fuir ce regard qu’elle aimait et redoutait à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Jeu 25 Aoû - 19:21

Se protéger était une chose logique en ces temps pourris. Etre méfiant envers les autres aussi. Evan avait vu de nombreux hommes et femmes de différents âges passer dans son bureau, leur dossier entre les mains afin de les pousser à connaitre leurs limites et pourquoi ils avaient voulu rejoindre la Cause du Faucon. Une grande majorité des Rebelles étaient composés d’individus ayant soufferts durant leur adolescence ou dans les premières années d’adultes. Un passé qui leur collait à la peau et c’est ce qui rendait le plus souvent les agents du Faucons, dangereux et prêts à prendre de nombreux risques sur le terrain. Evan n’avait pas connu tout cela. Il avait été épargné par un passé morbide. On lui avait longtemps dissimulé la véritable identité de son père qui l’avait souhaité ainsi, pour préserver son fils, élevée par sa mère qui était au courant du secret. Il n’avait aucune haine marquée au corps, aucune vengeance à accomplir. Il avait suivi les traces de son père et la rébellion était pour lui synonyme de liberté et d’aide aux plus faibles. Il se trouvait différents de tous ceux qui l’entouraient et de plus en plus depuis la réunion au QG, lorsqu’il trancha sur le choix de faire alliance avec les Pacificateurs. Il se voyait comme un agent d’une branche plus modérée du Faucon par rapport à d’autres plus extrêmes.

Natacha répétait sa leçon comme une excellente élève, première de la classe. Il connaissait cette histoire par cœur, et ce n’était pas de cela qu’il espérait. Il l’avait bousculée avec ses mots et il avait essayé de faire sortir la jeune femme de derrière ses murs. C’était une dernière carte qu’il jouait avec elle. Il se détourna de la jolie brune et alla rejoindre son sac qu’il avait posé sur un banc. Si Evan lui tournait le dos, tous ses sens étaient dirigés sur elle et sur ses réactions. Son murmure lui prouva qu’il avait touché une corde sensible même s’il ne se félicitait pas de la manière qu’il avait amené la conversation. Sa main féminine toucha son bras et il se retourna pour lui faire face, écoutant ces mots vibrants qu’elle prononçait. La faible lumière de la salle ne l’aidait pas à capter le regard de Natacha, mais le ton de sa voix lui indiquait qu’elle perdait sa maîtrise. Evan la laissa terminer. Ses questionnements lui montraient qu’il avait touché un point sensible. Il roula ses bandes de maintien sans sourciller et les balança dans son sac. Il avait fallu qu’il se montre froid et distant pour qu’elle fasse un pas en avant et qu’elle laisse derrière là ses résolutions.

Evan redressa sa tête et chercha en vain un peu de lumière pour découvrir le visage de Natacha qui avait reculé soudainement, comme si elle venait de se brûler et que la douleur était bien trop importante pour réagir. « Il ne t’est jamais venu à l’idée qu’on vit peut-être nos derniers moments ?  Tu vas faire quoi de tes barrières lorsque je serai mort ou agonisant de mes blessures ? Tu vas regretter un instant d’avoir agi ainsi, puis tu replongeras dans cette bulle où tu te sens bien. Tu fuis Natacha. Tes murs te protègent. Tu es bien derrière eux. Cela t’évite d’affronter tes fantômes et le présent. »

Il avait été son confident, une oreille attentive. Jamais, il ne lui avait tourné le dos. Evan admettait cette nuit qu’il n’aurait jamais dû se comporter ainsi avec elle. Natacha se complaisait dans son naufrage. Il aurait dû la bousculer depuis longtemps, la faire sortir de son contrôle, de ses limites pour affronter ses démons et lui montrer qu’elle n’était pas toute seule sur ce chemin. « Si, je comprends. Mais je me demande si toi tu comprends dans quel cercle sans fin tu es plongée ? Natacha, tu es piégée dans ton passé. Tous les efforts que tu fais pour avancer sont démolis dès que tu fais un pas en arrière. Tu es extrêmement sûre de toi sur le terrain. Tu dois mettre cette même énergie-là dans ta vie affective. Tu as été livrée à la solitude, à te débrouiller toute seule. Tu ne l’es plus ! Pourquoi tu n’ouvres pas les yeux ?  ».

Evan décida de se rapprocher d’elle. Les mots pouvaient avoir une force, le contact, le toucher avait aussi une énergie très communicative. Il posa ses mains sur les épaules de la jeune femme.  Les petites lumières dansaient mystérieusement sur le visage de la féline. « On finit tous par mourir et encore plus quand on est comme nous des Rebelles. Le paradis n’est pas pour nous. On en a encore la preuve depuis quelques jours. Tu me fuis. Moi, je ne le peux pas, quand je pense que demain je peux succomber à un tir d’un Milicien. Qu’aurai-je vécu avec toi ? Des engueulades ? Des prises de têtes … On ne doit pas nous laisser nous prendre nos rêves. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Ven 26 Aoû - 1:59

Elle était morte de peur. C’était une chose d’engager son esprit, sa foi, son corps pour une cause mais c’en était une autre que d’engager son cœur envers quelqu’un. Nat n’était pas une lâche devant la Mort mais se battre contre la Grande Faucheuse lui paraissait plus simple que de se retrouver ainsi devant Evan. La jeune femme en avait trop dit et elle le savait. Face au blond, elle avait toujours réussi plus ou moins à garder son masque même si il n’était pas dupe. Mais avec les derniers évènements, elle était tellement sous pression que sa maitrise habituelle semblait l’avoir abandonnée. Elle détestait se retrouver aussi vulnérable. Pourtant Evan avait raison, elle se cachait derrière ses murs. Parce que c’était plus confortable. Plus sécuritaire. Et lui… il arrivait à les abattre juste comme ça. Apparemment pas assez pour qu’il lui parle comme ça et qu’il la mette au pied du mur comme ça.

La brune ne bougea pas quand il s’approcha à nouveau et ce qu’il lui dit la ramena des années en arrière. A une autre vie…

*Flash back on*

Impressionnée par la scène qu’elle venait de voir, la petite Natacha, âgée alors de sept ans, resta tranquille à sa place. Remarquant son silence, son père vint alors s’asseoir à côté d’elle.

« Tu veux en parler ma chérie ? »

Elle leva alors ses grands yeux verts vers son père. Son petit cerveau réfléchissait à toute allure. On venait d’exécuter un homme devant elle et c’était une  première pour la fillette jusque là assez protégée de tout ce qui se passait dans les bidonvilles. Sauf que cette fois ci, ses parents n’avaient pu l’empêcher de se faufiler dans ce rassemblement. Curieuse comme elle l’était, c’était assez difficile de la contenir.

« Je comprends pas Papa… Monsieur Cortez n’avait rien fait de mal. Et comment elle va faire maintenant Madame Cortez et Teddy et Riley ? »

Elle sentit les larmes lui montaient aux yeux. Déjà toute petite, Natacha avait un grand cœur et ne supportait pas l’injustice et inconsciente des dangers, c’était pour ces raisons que ses parents l’avaient toujours empêchés d’assister à ces scènes si fréquentes.  Soupirant, Monsieur Black lui répondit alors d’une voix douce

« Non, il n’a rien fait de mal mon cœur. Mais dans ce monde, il y a des injustices que l’on ne peut combattre. Enfin pas quand on est enfant en tout cas. Madame Cortez et ses enfants vont réussir à s’en sortir. Et tu sais pourquoi ? Parce qu’ils feront tout pour que ces Asariens voient que malgré les injustices qu’ils nous font subir, ils ne courberont pas la tête. »

Prenant sa petite fille sur ses genoux, il continua

« Ecoute moi bien Natacha. Tu vis dans un monde qui n’est pas facile. Tu risques de perdre des personnes que tu aimes mais ne renonces jamais à vivre tu m’entends ? Jamais. Parce que cela voudra dire qu’ils auront réussi à nous annihiler complètement, à nous prendre nos rêves. Ne l’oublies jamais ma fille »

*Flash back off*

A l’époque, Natacha avait promis à son père de ne jamais oublier ces paroles qu’elle ne comprenait pas. Puis tout s’était enchainé tellement vite que les paroles de son père adoptif avait fini par être enfoui tout au fond d’elle. Et voilà qu’Evan lui répétait la même chose. Tous ses souvenirs remontèrent à la surface et l’image de ce père si ardemment aimé surgit devant elle. Qu’aurait-il pensé en voyant sa fille agir comme elle le faisait ? En la voyant bafouer sa promesse ? Toutes ces pensées tourbillonnaient en elle et la jeune femme leva les yeux vers cet homme. Cet homme qui la troublait tant depuis qu’elle l’avait vu. Cet homme qu’elle avait poussé à bout par son caractère mais qui était toujours là. Alors elle secoua la tête et lui souffla

« Non, on ne peut pas… »

Avant de s’emparer de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Mer 31 Aoû - 18:41

Les lèvres de la jeune femme se pressèrent contre les siennes à peine avait- elle finit de lui souffler ses mots. Tout ce discours, cette façon de lui faire prendre conscience du temps qu’ils perdaient ainsi tous les deux, tous ces murs qu’il essayait de détourner pour se rapprocher d’elle, il lui avait dit tout cela pour qu’elle ouvre les yeux sur le présent et qu’elle laisse le passé derrière elle. Evan n’aurait jamais cru que Natacha puisse agir de la sorte. Il ne rêvait pas. Il sentait la chaleur de sa bouche conte la sienne et sa douceur. Il fut surpris un instant. Après toute cette tension, voilà qu’une autre pénétrait son cœur. Il abolit l’espace qui pouvait rester entre leurs deux corps. Sa main remonta lentement l’épaule de la rebelle et glissa dans ses cheveux longs. Son bras entoura sa taille et la maintint contre son torse nu. Son esprit doutait encore de cette scène et les dernières incertitudes se fanèrent à l’écoute du gémissement qu’elle libéra contre ses lèvres.

Il n’avait jamais éprouvé autant de sentiments pour une femme. Il en avait séduit certaines. Il avait cédé à d’autres, mais rien qui ne lui avait fait éprouver cette forme d’émotions en la tenant dans ses bras et en l’embrassant. A bout de souffle, il relâcha les lèvres de Natacha avec une peur rivée au ventre qu’il ne connaissait pas : celle de perdre la magie de ce moment à deux. Le Recruteur se recula un peu de la jeune femme et laissa ses mains cajoler son beau visage qu’il devinait dans cette salle de sport peu éclairée. S’il était éloquent, s’il ne manquait pas d’idées ou d’arguments, Evan se trouva paralysé devant celle qu’il n’avait jamais cessé d’aimer. Son pouce caressa la lèvre inférieure de la jeune femme et il ne put rien faire contre ce sourire qu’il afficha soudainement. « Tu as attendu que je sois torse nu pour me sauter dessus ? »

L’humour servait à faire redescendre toute cette pression et cette électricité qui gravitait autour d’eux. Un bruit insignifiant leur parvint de l’entrée de la salle de sport. Il leva ses yeux pour chercher une silhouette d’un rebelle insomniaque venu lui aussi pour se défouler. Personne ne se montra. Il soupira pour lâcher tout ce trouble qui l’envahissait et reposa son regard sur la jeune femme. « Nous devrions sortir d’ici avant que des petits malins commencent à faire circuler des histoires. Un agent de terrain en tenue de sport et son Recruteur quasiment dévêtu !  Prenons nos affaires. »

Il se détourna d’un pas et revint vers elle prestement en l’attirant contre lui et en s’empressant de gouter à ses lèvres, encore une fois. La mort était à leur porte, derrière chaque pas qu’ils faisaient, derrière chaque décision que les Rebelles prenaient depuis qu’Evan avait fait le choix d’engager le Faucon pour aider la population du bidonville, en alliance avec les Pacificateurs. Sa bouche se pressa contre celle de Natacha et sa langue dansa avec la sienne. Son corps enlaçait sa partenaire comme si cette nuit, ces heures étaient les dernières qu’ils vivraient ensemble. Ne plus perdre de temps, ni d’occasions pour réaliser ces rêves. Evan rêvait de ces étendues sauvages, loin des dômes de la cité. Son esprit dessinait un paradis sans aucune horreur, rien qu’avec Elle. « Tu m’as toujours rendu dingue …»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Jeu 8 Sep - 1:32

Ils avaient atteint le point de non retour, Nat en était bien consciente. Pourtant, elle ne regrettait pas un seul instant d’agir comme elle le faisait en ce moment même. Dire que la jeune femme était sure d’elle serait mentir. Comme l’avait si bien souligné Evan, elle était extrêmement sure d’elle sur le terrain mais concernant sa vi privée, elle ne pouvait en dire autant. Ses rares excursions dans les méandres de l’amour s’étaient soldées par un échec la laissant brisée. Elle avait tellement peur de revivre cette sensation atroce qu’elle s’était barricadée dans sa tour d’ivoire, repoussant toutes les tentatives des gens à s’approcher trop près d’elle. Mais en cet instant, elle oubliait tout dans les bras du blond. Il avait brisé l’espace entre eux et lorsqu’elle sentit sa poitrine contre son torse dur, elle ne put réprimer un gémissement. Les bras de la brune se nouèrent autour du cou d’Evan tandis qu’elle se collait davantage contre lui. Elle se laissa aller aux sensations qu’il faisait naitre en elle et qu’elle n’avait plus connues depuis longtemps si elle les avait ressenti déjà un jour. Avec lui, tout prenait un tour nouveau et Nat ne s’était jamais sentie aussi fiévreuse qu’en cet instant où elle fondait dans les bras de l’homme qui la troublait tant depuis leur première rencontre.

Lorsque tout prit fin et qu’il recula d’un pas, elle ressentit un grand vide même si il ne rompait pas totalement le contact. Dans la salle mal éclairée, elle devinait plus qu’elle ne voyait les traits d’Evan. Posant sa joue contre la main forte et douce de son compagnon, elle reprenait doucement son souffle. Laissant échapper un petit rire à ce qu’il lui dit, Nat lui répondit du tac au tac un peu malicieuse

« Peut-être bien ! T’aurais dû essayer cette technique plus tôt ! »

Reculant d’un pas lorsque le bruit se manifesta, la brune tourna la tête pour scruter elle aussi la pièce. Opinant de la tête, elle recula un peu plus dans l’intention d’aller chercher ses affaires. Mais elle ne put faire un pas qu’Evan la reprenait dans ses bras. Il y avait une urgence dans ce deuxième baiser qui n’existait pas dans le premier. Comme si il craignait que ce moment de paix ne durerait pas. Elle le comprenait. Avec tout ce qui se passait et ce qui se profilait, ils jouaient leur vie à tout instant. Nul ne pouvait dire en se levant le matin sil allait être encore vivant le soir. Ils devaient donc vivre le plus intensément possible. C’était ce qu’elle ressentait. Elle répondit donc avec ardeur à son baiser. L’heure n’était plus aux tergiversions. Elle savait très bien ce qui allait se passer mais n’éprouvait plus aucune hésitation. Elle savait ce qu’elle voulait pour la première fois depuis très longtemps. Souriant à ce qu’il lui dit, elle murmura

« Je sais… C’est pour ça que tu passes ton temps à me réprimander… »

Elle en comptait plus le nombre de fois où elle s’était retrouvée dans son bureau afin de rendre des comptes. Leurs altercations faisaient rapidement le tour de la base. Tous savaient que si Natacha se retrouvait chez Evan, ce n’était pas pour rien. Elle avait le chic de se mettre en danger à tout bout de champs.

« On devrait y aller… »

La jeune femme s’éloigna alors pour reprendre sa serviette et sa bouteille d’eau et attendit qu’Evan la rejoigne pour sortir de la salle d’entrainement. Elle se laissa conduire par le jeune homme vers sa chambre. Elle comprenait son choix d'aller dans son antre plutôt que de se retrouver dans la chambre qu'occupait Nat cette nuit. Contrairement aux agents, les gradés du Faucon avaient leurs propres quartiers. Là-bas, ils étaient surs de ne pas se faire surprendre dans une situation embarrassante ou alimenter des rumeurs. Ils n’échangèrent pas un mot tout le temps du trajet. La tension, qui avait redescendu avec leurs traits d’humour, était remontée en flèche. Au moment où Evan glissait la carte dans la fente de sa porte, le cœur de Nat battait tellement fort qu’elle avait l’impression qu’elle allait réveiller toute la base. La dernière fois qu’elle était entrée dans cette chambre, elle était blessée et Evan l’avait juste hébergée pour la nuit afin qu’elle se repose. Cette nuit, c’était tout le contraire. Elle avait pleinement conscience du cap qu’ils avaient franchi et de celui qu’ils s'apprêtaient à passer. Refusant de réfléchir plus, elle laissa tomber ses affaires et se colla à lui dès que la porte se fut refermée.

« Evan... », murmura-t-elle

Nouant les jambes autour de sa taille, elle se laissa transporter par son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Ven 9 Sep - 18:42

Ils avaient pour eux quelques notes de paradis avant que les portes de l’enfer ne s’ouvrent sous leurs pieds. Evan se détacha de la jeune femme et la laissa récupérer ses affaires. Il fit de même et il enfila son tee-shirt avant de la retrouver, ses affaires de sport avec lui. Les couloirs du Faucon étaient paisibles, rien n’indiquait qu’ils étaient à plusieurs mètres sous terre, dans un bunker digne de ces vieux films qu’Evan aimait mater quand il avait le temps. Rien non plus ne soulignait l’urgence à vif de la situation qui bourdonnait à chaque oreille des rebelles. Ils étaient seuls et s’ils ne l’étaient pas, les agents de garde, cette nuit, étaient d’une discrétion à faire pâlir les plus puissants des Asariens et tous leurs pouvoirs.

Dans la pénombre des longs couloirs, éclairés partiellement, son sourire s’accentuait comme celui d’un adolescent. C’était idiot, mais c’était ce qu’il ressentait. Il n’amenait pas de femmes dans sa chambre du QG. La seule qu’il avait invitée, c’était elle, sans arrière-pensées, seulement pour garder un œil sur la jeune femme qui avait été blessée et pour qu’elle puisse trouver un peu de repos. Cette nuit était très différente. Le silence entre eux deux étaient pesant, pourtant il ne se voyait pas le briser, pas pour l’instant. Grâce à l’ascenseur, ils regagnèrent le niveau des quartiers des gradés du Faucon. Il inséra la carte-passe dans le boitier et la porte de sa chambre privée s’ouvrit lentement. Natacha entra la première et avec une rapidité impressionnante, la belle brune se colla à lui. Il laissa tomber sa serviette et sa bouteille d’eau et enserra son corps de ses bras. Son murmure était une drogue à ses oreilles et le corps de la féline se souleva pour nouer ses longues jambes autour de sa taille. Ses mains s’ancrèrent dans ses hanches puis elles glissèrent sur ses fesses rebondies.

Sans allumer la lumière, il la conduisit jusqu’au son lit d’un pas léger et assuré. Il posa un genou sur le matelas et la posa doucement sur le lit. Evan étira son bras et alluma la lampe de chevet. Le petit faisceau illumina le visage de Natacha. Elle bougea sous lui, peut-être pour changer leur position, mais elle n’eut pas le temps de faire un mouvement supplémentaire. Il avait déjà pressé ses lèvres contre les siennes. Un baiser langoureux. Un grognement sourd s’échappa des lèvres d’Evan. Une de ses mains remonta derrière la nuque de Natacha et il se serra contre elle. Le baiser s’intensifia, sa langue rencontra enfin celle de sa partenaire dont il sentait vibrer tout le corps contre le sien.  Sa main libre était descendue entre les deux seins de la belle, effleurant leurs courbes rondes et pleines.
Ses lèvres quittèrent cette bouche passionnée et il l’embrassa dans le cou, puis sur la joue.

Evan se redressa sur ses coudes qu’il avait posés de chaque côté de la tête de Natacha pour la regarder avec plus d’attention. Elle était magnifique. « Dis-moi ce que tu veux … »

Cette nuit leur appartiendrait. Tout serait parfait pour eux deux. Il était impatient, mais pas au point de hâter ses gestes et ses pulsions. Allongé entre les jambes de la féline, elle avait dû remarquer l’effet qu’elle pouvait avoir sur lui, ce désir qu’il n’arrivait plus à cacher. Evan enfouit son visage dans les cheveux parfumés de Natacha et un long soupir rauque se rependit contre sa peau douce. « Si tu savais comme tu es belle. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Lun 12 Sep - 2:32

Les lèvres d’Evan sur les siennes, son corps contre le sien, tout cela rendait Nat à moitié folle. La jeune femme avait voulu lever le bras pour éteindre la lampe qu’il venait d’allumer mais elle n’en eut pas le temps qu’il fondait déjà sur elle. Lorsque la langue d’Evan franchit la barrière de ses lèvres, Nat se sentit défaillir d’autant plus qu’elle sentait la main de son amant sur son corps y laissant au passage un sillon de feu. La jeune femme gémit sous ses caresses et eut une plainte lorsqu’il s’arrêta. Le regardant dans les yeux, la réponse de la belle brune fusa sans attendre

« Toi »

Elle ne voulait que lui. Cette nuit, elle ne voulait penser à rien d’autre qu’à eux. Pas de Rébellion, pas d’Asariens à combattre. Rien. Cette nuit, ils n’étaient qu’un homme et une femme qui avaient attendu trop longtemps pour franchir un cap qui lui semblait si évident maintenant. Depuis le premier jour, Evan l’avait troublée. Nat avait tout fait pour combattre les sentiments qu’il lui inspirait mais le jeune homme ne s’était pas découragé. Personne ne l’avait autant bouleversé que lui. Levant la main, elle lui caressa la joue puis s’amusa à effleurer les traits de son visage. Elle ne s’était pas encore livrée entièrement à lui. Et si l’union de leurs corps cette nuit était inéluctable, les secrets de la belle allaient vite revenir à la surface. Evan n’était pas du genre à accepter les demi-mesures. Elle savait qu’avec lui, elle allait devoir se livrer corps et âme à lui. Nat le savait mais elle ne voulait pas y penser. Pas maintenant.

« Juste toi Evan… »

Sa voix rauque trahissait le désir qui l’habitait. Un désir qui prenait le pas sur toute autre considération. Elle voulait que cette nuit compte. Car ils ne savaient pas de quoi demain était fait. Ils pouvaient mourir le lendemain et elle ne voulait pas regretter de ne pas avoir réussi à surpasser ses peurs. Evan avait réussi l’exploit de faire que Nat veuille se donner à lui. Tirant sur le T-shirt de son compagnon, Nat le lui enleva sans problème. Posant les mains sur poitrine, elle en redessina les muscles et sentit la peau du jeune homme frémir sous ses caresses. C’était tellement grisant de sentir le pouvoir qu’elle avait sur lui… Elle pouvait sentir les battements forts et irréguliers de son cœur qui devaient faire écho au sien. Se redressant un peu, les lèvres de la brune vinrent frôler la peau de son amant remontant le long de son cou avant de venir titiller le lobe de son oreille. Elle aimait sentir son souffle s’accélérer à ce qu’elle lui faisait. Elle aimait sentir son désir contre elle. Elle voulait plus. Elle captura alors ses lèvres pour un autre baiser tout aussi passionné si ce n’est plus encore que les précédents. Nat voulait lui montrer à sa manière qu’elle le désirait.

« Montre le moi Evan… Montre moi comme tu me désires… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Sam 8 Oct - 17:08

Cette nuit était un moment de paradis qu’on leur accordé à tous les deux. Un peu de bonheur dans cette funeste histoire qui s’écrivait à l’encre rouge, aussi vive que le sang des innocents qui seraient inévitablement versés. Les Rebelles étaient des militaires. Moins structurés que la Milice. Moins armés. Moins entrainés, mais leur fonctionnement était presque similaire avec leur hiérarchie, les différentes factions à l’intérieur du Faucon. Ces hommes et ces femmes qui composaient ce groupe s’étaient engagés à donner leur vie dans un but précis : éliminer les Mutants. Leur quotidien n’avait pas de place pour l’amour et tous ces beaux sentiments. La loyauté, la fidélité et aussi l’amitié étaient les trois sources importantes et nécessaires pour faire avancer leurs projets.

Ce soir tout était différent. Evan était à la merci d’une féline et il n’aurait laissé sa place pour rien au monde. Emportés par leur passion dévorante, il avait fait basculer la jeune femme sur le lit et il s’était glissé entre ses cuisses. Son tee-shirt céda rapidement sous l’étonnement du Recruteur. Natacha avait une expérience indiscutable sur le fait de voler, dérober, soustraire tout ce qui était à portée de ses mains. Son sourire joueur s’effaça lorsque sa peau rencontra la douceur des mains de Natacha qui remontaient lentement de son torse vers ses épaules. Elle prenait tout son temps. Elle savourait chaque seconde avec lui. Les lèvres gourmandes de sa partenaire éveillaient son désir bien plus encore qu’il ne l’était. Leurs bouches se goutèrent encore et encore et les mots de la jolie brune sonnèrent la fin de ses limites.

Il se redressa sur ses genoux, toujours entre ses jambes. Ses doigts caressaient son ventre nu, courraient sur sa peau. Elle ne portait qu’une brassière et il admirait son corps ferme qu’elle entrainait assidument tous les jours. La brassière s’ouvrait par un système de fermeture éclair entre les seins et Evan la fit glisser lentement  pour accentuer le plaisir de Natacha et lui donner cette même envie féroce qu’il maintenait difficilement. Le tissu sportif céda. Ses mains effleurèrent son ventre, suivant le chemin de ses seins dissimulés encore par ce petit tissu. Ses paumes alors se refermèrent sur ses rondeurs féminines qu’il choya de ses mains et de sa bouche. La petite chair durcissait entre  ses lèvres ou entre ses doigts. Il ne laissait aucun avantage à Natacha. Son corps se tordait sous le sien et l’entendre gémir le mettait au supplice, lui aussi. Chaque sein reçut la même attention et dans un dernier geste désespéré, Evan attrapa les hanches de sa compagne, jouant avec l’élastique de caleçon de sport. Il bougea. Elle souleva les fesses et le vêtement glissa le long de ses jambes magnifiques.   «  Tu es splendide.  »

Sa bouche rencontre son ventre, puis suivant un chemin précis et très sensuel, il embrassa l’intérieur, tour à tour, de ses cuisses. Seul un petit sous-vêtement, lui cachait le dernier plaisir de sa féminité.  Il mordillait sa peau pour l’entendre soupirer. Les doigts de la féline se promenaient sur ses épaules et dans ses cheveux. Et chacun de ses gestes lui signalait la tension qui habitait la jeune femme, au même niveau que la sienne. Prendre le temps de la découvrir, de l’éprouver et de l’adorer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Dim 23 Oct - 16:13

Que va-t-il se passer après cette nuit ? Nul ne saurait le dire. Natacha avait conscience que sa relation avec Evan ne serait plus jamais la même. Elle savait ce qu’elle faisait ou du moins elle l’espérait. Ses fantômes n’étaient jamais bien loin derrière elle. La jeune femme avait un problème émotionnel. Elle ne savait pas faire confiance, avait tendance à trop se protéger et à trop mettre de barrières autour d’elle. Et si cette nuit, elle avait accepté d’en baisser quelques-unes, rien ne disait que ça allait durer. Evan avait beau se montrer patient, Natacha savait que leur prochaine prise de bec n’en serait que plus forte. Il se pouvait aussi qu’ils meurent demain sans avoir eu le temps de se dire quoique ce soit… Leurs vies ne tenaient qu’à un fil, ils en étaient conscient tout deux. Et Nat voulait juste que cette nuit compte…

Les yeux rivés sur ceux d’Evan tandis qu’il baissait la fermeture éclair de sa brassière, Nat retint sa respiration avant de gémir lorsqu’elle sentit la bouche de son amant se refermer sur l’un de ses seins. Il ne lui laissa aucun répit. Ses ongles se plantaient dans le dos de son amant tandis que son plaisir augmentait en flèche grâce au traitement du jeune homme. Son désir atteignait des sommets fous tandis qu’il lui enlevait son caleçon avant de laisser sa peau en feu dans son voyage vers le bas de son corps. Tout son être n’était plus que lave incandescente.

« Evan… », soupira-t-elle

La brune reconnu à peine sa voix dans ce murmure rauque. Ses mains continuaient de labourer les épaules d’Evan signe de la tension qui l’habitait. Se levant d’un coup elle renversa leurs positions d’un mouvement agile et se retrouva à califourchon sur lui. Se débarrassant rapidement de la brassière ouverte, elle se pencha vers Evan et lorsque leurs visages ne se retrouvèrent plus qu’à quelques millimètres l’un de l’autre, elle lui fit un petit sourire taquin. Du bout de la langue, elle redessina le contour de sa bouche avant de redescendre le long de son cou. Les mains qui avaient joué sur le torse du jeune homme étaient maintenant remplacées par la bouche de Natacha. Elle voulait lui faire ressentir ce qu’elle avait pu ressentir quand il lui infligeait sa douce torture. Baissant les mains, elle les laissa trainer vers le bas de jogging d’Evan pour le lui enlever. Se frottant doucement contre lui, elle revint vers son visage pour y rencontrer le regard noir de désir d’Evan. Nat’ ne se leurrait pas, elle devait avoir le même que lui. Tout ce désir si longtemps comprimé explosait ce soir entre eux. Ils jouaient depuis si longtemps au chat et à la souris que se dire qu’ils étaient en train de franchir ce pas relevait presque du rêve pour la jeune femme…

Ses yeux plongés dans ceux du jeune homme, elle lui sourit d’un air espiègle avant de lui demander d’une voix rauque en total contradiction avec son sourire

« Qu’est-ce qu’on attend ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Mar 15 Nov - 18:30

Natacha voulait sa revanche et c’était bien normal. Il avait pris son temps en lui retirant le peu de vêtements qu’elle portait et chaque geste était accompagné de baisers et de caresses. Evan choyait son corps. Il ne voulait rien précipité malgré l’envie qui le tenaillait et qu’il maintenait. Cette première nuit, entre eux, ne devait pas ressembler à une scène de baise où un homme et une femme prennent du plaisir avant que l’enfer ne leur tombe sur la tête. C’était loin d’être un acte charnel pour Evan. Il y avait des sentiments dans sa façon de l’admirer et de la cajoler. Il  essayait de contrôler son désir qui ne faisait que s’accentuer. Cette femme allait le rendre fou. Non. Il était déjà fou depuis longtemps, dès qu’il l’avait vue entrer dans son bureau pour la première fois.

La Rebelle n’avait pas dit son dernier mot et son agilité eu raison de la force d’Evan qui se retrouva plaqué, à son tour, contre le matelas. Elle était belle. Magnifique Amazone qui le chevauchait. Il n’arrêtait pas de sourire. Un petit moment de bonheur. Pourquoi devrait-il le refuser ? Pourquoi eux, les Humains, devraient-ils passer leur vie à se battre, à survivre sans penser  à cette joie de connaitre  le sentiment de plénitude entre les bras d’un Etre aimé ? Elle retira sa brassière ouverte et Evan vénéra des yeux cette poitrine ferme qui se dressait devant lui, belle, appétissante et tentatrice. Il leva ses mains pour caresser ses rondeurs féminines, mais Natacha fut plus rusée que lui. Elle se pencha et ses mains se refermèrent sur la longue chevelure brune. Son corps ondulé contre le sien et Evan dût fermer les yeux pour ne pas céder à ses pulsions. C’était elle qui le torturait maintenant de sa langue. Elle lui retira son bas de jogging et chacun se retrouva avec le dernier sous-vêtement qui leur restait encore. Il ouvrit les yeux à sa question et sa seule réponse fut un sourire coquin. Ses mains se saisirent des hanches de la Féline, et d’un coup de rein, il la fit tomber sur le lit pour changer de position, se glissant entre ses jambes. « Tu es bien pressée pour un agent de terrain.  Dois-je me montrer plus ferme ?»

Il la taquinait encore. Sa bouche se posa sur son ventre, puis à l’intérieur de ses cuisses. Ses doigts passèrent sous l’élastique de son string qu’il lui ôta. Evan se leva du lit pour retirer son boxer et retrouva sa place entre les jambes de la jeune femme. Il lui attrapa les mains et releva les bras de Natacha au-dessus de sa tête pour la maintenir contre lui. Lentement sa virilité trouva le chemin de son Éden, chaud et si humide qu’il laissa échapper un grognement rauque de gorge. Il n’arriverait plus à se maitriser une fois qu’il la sentirait s’épanouir autour de lui. Il la pénétra en douceur, réalisant qu’ils venaient tous les deux de faire un grand pas dans leur histoire. Ses hanches ondulèrent  suivant un rythme lent pour apprécier cette fusion. Il la laissa enfin libre de faire ce qu’elle voulait avec ses mains tandis que ses doigts partaient à la découverte de ses seins et de ses petites pointes de chairs érigées. Il les lécha, les suçota tout en augmentant la cadence de  ses hanches.

Evan attrapa l’une des jambes de Natacha, la calant contre sa propre hanche. Elle était ainsi plus ouverte à lui. Il se remit à aller et venir en elle, langoureusement, parfois plus brutalement, embrassant sa bouche de baisers possessifs. Elle lui faisait perdre la tête, mais il ne céderait que lorsqu’elle aurait atteint l’orgasme.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Sam 26 Nov - 16:35

Un léger rire s’échappa des lèvres de la Rebelle lorsqu’Evan la prit par surprise et la retourna sur le lit.

« On dirait bien que t’es sur le bon chemin… », lui répondit-elle sur le même ton.

Cette nuit ne ressemblait à aucune autre qu’elle avait connue. Il existait un lien spécial entre eux. Elle ne voulait pas se pencher dessus. Pas maintenant. Parce que Nat savait que si elle commençait à réfléchir, elle allait paniquer et il n’en résulterait rien de bon. Ni pour elle. Ni pour lui. Ni pour eux. Alors elle se contenta de ressentir. Ressentir chacun de ses gestes, chacune de ses caresses. Soulevant légèrement ses hanches pour l’aider à retirer la dernière barrière entre eux, la brune frissonna d’anticipation à ce qui allait suivre. Elle n’avait pas peur. Evan avait su inspirer à son cœur cette confiance totale qu’elle n’avait que peu voire pas connue au cours de sa vie. Nat savait que jamais Evan ne lui ferait de mal et même si elle n’arrivait toujours pas se livrer totalement, la jeune femme était consciente que ce temps allait être révolu dans un avenir plus ou moins proche…

Lorsqu’il revint à elle, Nat se retrouva mains liées au dessus d’elle. Un peu surprise, elle se laissa faire surtout qu’elle n’eut guère le temps de réfléchir qu’il fut en elle. La jeune femme se raidit quelque peu à cette intrusion mais le grognement d’Evan trouva écho en elle. Elle se détendit rapidement tandis que le plaisir montait inexorablement en elle. Ondulant pour accompagner les assauts de son amant, Nat promena ses mains dans les cheveux d’Evan avant de planter ses ongles dans son dos. Tout ce qu’elle sentait c’était Evan qui l’embrassait comme jamais auparavant elle n’avait été embrassée, comme elle avait toujours voulu être embrassée. Elle avait l’impression qu’il était partout. En elle, sur elle… Ses lèvres traçaient des sillons de feu sur sa peau déjà brulante. Ses dents qui agaçaient sa poitrine lui arrachaient des gémissements de plaisir. Elle ressentait tout ce que lui faisait son amant intensément. Comme si chaque fibre de son corps vibrait au moindre mouvement du jeune homme. Il allait et venait en elle de plus en plus vite et de plus en plus profondément. Réveillait en elle des zones qu’elle ne soupçonnait même pas. Evan lui imposait son rythme. Nat constata qu’il ne manquait pas d’expérience et arrivait à lui donner un plaisir que personne n’avait réussi jusque là.

Le souffle de la jeune femme s’accélérait tandis que des gémissements sortaient de sa bouche où venait s’y mêler fréquemment le nom de son amant. La Rebelle sentait qu’elle n’allait pas tenir plus longtemps et sur un dernier murmure, elle explosa dans les bras d’Evan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Cassidy
Leader des Rebelles
Humain

avatar
Messages : 587

Localisation : La cité et ses terres
Côté coeur : Il brûle pour une seule femme

Activité/Profession : Leader de la Rébellion / Recruteur et Propriétaire de la Taverne de l'Enfer

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Mer 21 Déc - 19:48

Une nuit. La leur. Peut-être bien la dernière avant longtemps. C’était ce qui guidé le corps et les gestes d’Evan. Il voulait aimer, savourer et contempler cette magnifique femme entre ses bras, se perdre comme il le faisait dans cette passion qu’ils avaient réussi tous les deux à freiner, jusqu’à ce soir. Il sentait les griffes de la féline dans son dos. La chaleur de ses mains descendre sur sa peau. Ses jambes musclées se refermer autour de sa taille. Le Rebelle ne manquait pas d’ardeurs, ni de douceur. Il alternait les deux pour leur plaisir. Il désirait s’abreuver de son visage tendu par le désir, par son prénom qu’elle chuchotait entre ses lèvres rosies par l’envie. Son corps était ivre de la belle rebelle et ses ondulations prouvaient qu’Evan avait de plus en plus de mal à rester maître d’une passion qui le dévorait. Certains hommes aimaient à prendre plaisir avant leur partenaire. Il avait assez entendu d’histoires pour ne pas être un type égoïste. Ce n’était pas pour lui une question de partie de jambe en l’air, une baise quelconque pour assouvir des besoins humains. Il lui faisait l’amour comme jamais il ne l’avait fait avec une autre femme et il partagerait l’orgasme ensemble, ce moment unique où deux corps se réunissent dans le délice des sensations charnelles.

Tout le corps de Natacha changeait et la jeune femme se tordait de plaisir sous lui. Il éprouvait les tremblements, ses caresses, ses griffures, ses baisers, la fougue qu’elle dégageait et qu’elle lui transmettait. Elle était au bord du supplice et il était dans le même état qu’elle. Un dernier coup de rein, plus intense, plus marqué. Il aimait se sentiment de se fondre en elle, de ne faire plus qu’un avec cette femme qu’il l’impressionnait et qu’il admirait depuis longtemps. Il plaça ses mains autour de son visage, caressa de son pouce sa joue, remit derrière son oreille quelques mèches et il entra en elle de nouveau, plus animal. Il ne la lâchait pas des yeux. Il adorait y lire cette liberté en elle, cet abandon qu’elle n’avait jamais dans le quotidien. L’orgasme la propulsa en premier. Il la sentit éclater autour de lui et à bout de volonté, ce fut à son tour de se libérer en elle.

Evan la serra tendrement contre lui sans bouger. Son odeur était un doux parfum enivrant. Il plaqua doucement sa bouche sur le front en sueur de la jolie brune et l’embrassa avec tout l’amour qu’il pouvait lui transmettre. Lentement, il se laissa tomber sur le côté en la gardant avec lui et en la tirant dans ses bras. Cette chaleur, il ne voulait pas s’en lasser ni la laisser partir. Pas cette nuit. Ils entrelacèrent leurs jambes et se blottirent l’un contre l’autre. Evan caressa la chevelure soyeuse de la Rebelle, détailla du bout de ses doigts sa nuque, son épaule jusqu’à descendre le long de son dos puis de sa hanche pour la faire frissonner.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Grey
Humaine Rebelle
avatar
Messages : 405

Côté coeur : Un seul détient la clé de son coeur

Activité/Profession : Serveuse au Luxor/Membre de la Section des Opérations Externes en Infiltration

MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   Dim 15 Jan - 23:15

Ne plus penser à rien qu’au plaisir que lui donnait Evan. C’était tout ce à quoi la jeune femme pensait. Natacha savait qu’il y avait quelque chose entre eux. Depuis le premier jour. Toutes ces engueulades, toutes ces taquineries, tous ces petits sourires. Et pourtant depuis le temps qu’elle était entrée dans la Rébellion, il ne s’était jamais rien passé. Elle ne s’était jamais autorisée à laisser quelque chose se passer entre eux. Evan avait raison en lui disant qu’elle se complaisait dans cette douleur qui était sienne depuis tant d’années. Et pourtant Natacha savait que cela n’était pas prêt de changer.

Pourtant cette nuit, elle s’abandonnait totalement dans les bras de cet homme qui faisait battre son cœur toujours un peu plus vite à chaque fois qu’ils se trouvaient dans la même pièce. La brune ne voulait penser à rien d’autre. Une trêve parmi tout ce chaos. Et lorsqu’Evan la rejoignit dans l’extase, Natacha se sentit comblée. Loin de le repousser, elle se blottit davantage dans les bras de l’homme qui lui causait tant de tourment. Frissonnant sous ses caresses, Nat releva la tête pour y croiser son regard bleu posé sur elle. Levant la main, elle caressa doucement la joue d’Evan tandis qu’un sourire étira ses lèvres fines. Elle se hissa alors un peu pour lui donner un baiser. Tendre et doux à la fois. Avant de se remettre dans ses bras.

Ils restèrent ainsi. Natacha ne dormait pas. Elle voulait profiter encore de ce moment à deux. De cette bulle de paix qu’ils s’étaient octroyés. Pour cette nuit, elle avait baissé ses barrières, laissé derrière elle ses doutes, ses peurs. Elle s’était débarrassée de cette armure destinée à la protéger. Cette nuit dans les bras d’Evan, elle se sentait aimée, protégée et même si ce n’était que pour quelques heures, elle ne voulait en perdre une miette. Et pourtant, elle finit par se lever. Doucement pour ne pas réveiller le jeune homme. Natacha sortit du lit et s’habilla en silence. Mais avant de sortir de la chambre, elle resta un moment à le regarder avant d’effleurer doucement ses lèvres. Puis, se drapant à nouveau de son armure, Natacha sortit de cette chambre où l’espace de quelques instants, elle avait connu une paix incroyable… et l’amour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (Terminé) Can't run away this time [PV Evan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminé) Can't run away this time [PV Evan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre de Prophétie : Asaria :: Le Dernier Soupir :: Les Archives Rps-
Sauter vers: